28 C
Tunisie
lundi 28 septembre 2020
Accueil Actualités La Tunisie étoffe ses exportations de textiles vers le Brésil

La Tunisie étoffe ses exportations de textiles vers le Brésil

Trois pays arabes ont intensifié leurs exportations de textiles vers le Brésil au cours des dernières années. Le Maroc est le plus important d’entre eux, avec 6,99 millions de dollars de recettes en devises au cours du premier semestre 2020. Viennent ensuite l’Égypte, avec 5,14 millions de dollars, et la Tunisie, avec 1,92 million de dollars, précise ANBA, l’agence de presse arabo-brésilienne.

Le Maroc et la Tunisie fournissent principalement des articles d’habillement au Brésil. La tendance haussière des ventes en 2019 par rapport à 2018 ne s’est pas poursuivie au premier semestre 2020, car les recettes des exportations vers le Brésil ont chuté de 33 % en glissement annuel. Les ventes du Maroc au Brésil ont baissé de 48 %. La photo ci-dessus montre une usine textile marocaine.

L’Égypte vend principalement du fil de coton long au Brésil. Les ventes de textile avaient déjà baissé en 2019 et ont encore baissé de 12 % en termes de revenus.
Le comportement des ventes des pays arabes est conforme à celui de l’industrie textile dans son ensemble, car la nouvelle pandémie de coronavirus entraîne un déclin généralisé des exportations. « La demande a été plus faible, et il est donc peu probable que les ventes totales, et pas seulement celles des pays arabes, se comportent en 2020 comme en 2019 », a déclaré le président de l’Association brésilienne de l’industrie du textile et de l’habillement (Abit), Fernando Pimentel. Les importations de textile au Brésil devraient chuter de 25 % cette année.

Les fournisseurs arabes de textile au Brésil comprennent également les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite, dont les ventes sont faibles par rapport aux trois pays arabes d’Afrique. « Ces trois pays arabes sont des pays traditionnellement producteurs de textiles. Le Maroc vend beaucoup de produits à l’Europe. Les grands exportateurs sont en Asie, mais nous avons vu les ventes des pays d’Afrique et du Moyen-Orient augmenter, y compris les pays arabes. Cela signifie un dynamisme accru », a conclu le président d’Abit.

Selon Pimentel, le Brésil a commencé à augmenter ses importations de textiles il y a environ dix ans, et plus encore au cours des cinq dernières années. Il a déclaré que les pays asiatiques sont historiquement les principaux fournisseurs de textile du Brésil, en particulier la Chine, qui représente la moitié des importations totales du Brésil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,651FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,307SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles