40 C
Tunisie
vendredi 14 août 2020
Accueil Presse locale Les surprenantes confessions de Marzouki, entre remords et regrets

Les surprenantes confessions de Marzouki, entre remords et regrets

L’ex-président de la République, Moncef Marzouki, a jugé qu’il était grand temps de vider son sac et de déballer quelques regrets et remords, à quelques semaines de l’élection présidentielle. Marzouki a fait des confessions, plutôt surprenantes, sur ses fréquentations du temps où il logeait au palais de Carthage. D’étranges visites qui avaient ulcéré, révolté et choqué une partie de l’opinion publique. Alors il s’est dit qu’un mea culpa n’est peut-être pas une mauvaise idée en ces temps de pré-campagne électorale…

Dr Marzouki a admis que recevoir au palais de la République des prédicateurs et autres défenseurs de l’extrémisme religieux était une erreur.
« Je reconnais mon erreur et j’étais furieux quand on a hissé le drapeau noir dans certains endroits du territoire national« , a-t-il lâché ce lundi 5 août 2019 sur Mosaïque FM.
Toutefois il souligne que le palais de Carthage était accessible à tous quand il occupait les lieux, même aux membres du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) et au défunt Béji Caïd Essebsi, son plus sérieux adversaire à l’époque.

Alors le dicton « faute avouée à moitié pardonnée » est-il valable pour Marzouki aussi ? Réponse dans quelques semaines ou mois…

1 COMMENTAIRE

  1. Mettre sur le même pieds d’égalité le RCD et tes charlatans prédicateurs est une érreure monumental et une insulte aux tunisiens à qui tu demande de voter pour toi.fait toi oublier et laisser le palais de Carthage à des gents qui respectent les lieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,385FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,289SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles