Grève générale à Gabès

Grève générale à Gabès

par -

Le bureau exécutif de l’union régionale de l’UGTT de Gabès a décidé une grève générale régionale dont il n’a pas précisé la date, a-t-il été annoncé samedi la page officielle de l’Organisation ouvrière.

Il s’agit de protester contre « la politique de marginalisation et des atermoiements du gouvernement envers la région », explique un communiqué syndical.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Pour quelles raisons, après quel échec et à la suite de quel événement politique? C’est dommage de ne voir l’UGTT qu’à l’occasion des grèves qui devient un métier et une spécialité qui peut souvent démolir les politiciens et l’économie nationale en même temps.
    Toutes nos régions sont soumises à l’atermoiement et à l’insouciance par tous les tunisiens dégoutés de cette ambiance sociale et des heurts des prétendus au pouvoir qui veulent s’imposer à nous à partir de plusieurs prétextes et canaux. Notre vie sociale est exactement à l’image de nos comportements collectifs sur les routes, dans les villages et villes.
    Maître des lieux alors est celui qui le veut lorsqu’il le peut. Absence de respect les uns les autres et de discipline régissent la vie en société de tous les jours.
    Ne peut-on pas voir un jour l’UGTT encouragé au travail productif, à l’innovation dans la création de nouvelles débouchées non dépendantes de l’administration publique des grandes sociétés nationales toutes en surnombre abusif ? Le soutient de notre forte Union aux populations qui cherchent à êtres défendues est louable et est très précieux, cependant cette ambiance qui démolis le temps et le rendement collectif exprimé par un langage de force ne doit pas préjudiciable pour le reste du pays.
    N’est-il pas attendu de l’UGTT, prix Nobel, de faire appel à la sagesse en s’écartant des conflits politiques et de concentrer ses efforts sur la restauration et le bon usage de nos énergies Humaines ? Sa valeur pour les Tunisiens est très précieuse mais elle doit améliorer ses techniques d’action et d’aider autrement le pays dans son développement intégral. Il n’y a pas que le langage de la force et l’arrêt de la production utile pour la Tunisie.
    Il suffit de voir les bels exemples et la finesse des grands tel que : Ghandi, Bourguiba, Mandela et tous les vrais libérateurs des peuples.
    L’UGTT doit innover et donner aux Tunisiens une nouvelle image qui les incite à la création, à l’innovation et à la production des richesses en biens et services et ce grâce aux meilleurs usages de nos énergies disponibles et extensibles.
    Energie= Puissance intellectuelle et corporelle x temps au travail x rendement (lié au plaisir de travailler et à la discipline)

Laisser un commentaire