AccueilActualitésBen Slimen appelle à un dialogue entre le gouvernement et le parlement...

Ben Slimen appelle à un dialogue entre le gouvernement et le parlement sur la loi relative au recrutement dans la fonction publique

La ministre de la Fonction publique Hasna Ben Slimen a appelé, lundi, à engager un dialogue entre le gouvernement et le parlement pour trancher sur la question de la mise en œuvre de la loi n° 2020-38 du 13 août 2020, portant dispositions dérogatoires pour le recrutement dans le secteur public.

- Publicité-

S’exprimant lors d’une séance de questions au gouvernement à l’Assemblée des représentants du peuple, Ben Slimen a indiqué avoir attiré l’attention, à maintes reprises, sur l’imprécision des dispositions de ladite loi.

Ce qui commande, a-t-elle dit, d’instituer une nouvelle loi qui en fixe les dispositions et permet son application.

Avec la création d’une plateforme électronique, la probité de ceux qui travaillent sur le dossier de l’emploi des personnes au chômage depuis plus de dix ans ne sera plus mise en doute, a-t-elle expliqué. Le but étant de garantir des recrutements dans la transparence et l’équité.

Ben Slimen a, par ailleurs, indiqué que les gouvernements précédents n’ont pas respecté les termes de l’accord relatif au recrutement de chômeurs au gouvernorat de Kasserine, ajoutant que le ministère veillera à sa mise en œuvre une fois approuvé par le gouvernement.

Le député Mohamed Salah Ltifi (bloc Qalb Tounes) a estimé que le gouvernement actuel adopte une politique d’atermoiement, appelant la ministre à lancer, dans les plus brefs délais, le dialogue avec le parlement qu’elle a proposé.

Il a invité la ministre de la Fonction publique à fixer une date pour la publication des décrets gouvernementaux permettant d’appliquer la loi sur le recrutement dans la fonction publique, qui a été adoptée en août dernier, et l’accord sur le recrutement de chômeurs à Kasserine décidé depuis 2016.

De son côté, la députée Mariem Ben Belgacem (Bloc Ennahdha) a adressé à la ministre une question sur les raisons du retard enregistré dans la régularisation de la situation des agents du mécanisme 20.

Ben Slimen a précisé que son département n’est pas concerné par ce dossier qui sera régularisé dans le cadre du ministère des Affaires sociales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,575SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles