Kenya : Kenyatta réduit de moitié la taxe sur les produits pétroliers

Kenya : Kenyatta réduit de moitié la taxe sur les produits pétroliers

par -

Le président Uhuru Kenyatta avait rejeté le projet de loi de finances proposant l’ajournement pour deux années supplémentaires de la taxe de 16 % sur les produits pétroliers, rapporte le site Africanews.

Après des débats très enflammés, la taxe très controversée sur l’augmentation des produits pétroliers a été adoptée et réduite à 8% par les parlementaires.

Cette décision du gouvernement d’augmenter l’impôt sur le carburant a entraîné un fort mécontentement au sein de la population et une hausse généralisée des prix.

Cette hausse sur les produits pétroliers répond aux efforts déployés par le gouvernement pour compenser l’explosion de sa dette afin d’obtenir un prêt auprès du Fonds monétaire international (FMI).
Toujours selon l’AFP, les autorités devraient récupérer près de 170 millions de dollars, deux fois moins que si la taxe avait été maintenue à 16%.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire