AccueilActualitésL'UGTT n'exclut pas de paralyser totalement le pays

L’UGTT n’exclut pas de paralyser totalement le pays

Il est fort possible de décider une grève générale nationale dans la fonction publique et le secteur public, lors de la réunion de la commission administrative prévue samedi 24 novembre courant, a estimé Mohamed Ali Boughdiri, secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

- Publicité-

Dans une déclaration à la TAP, Boughdiri a souligné jeudi avant le départ des membres du bureau exécutif de la centrale syndicale vers la place du Bardo pour participer au rassemblement ouvrier que la commission administrative examinera la situation sociale après le blocage des négociations avec le gouvernement.
La commission administrative prendra les décisions nécessaires et les formes de militantisme adéquates conformément aux dispositions de la loi, a-t-il noté.

Les négociations seront certainement reprises avec le gouvernement concernant d’autres dossiers, a précisé le responsable syndical.

La décision de la grève dans le secteur de la fonction publique n’est pas une affaire personnelle mais c’est un différend objectif concernant un dossier précis et le dialogue sera repris certainement, a notamment souligné Boughdiri, citant à ce propos la réunion prévue vendredi au siège du gouvernement concernant le secteur de l’enseignement secondaire.

La centrale syndicale est disposée à examiner les dossiers en suspens dont celui des ouvriers de chantiers (près de 60 mille ouvriers), et les réformes à introduire au niveau du régime de la retraite et du système éducatif, selon Boughdiri.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,727FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,479SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles