AccueilLa UNELes entreprises sud-africaines ouvrent le bal en Tunisie

Les entreprises sud-africaines ouvrent le bal en Tunisie

Au moins deux entreprises sud-africaines sont assurées de remporter de nouveaux marchés lors de la mission qu’organise en Tunisie le Département du commerce et de l’industrie (DTI). C’est notamment le cas de Resulta Exporters, dont le directeur général, Eric Juncker, se dit confiant de faire des affaires avec de nouveaux clients et de s’offrir une agence de distribution pour ses produits.

- Publicité-

« Nous avons déjà une petite présence en Tunisie grâce à un client avec lequel nous sommes en partenariat depuis quelques années, mais nous espérons y augmenter notre présence et nous développer dans d’autres pays d’Afrique du Nord tels que l’Algérie », a-t-il dit.

La mission, qui est dirigée par le vice-ministre Bulelani Magwanishe, a commencé en Tunisie, un pays du pourtour méditerranéen et limitrophe du Sahara.

« Il y a une agence de distribution que nous rencontrerons pendant la mission et nous sommes optimistes sur le fait que nous pourrons nouer avec eux une relation qui permettra à nos produits d’affluer en grandes quantités dans ce pays et dans la région », a-t-il souligné.

Resulta est une société internationale de conseil en ingénierie spécialisée dans la fourniture d’équipements et de composants de processus d’ingénierie de pointe aux fabricants, aux producteurs et aux entreprises de traitement en Afrique et en Europe.

Magwanishe a déclaré que la mission d’investissement fournirait aux sociétés sud-africaines une plate-forme leur permettant d’introduire leurs produits et services sur le marché tunisien et au-delà.

Les entreprises faisant partie de la mission opèrent dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’énergie, des mines et des équipements, des produits chimiques, des infrastructures et de la construction.

Le directeur général de Crest Operations, Jacques de Villiers, a déclaré que la mission donnerait à son entreprise l’occasion de faire ses premiers pas sur le marché de l’exportation. « Nous nous concentrons principalement sur le marché intérieur depuis trois ans et profitons maintenant de cette opportunité pour pénétrer le marché de l’exportation », a-t-il indiqué.

« Les produits et services sud-africains ne sont pas très présents dans la région nord-africaine. La mission devrait procurer aux entreprises sud-africaines une plate-forme leur permettant d’introduire leurs produits et services sur le marché tunisien. L’Afrique du Sud et la Tunisie entretiennent des liens politiques bien établis mais les statistiques montrent qu’il existe un grand besoin de construire de solides relations économiques bilatérales « , a déclaré Magwanishe.

Il a déclaré que malgré le nombre total de relations bilatérales entre les deux pays, qui était passé de 431 millions de rands en 2011 à plus de 500 millions de rands en 2017, le volume des échanges reste faible.

« Nous avons identifié la Tunisie comme partenaire prioritaire de l’Afrique du Sud, conformément à la stratégie de diversification du DTI, car elle offre potentiellement d’immenses opportunités pour les entreprises sud-africaines en termes de commerce et d’investissements », a-t-il précisé.

La visite du vice-ministre Magwanishe devrait également ouvrir la voie au lancement des préparatifs en vue de la création d’un comité mixte sur le commerce et les investissements, qui contribuera grandement à faire progresser le commerce bilatéral entre les deux pays.

La mission se terminera jeudi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,575SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles