AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelBERD : Un prêt de 49 millions d’euros au profit de plus...

BERD : Un prêt de 49 millions d’euros au profit de plus de 6 800 agriculteurs tunisiens

 La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé, mardi, avoir consacré un prêt de 49 millions d’euros (environ 160 millions de dinars- MD) à la modernisation de l’infrastructure hydraulique et l’élaboration d’une stratégie dans ce domaine dans des oasis au sud de la Tunisie dans le sud du pays.

La BERD a indiqué, dans un communiqué, que ce prêt permettra à long terme, de remédier à la pénurie d’eau dans 37 oasis, à Gabès, Gafsa, Kébili et Tozeur et profitera à 6 800 agriculteurs tunisiens actifs dans ces régions. Le prêt, accordé au ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, permettra de restaurer et de rénover l’infrastructure hydraulique vieillissante qui dessert les oasis dans les gouvernorats concernés.

« Ces oasis sont la principale source d’emplois et de revenus dans la région, l’agriculture irriguée fournissant des emplois à 35% de la population active », a noté la Banque. En outre, grâce à l’appui du Secrétariat d’État suisse à l’économie (SECO), le projet comprendra un programme destiné à améliorer les opportunités économiques des femmes et des jeunes dans les oasis, selon l’institution financière européenne.

Le projet a été élaboré conformément aux plans stratégiques de développement de la Tunisie, qui placent la gestion durable de l’eau parmi les principales priorités du pays, notamment dans la région du sud, où la population dépend fortement de l’agriculture irriguée comme principale source de revenus. La modernisation de l’infrastructure hydraulique aidera à améliorer l’approvisionnement en eau et à accroître le rendement de la production locale de palmiers dattiers. L’investissement de la BERD se complète de subventions d’assistance technique d’un montant de 4,4 millions d’euros (14,2 MD) destinées à appuyer la préparation et la mise en œuvre du projet ainsi que le renforcement des institutions. Les activités de coopération technique viseront l’élaboration d’une stratégie de gestion durable de l’eau et la recherche de possibilités de création de revenus futurs qui réduisent la dépendance à l’égard des ressources en eaux souterraines fossiles. Elles favoriseront l’esprit d’entreprise et la formation chez les femmes et les jeunes. Depuis le début de ses opérations en Tunisie en 2012, la BERD a investi plus de 1,3 milliard d’euros (4,2 milliards de dinars) à travers 55 projets, dans les secteurs privé et public

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,994SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -