AccueilActualitésLes instits exigent une prime équivalente au salaire, et bien plus !

Les instits exigent une prime équivalente au salaire, et bien plus !

La commission administrative de l’enseignement de base se réunira dimanche matin pour examiner les propositions du ministère de l’Education et décider le maintien de la grève prévue le 06 mars en cours ou sa suspension, a annoncé vendredi le secrétaire général adjoint de la Fédération générale de l’enseignement de base relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Taoufik Chebbi.
Dans une déclaration à l’agence TAP, le responsable syndical a indiqué qu’une réunion de négociation s’est tenue vendredi après-midi entre la fédération et le ministère et il a été convenu de mettre en œuvre l’accord du 08 février 2018 portant sur le doublement des primes des directeurs et des assistants pédagogiques ainsi que l’amendement du statut pour instituer des promotions exceptionnelles au profit des instituteurs de l’enseignement général.
La même source a précisé que les décrets relatifs à ces points devront être publiés avant la fin du mois en cours.
Chebbi a, en outre, signalé que le ministère propose une augmentation de 75% du salaire brut dans la prime de la rentrée scolaire alors que la fédération propose le doublement de cette prime, soit l’équivalent d’un salaire ainsi que le doublement de la prime des examens nationaux.
Il a, par ailleurs, ajouté que le ministère a proposé la formation d’un comité technique mixte pour examiner l’augmentation de la prime des instituteurs en zone rurale ainsi que d’autres nouvelles primes en faveur des instituteurs.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,566SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles