17.2 C
Tunisie
samedi 28 novembre 2020
Accueil La UNE Éducation : Assurer la continuité de l'enseignement… l’État face aux défis du...

Éducation : Assurer la continuité de l’enseignement… l’État face aux défis du Coronavirus

Le renforcement des mesures sanitaires a stabilisé la situation épidémiologique en Tunisie, étant donné que le pays enregistre une hausse des  guérisons des cas testés négatifs.
La Tunisie s’est lancée dans une guerre contre le Coronavirus depuis plus d’un mois, en annonçant le confinement total et le couvre-feu ainsi que d’autres mesures sanitaires rigoureuses pour arriver à la première phase du déconfinement ciblé qui se fait progressivement.
 Tous les secteurs ont été impactés par les répercussions de la pandémie y compris celui de l’éducation.
Les parents étaient les premiers à avoir exprimé leurs inquiétudes sur l’avenir de l’année scolaire et la tenue des examens nationaux dans de bonnes conditions.
Pour le ministère de l’Éducation, pas question d’une année blanche, ni d’un passage automatique de classe.

- Publicité-

Les critères de passage de classe modifiés
Cette année et pour des raisons exceptionnelles, le passage de classe dans les collèges et lycées pilotes sera tributaire de l’obtention d’une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20 au lieu de 13 dans les collèges et 12 dans les lycées et d’une moyenne arithmétique dans les matières de base de 10 sur 20 au lieu de 12 dans les collèges.
A cet effet, le ministère de l’Education a adressé une note aux commissaires régionaux à propos des décisions des conseils de classe dans les collèges et lycées secondaires publics et privés qui ont été aussi modifiées exceptionnellement.
L’élève doit obtenir une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20, pour pouvoir réussir.
En qui concerne les conditions de rachat, l’élève doit avoir une moyenne générale égale ou supérieure à 8,5 sur 20.
Pour les élèves de la première année et de la deuxième année secondaire, ils auront la possibilité d’effectuer les opérations d’orientation scolaire et le choix des matières optionnelles pour l’année scolaire prochaine 2020-2021 en ligne, à partir du 18 mai 2020, sur  l’adresse électronique suivante : https//parent.education.tn pour effectuer leur choix.

Malgré la crise, les examens nationaux auront lieu

L’examen national de fin de l’enseignement de base général et technique (9ème année) aura lieu les 2 et 3 juillet prochain et les épreuves porteront sur les chapitres étudiés lors des deux premiers trimestres uniquement.
Les élèves du baccalauréat reprendront, quant à eux, les cours du 28 mai au 23 juin 2020 pour terminer leurs programmes sans être évalués.
Ils passeront les épreuves écrites de la session principale du baccalauréat les 8, 9, 10, 13, 14 et 15 juillet tandis que ceux qui seront ajournés passeront leurs épreuves de la session de contrôle les 27, 28, 29 et 30 juillet 2020.
En ce qui concerne les épreuves du bac blanc, elles ont été supprimées tout comme la majorité des épreuves pratiques. Seulement quelques-unes ont été maintenues comme l’algorithmique, la programmation et les technologies de l’information et de la communication pour la section informatique.

La sécurité sanitaire est une priorité

Dans le cadre du respect des consignes de prévention du Coronavirus pour préserver la sécurité des étudiants, du cadre enseignant et de tous les employés dans les institutions universitaires, un accord de coopération a été signé, aujourd’hui vendredi 8 mai 2020, entre les ministères de la Santé, et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
L’accord, qui a été signé par le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki et le ministre de l’Enseignement supérieur, Slim Choura prévoit l’engagement des établissements universitaires à entamer des travaux de d’aménagement, la mise à disposition des moyens de stérilisation et de protection, outre la désinfection des foyers et restaurants universitaires.
  L’accord stipule la nécessité de procéder à une prise de température quotidienne des étudiants, au niveau des instituts, des facultés et des foyers universitaires.
Rappelons que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’est lancé dans la mise en place d’une infrastructure électronique pour assurer des cours à distance au profit des étudiants.

Ainsi les élèves pourront suivre leurs cours à la télévision et ce, suite à un accord de partenariat entre le ministère de l’Education, la Télévision nationale et la radio nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,373SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles