Madagascar : l’UE finance le SACEM, pour des élections “crédibles” et “pacifiques”

Madagascar : l’UE finance le SACEM, pour des élections “crédibles” et “pacifiques”

par -

L’Union Européenne a officialisé ce jour sa participation au Fonds commun du projet de Soutien Au Cycle Electoral de Madagascar (SACEM), pour l’organisation d’élections crédibles, transparentes, pacifiques et inclusives dans le pays. Son Excellence Antonio Sánchez-Benedito Gaspar, Ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar et Madame Violette Kakyomya, Représentante Résidente du PNUD ont procédé à la signature d’un accord de financement dans les locaux de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de Nanisana, en présence de son Président, maître Hery Rakotomanana. Une Convention de Financement entre l’Union Européenne et l’État Malgache (Ministère de Finance et du Budget) avait été signée au préalable. L’Union Européenne contribuera au projet mis en œuvre par le PNUD à hauteur de 1 777 251 USD.

L’Ambassadeur de l’Union Européenne à Madagascar, Antonio Sánchez-Benedito Gaspar, a déclaré lors de la cérémonie : « Avec cet appui, l’UE réaffirme son ferme soutien à la tenue d’élections crédibles et inclusives dans le cadre constitutionnel, ainsi que son engagement pour le renforcement de la démocratie à Madagascar. Cette contribution au projet SACEM est complémentaire d’autres actions financées par l’UE en appui au processus électoral, mises en œuvre par l’intermédiaire des organisations de la société civile. »

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Maître Hery Rakotomanana a tenu à remercier l’Union Européenne et son ambassadeur. Il a expliqué que cette contribution de l’Union Européenne dans le basket fund du projet SACEM répond au proverbe malgache « ny tao trano tsy efan’irery ». En effet, le financement des élections nécessite non seulement des contributions intérieures, mais aussi extérieures ; celles-ci apparaissent aujourd’hui essentielles pour la bonne conduite du processus électoral, a-t-il rappelé.

La Représentante Résidente du PNUD, Madame Violette Kakyomya, a exprimé ses remerciements à l’Ambassadeur de l’Union Européenne pour l’importante contribution de son institution au projet SACEM en notant que « c’est l’illustration de l’engagement de la communauté internationale à accompagner Madagascar pour ce processus électoral, qui est la priorité du gouvernement. »

Après s’être réjouie de la décision du gouvernement, sur proposition de la CENI, d’organiser l’élection présidentielle les 7 novembre et 19 décembre de cette année, la Représentante Résidente a conclu son discours en invitant l’ensemble de la communauté internationale à poursuivre les efforts déployés pour l‘organisation d’élections crédibles, transparentes, pacifiques et inclusives dans le pays. « J’encourage aujourd’hui les différents partenaires techniques et financiers à poursuivre et intensifier leur implication dans le financement du processus électoral à Madagascar, afin de résorber autant que possible le gap budgétaire existant et envisager sereinement la suite des opérations. »

Lancé en janvier 2017, le projet SACEM soutient la mise en œuvre d’activités s’articulant autour de cinq composantes :

  •       L’amélioration de l’exhaustivité, de la fiabilité et de la sécurité du fichier électoral ;
  •       Le réaménagement du cadre légal et règlementaire en matière électorale ;
  •       Le déploiement d’une campagne de sensibilisation et d’éducation civique électorale ;
  •       Un appui substantiel aux opérations électorales, avec un focus sur la logistique (matériel sensible), la formation, la transmission des données, l’entretien et l’animation des cadres de concertation spécifiques institués à la diligence de la CENI ;
  •       Une assistance technique à la CENI et la gestion du projet.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire