12 C
Tunisie
vendredi 27 novembre 2020
Accueil Actualités La sanction de l'ISIE tombe

La sanction de l’ISIE tombe

Le désaccord sur le représentant légal de Nidaa Tounès suscité suite au congrès électif du mouvement les 6 et 7 avril dernier est à l’origine du rejet de ses deux listes candidates aux partielles municipales pour la circonscription du Bardo, a expliqué vendredi à l’agence TAP, le président de l’instance électorale Nabil Baffoun.
Il a expliqué que Hafedh Caïd Essebsi, en sa qualité de représentant légal du parti, ne fait pas l’unanimité au sein de Nidaa Tounès et que cette question est aujourd’hui devant la justice.
Le conseil de l’instance électorale (ISIE) a rejeté jeudi en fin de journée les deux listes de Nidaa Tounès, candidates aux municipales partielles « pour absence de la qualité de représentant juridique« .

- Publicité-

Le refus des deux listes qui représentent le camp de Hammamet (Sofiene Toubel) et celui de Monastir (Hafedh Caïd Essebsi) est motivé par l’ambigüité de la correspondance des services chargés des relations avec les partis politiques à la présidence du gouvernement et de la République sur les représentants des deux listes, avait précise Anis Jarbouii, membre de l’ISIE.
Il a rappelé les dispositions de l’article 13 de la décision de l’Instance supérieure indépendante pour les élections relative aux candidatures aux élections municipales qui stipule que les services de la présidence du gouvernement chargés des partis politiques exigent la présence d’un représentant légal.
Jarbouii a toutefois ajouté que les représentants des deux listes peuvent intenter un recours auprès de la Justice administrative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,371SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles