AccueilLa UNELe déficit commercial  monte aux confins des 17 milliards DT

Le déficit commercial  monte aux confins des 17 milliards DT

Au fil des mois, le  déficit de la balance commerciale de la Tunisie fonce vers les abysses pulvérisant des recors et alignant des chiffres stratosphériques pour un pays comme le nôtre. A fin août, il s’est creusé de 61% pour grimper à  16,9 milliards de dinars, contre 10,4 milliards de dinars, durant la même période de 2021, a annoncé, lundi,  l’Institut National de la Statistique (INS).

Dans le même temps,  le taux de couverture a perdu 5,3 points  en glissement annuel par rapport à la même période de l’année 2021 pour s’établir à 68,6%.
Ce déficit est expliqué par l’accroissement de la valeur des importations (de 34% à 53,8 milliards de dinars), à un rythme beaucoup plus important que celui des exportations (24,4% à 36,9 milliards de dinars).

L’augmentation des importations est due à la hausse enregistrée au niveau des importations de l’énergie (+90,2), des matières premières et demi-produits (+38,7%), des biens de consommation (+14,1%) et des biens d’équipement (+11,2%).
D’après l’INS, le déficit demeure expliqué, aussi, en grande partie par le déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-5828,9 MD), la Turquie (-3060,5 MD), l’Algérie (-1775,8 MD) et la Russie (-1758,1 MD).

En revanche, le solde de la balance commerciale des biens a enregistré un excédent avec d’autres pays principalement avec la France (2724 MD), l’Allemagne (1958,2 MD) et la Libye (1160,1 MD).
Il est à souligner que le déficit de la balance commerciale hors énergie s’est réduit à -10,8 milliards de dinars et que le déficit de la balance énergétique s’est établit à -6 milliards de dinars (35,7% du déficit total) contre -2,9 milliards de dinars, durant les huit mois de l’année 2021.

Pourtant, durant les huit mois de l’année 2022, les exportations ont enregistré une hausse de (+24,4%) contre (+23,5%) durant les huit mois de l’année 2021. Elles ont atteint le niveau de 36925,8 MD contre 29681,9 MD durant la même période de l’année 2021.

L’énergie,  mines  et phosphates  s’exportent mieux

L’augmentation observée au niveau des exportations (+24,4%) durant les huit mois de l’année 2022 concerne plusieurs secteurs. En effet, les exportations du l’énergie ont augmenté de +61,2%, celles des mines, phosphates et dérivés de +75%, celles des industries agro-alimentaires de +33%, celles des textiles, habillement et cuirs de +21,7% et celles des industries mécaniques et électriques de +13,2%.

Les exportations tunisiennes vers l’union européenne (67,8% du total des exportations) ont augmenté de +18,2%. Cette évolution est expliquée, d’une part, par la hausse des  exportations tunisiennes vers certains partenaires européens, tels que la France (15,3%), l’Italie (14,4%) et l’Allemagne (22,2%). D’autre part, par la baisse des ventes vers d’autres pays notamment la Hongrie (-3,2%) et Malte (-3,7%).Vers les pays arabes, les exportations ont augmenté avec l’Algérie (31,1%) et avec la Libye (42,6%).

Pour ce qui est des importations, les échanges commerciaux des biens avec l’Union européenne (44,8% du total des importations) ont enregistré une hausse de 22,2% pour s’établir à 24091,7 MD. Les importations ont augmenté de 19,7% en provenance de la France, de 38,9% depuis l’Italie et de 3,3% depuis l’Allemagne.

Les résultats montrent que le déficit de la balance commerciale hors énergie se réduit à -10863,4 MD et que le déficit de la balance énergétique s’établit à -6035,6 MD (35,7% du déficit total) contre -2885,9 MD durant les huit mois de l’année 2021.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,019SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -