L’UTICA prédit le pire après la hausse du taux directeur

L’UTICA prédit le pire après la hausse du taux directeur

par -

L’union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) a déploré, mercredi, la décision prise, mardi, par la Banque centrale de Tunisie (BCT) de relever le taux directeur de 100 points de base pour le porter de 6,75% à 7,75% par an, laquelle aura des retombées très négatives sur le rythme de l’investissement.
En effet, a précisé la centrale patronale, dans un communiqué, cette hausse augmentera le coût de financement pour les entreprises du fait qu’elle entraînera un accroissement de 15% du coût des crédits, qui viendra s’ajouter au coût des autres hausses successives, rappelant qu’il s’agit de la troisième augmentation du taux directeur en moins d’une année et demi.
Et de poursuivre que ce nouveau taux empêchera également les entreprises de remplir leurs engagements envers les institutions bancaires et financières et alourdira leurs charges.
L’UTICA estime que cette mesure ne constitue pas une solution aux problèmes dans lesquels se débat l’économie nationale et est plutôt une fuite en avant et non une recherche de solutions sérieuses pour résoudre ces problématiques.
Mettre fin à la détérioration du dinar, maîtriser le taux d’inflation dont pâtit l’entreprise et lutter contre l’amplification des phénomènes du marché parallèle et de la contrebande sont les solutions préconisées par la centrale patronale.

ARTICLES SIMILAIRES

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire