La FIPA donne des munitions pour le Sommet arabe

La FIPA donne des munitions pour le Sommet arabe

par -

Le volume des investissements arabes en Tunisie, qui reste faible, a atteint l’an dernier 617,68 millions de dinars (MD) sans compter le secteur de l’énergie, contre 178,44 MD en 2017, a déclaré à TAP le DG de l’Agence de promotion des investissements extérieurs (FIPA) Abdelbasset GHANMI.

Le Qatar a occupé la 1ère place au niveau du flux des investissements arabes directs en Tunisie, soit 479,719MD, contre 83,18MD en 2017, précise le PDG. Les Emirats arabes unis arrivent en 2ème position avec 88,08 MD en 2018, contre 21,43 MD en 2017, alors que les investissements libyens (3ème place) ont enregistré une régression passant de 36,10 MD en 2017 à environ 15,69 MD en 2018.

Les investissements marocains (4ème place) ont enregistré une nette hausse en 2018 atteignant 6, 83MD, contre 2,90 MD en 2017, suivi par les investissements saoudiens dont la valeur a atteint 6,46MD en 2018 contre 1,78MD en 2017.

L’Algérie, qui occupe la 6ème place, a mobilisé des investissements de l’ordre de 4,99MD en 2018, contre 5,13MD en 2017, suivie par le Koweït, dont les investissements ont dégringolé passant de 23,97 MD en 2017 à seulement 4 MD en 2018.

Par secteur, les investissements arabes directs en Tunisie ont ciblé les services qui ont accaparé 516,32 MD en 2018, contre 118,54 MD en 2017.

Les enveloppes ont concerné le secteur financier (358,60MD) , suivi par le secteur des communications (70,93MD) et le tourisme (59,60 MD).

Les investissements arabes directs dans le secteur de l’agriculture ont atteint en 2018 près de 51,99MD, alors qu’ils n’ont pas dépassé les 99 mille dinars en 2017, selon les données présentées par le PDG de la FIPA.

S’agissant du secteur de l’industrie, les investissements arabes ont régressé en 2018 passant de 58,92 MD en 2017 à près de 49,38MD en 2018.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire