AccueilActualitésKébili : Le marché noir soulage les producteurs de dattes

Kébili : Le marché noir soulage les producteurs de dattes

Les agriculteurs à Kébili se plaignent de la forte pénurie de moustiquaires qui les oblige à s’en procurer au marché noir à 800 millimes l’unité, contre 630 dans le circuit normal.
Les agriculteurs s’orientent vers les moustiquaires plus que les sacs plastiques, du fait que les moustiquaires sont réutilisables, pendant environ cinq saisons.
Sur les 2, 5 millions de moustiquaires nécessaires pour la région, seulement 1,3 million d’unités ont été fournies, jusqu’à présent, aux groupements interprofessionnels et aux sociétés mutuelles, selon le Commissariat régional au développement agricole.
La région de Kébili assure plus de 70% de la production nationale en Deglet Nour destinée à l’exportation.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

  1. Peut-on s’interroger d’où sort le nombre de 1,3 millions à la place de 2,5 millions de moustiquaires vendus à 800 millimes au lieu de 630 millimes, soit une différence de 170 millimes par pièce -il ?
    Le montant de 0,170x 1.200.000= 204.000 DT soit 204 milliards de millimes à partager entre qui ? Est-ce prémédité ? Le prix de départ est –il subventionné ? Qui va payer la différence ? Dans quelles caisses va partir cette somme volée aux agriculteurs ou à l’état? Les services fiscaux peuvent-ils récupérer quelques choses pour la caisse de l’état surendetté et participer ainsi à réduire l’inflation? Qui veut faire couler l’état Tunisien ? 10% de la population est inconsciente ou 90% se comporte –elle maladroitement? Nos problèmes économiques et sociaux ne peuvent pas être réglés dans un état d’esprit d’égoïsme et de magouilles flagrantes et dans la majorité des secteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,455SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles