16 C
Tunisie
mercredi 3 mars 2021
Accueil La UNE L’immobilier selon un portail privé : ça flambe toujours!

L’immobilier selon un portail privé : ça flambe toujours!

On avait l’habitude de parler des évolutions du secteur de l’immobilier en Tunisie, sur la base des chiffres officiels de l’INS, ou à partir des observations des professionnels et de deux principales sociétés de promotion immobilières cotées en bourse.

- Publicité-

Pour cet article, les observations nous remontent dans un guide d’une société privée, « Guide de l’immobilier » fait par le site « Mubawab ». Elles correspondent à des appartements destinés exclusivement à l’habitation et à la vente, et annoncés sur le site en question, entre janvier 2020 et août 2020.

Sont exclus, les biens à usage commercial, les villas, les biens fonciers, les fermes, les biens à la location. Les prix moyens d’appartements sont calculés par zone géographique (ville ou arrondissement), dans l’ensemble et pour chacun des segments de marché, neufs et anciens, sur la base des annonces de vente publiées sur le site en question.

Que ce soit dans l’immobilier neuf ou ancien, les prix des appartements observent une hausse avec une augmentation de 2% sur les appartements anciens et une hausse de 4% pour les appartements neufs.

Il est intéressant de noter que le tissu immobilier sur le portail est composé à 61% de biens anciens (dont 60% sont des appartements), contre 39% de biens neufs (dont 40% sont des appartements) et cela entre la période janvier et août 2020.

La hausse des prix des appartements se maintient, voire se renforce depuis la sortie du confinement dans différentes zones. Par exemple, certaines zones affichent une grande stabilité comme La Mannouba, Le Kram et La Nouvelle Medina, avec des évolutions comprises entre 0% et +2%. Dans d’autres zones, l’on observe même un recul des prix au m2 des appartements, comme La Soukra, Nabeul, Carthage et Monastir Ville, avec des baisses allant de -4% à -10%.

Cette tendance s’inverse totalement dans des villes comme La Marsa, Hammamet, El Menzah et Ezzahra, où les prix au m2 des appartements connaissent des hausses comprises entre +3% et +10% !

Outre les évolutions des prix dans les zones et l’analyse du tissu immobilier digital, l’offre et la demande sont également des indicateurs intéressants sur lesquels nous devrions nous pencher pour affiner notre analyse.

En effet, depuis la baisse drastique qu’a connue l’offre depuis le début de la crise sanitaire (entre février – mars 2020), et le beau rattrapage du mois de mai, l’offre retrouve une tendance plutôt normale : la période de juin-juillet-août connaît une hausse trimestrielle de +29% de l’offre de logements, augmentation qui commence toutefois à ralentir car il est observé une évolution mensuelle de -11%, ralentissement qui correspond tout à fait à la saisonnalité annuelle que connaît cet indicateur.

La demande, qui est toujours dans le positif depuis le mois de mai, a, quant à elle, connu une hausse trimestrielle de +27% ; hausse qui se maintient toujours dans le positif avec une évolution mensuelle de +13%. Cette dernière information sur la demande nous permet d’en déduire un potentiel de croissance très positif et un ratio offre/demande qui va jusqu’à 6%, dans certaines zones (la demande de logement y est 6 fois plus importante que l’offre).

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles