Ces 4,6 MD ne seront pas de trop

Ces 4,6 MD ne seront pas de trop

par -

Le programme d’intervention du ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire pour se prémunir contre les incendies au cours de la saison de la récolte 2019 dans les 24 gouvernorats concerne l’entretien de 44 mille km de bords des routes, moyennant un budget de 2,8 millions de dinars (MD), ainsi que de 40 mille km de pistes agricoles pour une enveloppe de 1,8 MD, a indiqué le ministre de l’Equipement, Noureddine Selmi.
Il a souligné, à l’occasion d’un point de presse, tenu mercredi, que des réunions ont eu lieu avec les huit directions régionales des gouvernorats concernés par la saison de la récolte, à savoir Zaghouan, Bizerte, Béja, Jendouba, Kef, Siliana, Kairouan et Kasserine, lors desquelles a été dressée la liste des équipements nécessaires pour faire face aux incendies successifs qui ont ravagé des champs de production céréalière. Ces gouvernorats ont ainsi à leur disposition 42 Balayeuses de bords des voiries, 18 pelleteuses et 26 camions, a-t-il ajouté.

Au niveau central, la direction des équipements au sein du ministère a prévu du matériel de forage, du matériel de balayage, quatre camions lourds, quatre pelleteuses et 5 porte-chars, pour soutenir les efforts d’intervention dans ces gouvernorats en cas de nécessité de déplacement à ces régions“, a poursuivi le ministre.
Selmi a précisé que le ministère examine avec ces mêmes directions régionales la possibilité de transférer certains équipements mis à la disposition du gouvernorat de Kairouan vers les gouvernorats du Nord dont la saison de récolte se poursuit jusqu’au mois de juillet, d’autant plus que la saison de récolte à Kairouan avance à grands pas, réalisant un taux de 80%, et sachant, par ailleurs, qu’aucun incendie n’a été enregistré dans ses champs céréaliers.

Le ministre a mis l’accent sur l’engagement de son département à jouer pleinement son rôle en termes de lutte contre les incendies, qui est une priorité nationale, à travers l’actualisation continue de son programme d’intervention et la coordination entre les différents intervenants.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire