Le sit-in des universitaires a fait bouger Khalbous

Le sit-in des universitaires a fait bouger Khalbous

par -

Le sit-in observé par les professeurs universitaires depuis le 11 janvier 2019 au siège du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a été suspendu après que les parties gouvernementale et syndicale sont parvenues à un accord lors d’une séance de négociations qui s’est poursuivie jusqu’à une heure avancée de la nuit de mercredi 16 janvier 2019.
La fédération générale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique souligne, dans un communiqué publié, vendredi, que l’accord porte sur le retour au processus de partenariat entre les deux parties.
Le sit-in reprendra si le ministère se rétracte sur les points convenus, souligne la même source.
L’accord prévoit, notamment, la formation d’une commission conjointe entre les parties syndicale et gouvernementale qui se chargera de l’examen du statut des universitaires. Les travaux de cette commission devraient débuter le 21 janvier courant.
Une séance de travail est prévue pour le 25 janvier 2019 avec le ministre de l’Enseignement supérieur, Slim Khalbous, pour parachever l’élaboration des critères relatifs au versement de la prime d’encouragement à la recherche scientifique, lit-on de même source.
S’agissant des promotions et des recrutements, les deux parties ont décidé que les promotions demeurent tributaires du nombre des postes proposés par les instances pédagogiques. Elles ont, aussi, convenu d’ouvrir les recrutements à titre exceptionnel dans les établissements universitaires.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire