AccueilLa UNEHachani à Davos. Un déplacement incompréhensible et qui fait jaser sur la...

Hachani à Davos. Un déplacement incompréhensible et qui fait jaser sur la BCT 

Pour son 1er voyage officiel, le chef du gouvernement de Kais Saïed qu’est Ahmed Hachani a choisi la Suisse. Un pays aux températures négatives, comme celles des relations de la Tunisie avec le monde des affaires tunisien et étranger, dont le Gotha se rencontre chaque année au WEF (World Economic Forum) Davos. Mais on ne sait pas si son voyage s’inscrivait dans le même trend que le slogan du WEF « Rétablir la confiance ». Un gros meeting, tant par le nombre que par la qualité, où il devait surtout rencontrer les dirigeants de l’Europe et du FMI, avec lesquels les relations connaissent depuis l’été un froid sans en arriver encore au rhume, comme lorsqu’on le voit rencontrant les deux principaux dirigeants européens avec lesquels Kais Saïed avait signé un MoU, vite dénoncé.

  • L’image idyllique officielle

Dès le premier jour de la visite, Ahmed Hachani s’entretient avec la directrice du Fonds monétaire international, Kristalina Georgieva, qu’il n’a certainement pas rencontrée au hasard des couloirs, mais dans un cadre règlementé et déjà prévu par l’agenda des deux personnalités.

Le communiqué de la Kasbah dit qu’au cours de l’entrevue, « le processus de la coopération financière et technique avec le Fonds a été discuté », que Hachani a affirmé que « la Tunisie a rempli tous ses engagements financiers extérieures pour l’année 2023, précisant que notre pays ne tardera pas à payer ses dettes extérieures avant l’année 2024 ». Notons, de notre part, que la 1ère traite à payer cette année par la Tunisie à ses bailleurs de fonds étrangers devrait être de 900 M€ (3.054.183.975 DT) payable le 17 février 2024.

D’autre part, le 1er des ministres du gouvernement du chef de tout l’Etat, « a passé en revue les efforts déployés par l’Etat tunisien dans divers domaines, qui ont abouti à l’amélioration de nombreux indicateurs économiques et financiers, soulignant que la Tunisie poursuit sur la voie des réformes qui répondent aux attentes du peuple tunisien et aux exigences de l’économie nationale et de la paix sociale ».

Pour  Kristalina Georgieva, le communiqué de La Kasbah dont le rédacteur n’était pas présent avec Hachani et la DG du FMI, dit qu’on lui dit qu’elle a dit que « la Tunisie fait partie des pays qui ont réussi à obtenir des résultats positifs sur les plans économique et financier malgré les difficultés auxquelles elle est confrontée, qui sont principalement causées par des facteurs externes, expliquant que la politique générale du Fonds n’est pas un diktat, mais tient compte des particularités de chaque pays, exprimant son ouverture à toutes propositions dans le cadre de la coopération avec notre pays ». Et du coup selon le communiqué de la Kasbah, le FMI serait content de la Tunisie, la féliciterait presque, et est même d’avis (celui de Kais Saïed) que tout ce qui est arrivé à l’économie tunisienne et la crise financière, les pénuries et autres, ne sont pas de la responsabilité de ses dirigeants. Il ne manquerait plus à cette image idyllique, dessinée par le communiqué de La Kasbah, que la photo de Georgieva signant le chèque des 1,9 Mds US sous les yeux de Hachani !

  • L’image sémiotique officieuse

On comprendrait presque que le chef de tout l’Etat n’a jamais pris position publique et solennelle, contre le FMI, son prêt avorté, contre son Diktat d’aide, et qu’il n’a jamais dit que sa Tunisie n’en a pas besoin, et qu’il se relèverait par ses propres moyens. Et on se demande donc pourquoi le représentant de l’Etat de Kais Saïed était-il allé rencontrer la DG du bailleur de fonds que son chef abhorre ?

Une analyse sémiologie ou sémiotique, néophyte et primaire, des deux images illustrant la rencontre d’Ahmed Hachani avec la DG du FMI à Davos, montre d’ailleurs une main tendue (celle de Hachani) en face d’une main fermée (celle de Georgieva), et une attitude explicative (celle de Hachani) en face d’une autre expectative, les bras derrière le dos et le visage presque fermé (celle de Georgieva) !

Qu’était donc allé faire Ahmed Hachani à Davos ? Motus et bouche cousue des deux côtés de La Kasbah muette, et on n’a pas besoin de demander pour le savoir, car comme son chef, le chef du gouvernement du chef ne parle pas à la presse !

  • Et la BCT ? Pourquoi Hachani n’a pas invité Abassi ?

La 1ère sortie internationale du 1er des ministres du gouvernement de Kais Saïed, a en tout cas plus parlé de la retentissante absence de la BCT que des résultats de sa visite à Davos où le froid était maître dans tous les sens.

Rappelons d’abord, que Marouane El Abassi,  qui fait partie du Team Tunisia pour les discussions de crédit avec la Tunisie, était rarement allé à Davos en tant que  gouverneur de la BCT. Il avait deux fois accompagné Najla Bouden, à sa demande, et pour des questions en lien direct avec le FMI. Bouden était alors en âpre discussion avec le FMI sur le crédit des 1,9 Mds USD, et c’est sa rencontre avec Georgieva à Davos qui avait débloqué le SLA (Staff Level Agreement) d’octobre 2022, un an après sa nomination à la tête du gouvernement tunisien.

Pour le Tunisien lambda, le nom du gouverneur de la BCT reste lié aux relations de la Tunisie avec le FMI, et se pose donc question sur son absence à Davos en compagnie d’un Hachani, manifestement allé exprès pour rencontre la DG du FMI. Et des questions, le Tunisien lambda est vite passé à une supputation sur son départ tel qu’il a faussement interprété son absence de Davos.

 Ancien cadre de la BCT et ancien conseiller auprès du conseil d’administration du FMI pendant 34 ans, Sadok Rouai, pense que « le mandat du gouverneur de la BCT, Marouane El Abassi, expire dans un mois. Il n’y a pas de texte de loi pour la nomination d’un gouverneur car la loi 2016 sur la BCT se réfère à la Constitution de 2014, remplacée en 2022, laquelle ne couvre pas la BCT. Il est fort probable que Abassi lui-même ne soit  pas intéressé par un autre mandat. KS va certainement nommer par décret, ignorant peut-être l’ARP ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -