De grosses satisfactions en vue cette année et celles d’après

De grosses satisfactions en vue cette année et celles d’après

par -

La Tunisie devrait connaître une saison de récolte des olives prometteuse cette année avec une production d’huile d’olive atteignant 350 000 tonnes, a annoncé le ministère de l’Agriculture.

Ces perspectives feraient de la Tunisie le deuxième producteur mondial d’huile d’olive après l’Espagne, après avoir été parmi les cinq premiers pendant des années, concurrençant l’Espagne, l’Italie, la Grèce et le Portugal.

Le directeur général du l’Office national de l’huile (ONH), Chokri Bayoudh, a déclaré qu’au cours de ses dernières réunions, l’ONH avait examiné des mécanismes permettant de soutenir la qualité, de contrôler la production d’huile d’olive, d’ajuster davantage le marché et de faciliter l’accès des exportateurs d’huile d’olive et des producteurs.

Le gouvernement continue de soutenir le développement de l’industrie en plantant des millions d’oliviers afin que la Tunisie reste parmi les plus grands producteurs internationaux. Cependant, il reste plusieurs obstacles, notamment le manque de main-d’œuvre dans la récolte des olives, qui s’étend généralement entre novembre et mars.

L’année dernière, la production tunisienne d’huile d’olive a chuté à 140 000 tonnes, dont 117 000 ont été exportées pour une valeur d’environ 526 millions de dollars, contre un record en 2017.

Au cours des dernières années, la production tunisienne d’huile d’olive a atteint 185 000 tonnes. Toutefois, elle devrait s’améliorer dans les années à venir pour atteindre 230 000 tonnes à un rythme annuel. Cela placera la Tunisie au premier rang des principaux producteurs internationaux d’huile d’olive.

La production totale s’est globalement améliorée cette saison parmi les principaux pays producteurs, à l’exception de l’Espagne, ont démontré des chiffres.

L’Observatoire national tunisien de l’agriculture (ONAGRI) a annoncé que la production d’huile d’olive en Espagne atteindrait 1,35 million de tonnes au cours de la prochaine saison, contre 1,77 million de tonnes lors de la campagne précédente.

L’ONAGRI a également noté que la production en Italie atteindrait 270 000 tonnes et la Grèce 300 000 tonnes, ce qui représente une amélioration par rapport à la campagne précédente, et que le taux au Portugal atteindrait 130 000 tonnes. Ces pays sont parmi les plus compétitifs avec l’huile d’olive tunisienne sur les marchés internationaux.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire