35 C
Tunisie
mercredi 5 août 2020
Accueil La UNE Maarouf ordonne un « Back Home » général, et proposerait un nouveau...

Maarouf ordonne un « Back Home » général, et proposerait un nouveau PDG pour Tunisair

Appuyé par son chef de gouvernement, au moins dans  l’affaire de Tunisair, le ministre Nahdhaoui du Transport semble sur le point de remporter la bataille qu’il mène mordicus depuis son arrivée au ministère dont il loue le siège chez Tunisair, contre l’actuel Pdg de la compagnie Elyes Mnakbi. Ce dernier serait en effet, selon nos informations, sur le point de plier bagage.

Des sources généralement bien informées nous font, en effet, état du nom de Sami Mekki, actuellement DG de la Caisse des prêts et de soutien des collectivités locales. L’Enarque, qui a travaillé pendant 20 ans au ministère des Finances, serait le proposé d’Anouar Maarouf au poste de nouveau Pdg de Tunisair, après que Mnakbi aurait accepté les deux postes qui lui auraient été déjà proposés pour quitter Tunisair. L’information n’a pas pu être confirmée par une source officielle, l’actuel ministre d’Etat du transport et de la logistique ayant déjà pris la décision de boycotter notre journal.

En attendant, Mnakbi livrerait sa dernière bataille à la tête de la compagnie tunisienne de transport aérien. Appuyé par son conseil d’administration, il aurait, la semaine dernière,  refusé l’ordre verbal qui lui aurait été intimé par le ministre du Transport de lancer un « back-home » à tous les personnels, locaux et étrangers, des représentations de Tunisair à l’étranger.

Le nombre est très important, fait de familles entières et de personnels des pays où se trouvent ces représentants. Il pose aussi problème pour ceux qui doivent rapatrier des familles entières. Le ministre, toujours verbalement, a manié le bâton et la carotte, faisant miroiter la possibilité d’une baisse des salaires, comme l’avaient « proposé » certains personnels avant de se rétracter, pour faire passer  l’amère pilule du « Back Home ». Il aurait même proposé que l’Etat prenne en charge l’impact financier de ce qui pourrait être considéré comme licenciement abusif des personnels issus des pays de résidence des représentations de Tunisair à l’étranger.

Pour l’instant, le conseil d’administration résiste. Il demande une étude financière, qui confirmerait ou détruirait l’argumentation du ministre. Cela, alors que Tunisair se prépare à l’échéance de l’ouverture des frontières, par ailleurs, confirmée par Monsieur Covid-19, le ministre de la Santé Abdellatif Mekki [ar], pour laquelle ses antennes à l’étranger sont d’une importance capitale.

Deux sources d’experts, confrontées et qui ont requis l’anonymat, n’excluraient pas que cette mise à genoux du transporteur public n’ait  pour autre finalité que de la céder à un autre transporteur arabe. Les deux experts ajoutent que l’éventuel repreneur de Tunisair rendue non-bancable ne se soucierait point de ses états financiers ou de ses actifs, mais aurait plutôt besoin d’un nouvel espace vital pour une compagnie en sur-flotte, et avec des moyens assez importants pour en faire juste un hub régional pour sa flotte.

Et quand bien même pourrait-on opposer d’autres arguments à cette théorie de la cession, comme l’accord de la cinquième liberté qui avait été rejeté par l’ARP, resteront des questions essentielles quant à la réaction des autorités tunisiennes refusant toute aide financière à sa propre compagnie aérienne alors que d’autres pays, comme la France pour le groupe Air-France KLM, mobilisent des milliards d’euros pour les sauver.

Le ministre tunisien du Transport, tout comme son chef de gouvernement, ont, l’un et l’autre, toujours refusé toute aide financière à Tunisair et lui ont constamment  demandé un nouveau plan de sauvetage. Ceci, alors que tous les gouvernements de l’après-révolution avaient refusé tous les plans de restructuration, financière et sociale, présentés par tous les Pdg de Tunisair depuis 2011,  sans donner toute autre alternative !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,228FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,286SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles