Le Maroc paie cher la baisse de la production agricole

Le Maroc paie cher la baisse de la production agricole

par -

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP), a annoncé que la croissance économique du Maroc a ralenti au premier trimestre 2019 pour s’établir à 2,3% contre 2,9% au trimestre précédent, nous apprend Ecofin.

Ce ralentissement s’explique essentiellement par la baisse de la production agricole. Elle a en effet chuté de 4,8% en raison de la baisse de la pluviométrie.

Le Maroc, important importateur de blé, s’attend à une production de céréales en baisse cette année. La production céréalière devrait en effet passer de 10,3 millions de tonnes en 2018, à 6 millions de tonnes en 2019, selon les estimations de la Banque centrale.

La production non agricole a augmenté de 3,3% au premier trimestre, principalement grâce au bon comportement des secteurs des services et de l’industrie minière.

Le HCP prévoit une croissance de 2,4% au deuxième trimestre de l’année en cours, alors que la production agricole, qui représente environ 14% du produit intérieur brut, devrait rester stable.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire