10 C
Tunisie
samedi 5 décembre 2020
Accueil Actualités Lancement du programme de généralisation de la réduction du sel dans le...

Lancement du programme de généralisation de la réduction du sel dans le pain

Le lancement du programme de généralisation de la réduction du sel dans le pain a eu lieu lundi, en présence du ministre de la santé, Imed Hammami et du ministre du commerce, Omar Béhi.
L’objectif est de généraliser ce programme pilote lancé en 2013 à Bizerte et qui a eu des résultats concluants, a affirmé le ministre de la santé.

- Publicité-

Ce programme s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre l’obésité qui s’articule autour de cinq axes, a-t-il ajouté.
Il a pour finalité de lutter notamment contre les maladies cardiovasculaires et des cancers, a encore précisé le ministre.

D’après Hammami, une réunion a eu lieu depuis un mois au ministère du commerce autour de ce programme, précisant que la rencontre de lundi vient couronner ce travail de sensibilisation et de prévention avec les boulangeries et les consommateurs.
D’ailleurs, le ministère a mené des actions de sensibilisation sur les bienfaits de la réduction du sel sur la santé avec les élèves, a-t-il indiqué, soulignant que d’autres campagnes de sensibilisation se tiendront autour de ce même sujet.
De son côté, le ministre du commerce a mis en valeur l’expérience de la réduction du sel dans le pain menée à Bizerte, soulignant ses répercutions positives sur la santé du consommateur.
Il s’agit d’une initiative importante qui favorisera la réduction des charges du traitement de plusieurs maladies mais aussi elle contribuera à sauver des vies, a insisté Omar Béhi.
La réduction du sel dans le pain ne va pas altérer ni le goût ni la qualité du pain, a-t-il rassuré.
Un label sera attribué aux boulangeries qui adhéreront à ce programme, a fait savoir le ministre, précisant que près de 22 boulangeries sur un nombre total de 3200 en Tunisie ont déjà entamé cette expérience, a-t-il souligné.

D’après Pr Leila Alouane, membre de la stratégie de prévention et de lutte contre l’obésité, l’objectif de ce programme est de généraliser la réduction progressive de la quantité du sel dans le pain à raison de moins 10% tous les six mois jusqu’à atteindre une baisse totale de 40%.
Certaines boulangeries ont atteint un taux de réduction de 40% en trois mois au lieu de deux ans, s’est- elle félicitée, souhaitant que cette expérience soit généralisée à travers toutes les boulangeries tunisiennes.

Pr.Jalila El Ati, chef de service à l’institut national de nutrition a signalé, pour sa part, que les besoins physiologiques journaliers d’un individu s’élèvent à 2 gr.
Une baisse de 3 g de la consommation du sel, réduit de 30 % le nombre des attaques cardiaques et de maladies cardiovasculaires, a-t-elle fait remarquer.
Cependant, le président de la Chambre nationale des propriétaires des boulangeries, Mohamed Bouanen a appelé à ce que cette réduction de la quantité du sel dans le pain soit progressive étant donné certains inconvénients, dont le changement du goût du pain, proposant dans ce cadre de commencer par un taux de 20% au lieu de 10%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,532FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,382SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles