Le ministre de l’Intérieur veut criminaliser l’émigration clandestine

Le ministre de l’Intérieur veut criminaliser l’émigration clandestine

par -

Le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, a appelé ce matin du vendredi 18 mai 2018 à criminaliser toute tentative d’émigration clandestine, et ce dans le but d’alléger le fardeau des unités sécuritaires et de situer les responsabilités. “Si l’émigration clandestine n’est pas considérée comme crime, ce fléau ne s’arrêtera jamais en Tunisie et va encore se propager“, a dit le ministre devant la commission de législation générale à l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Selon ses déclarations, certains considèrent l’émigration clandestine comme une atteinte à la sécurité et la souveraineté du pays, “ce n’est pas le cas malheureusement pour la Tunisie“, a-t-il dit.

Il a tenu par ailleurs à préciser que l’émigration clandestine a provoqué de nombreuses victimes et que certaines ont été tuées au niveau des frontières par des unités sécuritaires, libyennes ou tunisiennes.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire