Le dispositif d’aide américain affiche un bon bilan

Le dispositif d’aide américain affiche un bon bilan

par -
dav

Le projet Jobs, Opportunities & Business Success a permis de fournir à 180 entreprises tunisiennes privées un appui technique afin de développer leurs opportunités d’affaires, d’accroître leurs ventes et créer ainsi de l’emploi, a indiqué mardi, Walid Alouini, directeur chargé du volet entreprises au sein de ce projet.
Financé par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) à hauteur de 60 millions de dollars (177 millions de dinars), Jobs, qui a démarré en 2018, ambitionne de créer plus de 7 mille emplois, a assuré Alouini, lors d’une journée de présentation de ce projet, tenue au siège de la bourse de Tunis.
Ce projet a pour objectif d’aider les entreprises à améliorer leur compétitivité et faciliter leur accès au financement des banques, fonds d’investissements et institutions de microfinance.

Couvrant six régions de la République (Tunis, Sousse, Sfax, Gabès, Béja et Gafsa) et s’étalant sur une période de 5 ans, ce projet œuvre à promouvoir également l’accès des entreprises au marché international et d’augmenter leur capacité d’exportation.
Et d’ajouter que le projet Jobs, auquel participent l’organisation Education For Employment Tunisia (EFE) et Pro-invest international, se propose d’aider les institutions de formation à offrir aux demandeurs d’emploi des programmes de développement de leur employabilité.

Il s’agit aussi d’assister les établissements d’enseignement supérieur et les centres de formation professionnelle pour mettre au point de nouveaux programmes, afin de mettre en adéquation la formation avec les besoins du marché. L’objectif étant d’améliorer l’employabilité des jeunes diplômés.
D’après Alouini, des mécanismes seront mis en place prochainement dans le cadre du projet Jobs afin d’assister et accompagner la diaspora tunisienne à l’étranger qui souhaite investir en Tunisie.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire