21 C
Tunisie
lundi 28 septembre 2020
Accueil La UNE BT, la banque qui résiste. Résultats du Stress-Test à l’appui

BT, la banque qui résiste. Résultats du Stress-Test à l’appui

Les états financiers intermédiaires du 1er semestre 2020 de la Banque de Tunisie (BT) font apparaître un total bilan de 6 054 297 mille dinars et un bénéfice net de la période s’élevant à 36 489 mille dinars.

Le rapport des commissaires aux comptes* de la BT note que, courant l’exercice 2018, la banque a fait l’objet de deux vérifications fiscales, portant sur les périodes du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2016 et du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2013 qui se sont soldées par deux notifications des résultats.

La banque a répondu à ces deux notifications dans les délais impartis pour formuler ses remarques et son opposition sur certains points notifiés. Suite à des négociations, tenant compte de la réponse de l’administration fiscale en  mars 2019, une partie des chefs de redressement a été abandonnée par l’administration fiscale et une autre partie a été ajustée sur la base des éléments de réponse de la banque. Les chefs de redressement ajustés ont fait l’objet d’un règlement par la banque dans le cadre d’un acquiescement partiel conclu en 2019.

11,3 MDT pour le 1818, et 11 MDT en agios réservés

Dans une note sur l’impact du Covid-19 sur les états financiers intermédiaires au 30 juin 2020 ainsi que les estimations de la situation future et la continuité d’exploitation de la banque, on apprend que la baisse du taux directeur de la BCT a été suivie d’une diminution du taux du marché monétaire TMM de 50 PB en avril 2020 et de 100 PB à partir du mois de mai 2020. Cette baisse a eu un impact négatif sur les intérêts de la période, vu que l’essentiel des emplois est à taux variables. En application de la circulaire de la BCT n° 2020-07, la banque a procédé au report des tombées des crédits aux particuliers ayant un revenu mensuel inférieur à 1000 DT. Les intérêts intercalaires sur ces reports, calculés aux taux conventionnels, sur la période allant de la date du report au 30 juin 2020, sont estimés à 7 millions de dinars et ont été totalement réservés.

En application de la circulaire de la BCT n° 2020-08, les tombées sur les crédits aux particuliers concernés ont fait l’objet de report jusqu’au 30 juin 2020 et la banque a comptabilisé les intérêts intercalaires calculés sur la base du capital restant dû et des taux conventionnels dans ses produits au 30 juin 2020. Le produit des opérations de change a subi une baisse importante à cause de la décélération des opérations de commerce extérieur.

En application de mesures visant à encourager les retraits d’espèces au niveau des distributeurs automatiques en accordant la gratuité de ce service, la banque a enregistré des manques à gagner sur les opérations de la monétique. Aussi, l’activité de déblocage de crédit a été impactée par le ralentissement de la croissance économique dégageant ainsi une progression faible de 1,8% par rapport l’exercice 2019.

Un don de 11.350 mille dinars a aussi été accordé au profit du fonds 1818. Conformément au décret-loi n° 2020-30 portant instauration d’une redevance conjoncturelle de 2% pour les banques et les établissements financiers avec effet rétroactif sur l’exercice 2019, la banque a constitué en couverture de cette charge exceptionnelle un passif d’impôt de 4.303 mille dinars.

Plus d’un Milliard DT en fonds propres. Une 1ère pour la banque

Au vu de la situation exceptionnelle du COVID-19, la banque a observé une certaine volatilité de son ratio de liquidité, sans pour autant tomber sous la barre du minimum règlementaire. A fin juin 2020, le niveau du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio) se trouve à un niveau assez confortable (supérieur à 250%) pour absorber une éventuelle reprise de l’activité. La banque dispose, également, d’un niveau d’actif liquide de haute liquidité ainsi que des supports de refinancement suffisants, lui permettant d’absorber tout éventuel choc de liquidité, sous la surveillance permanente du comité de trésorerie.

Également, le ratio LTD (Loan To Deposit), étant bien maîtrisé, se situe à un niveau conforme aux dispositions réglementaires. En moyenne, ce ratio est de 110% au cours du 1er semestre 2020. Suite aux résultats dégagés par la banque en 2019 et à la fin du 1er semestre 2020, et tenant compte de la décision de la BCT relative à la suspension de toute distribution de dividende au titre de l’exercice 2019, le niveau des fonds propres de la BT a dépassé pour la première fois le volume de 1 milliard de dinars. Par conséquent, le ratio de solvabilité s‘est situé à 16,74% au 30 juin 2020, contre 16,76% fin décembre 2019.

 Financièrement solide, et un profil de risque table malgré le Covid

Les excellents résultats dégagés par la Banque en 2019 ont permis de consolider davantage sa solidité financière caractérisée notamment par un ratio de solvabilité supérieur à 16% et des ratios de liquidité et de crédits/dépôts (LTD) les plus confortables de la place. L’évolution rapide de la pandémie au niveau national et international, le confinement qui s’en est suivi et l’impact économique, social et financier qui en résulte auront des répercussions significatives sur le secteur bancaire notamment en termes de Produit Net Bancaire, de coût du risque (classement et provisions) et de résultat net. L’analyse des données disponibles au 30 juin 2020 confirme la solidité de la Banque de Tunisie et la stabilité de son profil de risque malgré l’aggravation de la crise. Nos prévisions nous laissent confiants que la Banque de Tunisie devrait traverser cette crise avec le minimum de difficultés et conserver des fondamentaux enviables à la fin du présent exercice, assurent les commissaires aux comptes.

Stress-testée, elle reste capable de bénéfices pour les 3 prochains exercices

Aussi, est-il important de signaler que la BCT a demandé aux banques de procéder à un exercice de stress testing (exercice consistant à simuler des conditions économiques et financières extrêmes mais plausibles afin d’en étudier les conséquences sur les banques et de mesurer leur capacité de résistance à de telles situations). L’exercice de ce stress test, en cours de validation par la BCT, a confirmé les capacités de la Banque de Tunisie à conserver la réalisation des résultats bénéficiaires sur les 3 exercices (2020-2022) malgré une hypothèse d’augmentation sensible des provisions à constituer en couverture du risque sur les crédits.
Les résultats de ce stress test constituent un témoignage de la bonne résilience de la Banque de Tunisie dans ce contexte marqué par une détérioration de la conjoncture nationale et internationale. Ainsi, le ratio de solvabilité de la Banque serait constamment supérieur à 16%. Toutefois, le risque de répercussions sur les performances futures de la banque demeure présent. En l’état actuel de la situation et sur la base des informations disponibles, un éventuel impact sur les comptes des prochaines années est assez probable notamment en termes de provisions à constituer.

*Résumé du rapport des commissaires aux comptes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,647FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,307SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles