26 C
Tunisie
jeudi 1 octobre 2020
Accueil Actualités Mechichi dévoile les 5 priorités de son gouvernement

Mechichi dévoile les 5 priorités de son gouvernement

Le Chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi a dévoilé, mardi, les 5 priorités de son gouvernement, de l’arrêt de l’hémorragie des finances publiques jusqu’à la protection des catégories vulnérables, tout en mettant l’accent sur une stratégie multisectorielle et l’engagement de l’Etat à payer ses dettes envers ses fournisseurs, d’ici la fin de 2021.

Dans une déclaration présentée, lors de la séance du vote de confiance devant l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), il a ajouté que son gouvernement œuvrera pour assurer la reprise du rythme normal de la production des secteurs stratégiques, en particulier, le secteur énergétique et minier et la préparation d’un plan intégré pour renforcer les ressources propres de l’Etat.

Cette étape constitue la première priorité du gouvernement de Mechichi qui poursuivra l’encadrement des institutions touchées par la pandémie de Covid-19 , la réforme du système logistique, la numérisation des services et la prise d’une série de mesures dans le projet de loi de finances pour 2021, pour réduire l’évasion fiscale.
Dans le même contexte, le gouvernement coordonnera davantage ses efforts avec la Banque centrale de Tunisie(BCT) dans le but d’harmoniser les politiques monétaire, financière et fiscale et d’entamer des négociations avec les partenaires et les bailleurs de fonds pour présenter un programme de réformes, tout en prenant en considération le développement des priorités nationales.

Le gouvernement s’est engagé, en outre, à maitriser les dépenses de l’Etat et à mettre en place un programme complet pour la restructuration du secteur public , et ce, à travers la modernisation des outils de travail et l’intervention rapide pour annoncer un appui financier en faveur des entreprises publiques les plus touchées par la Covid-19.

Le gouvernement de Mechichi oeuvrera dans le cadre d’une réforme globale à renforcer le programme de la réforme administrative à travers la consécration de la numérisation des procédures relatives à l’import et à l’export et l’engagement de la réforme des constructions publiques, en partenariat avec les différentes parties concernées.

Le nouveau gouvernement s’attèle à tenir les engagements financiers de l’Etat en 2021, à renouveler la structuration financière et sociale dans son programme d’actions et à réviser le système de gestion des entreprises publiques.
La question de retrouver la confiance et de renforcer l’investissement, est une deuxième priorité du gouvernement qui s’attache à regagner la confiance dans les transactions financières de l’Etat envers ses fournisseurs à fin 2021, et à s’engager à payer les fournisseurs dans les délais impartis.

Le gouvernorat oeuvrera à assurer la sécurité du système juridique de l’investissement, en donnant la priorité absolue aux investissements publics, à l’échelle centrale et régionale au cours de l’année 2021, mais aussi dynamiser le système du Partenariat Public-Privé (PPP).

IL s’agit également de préserver le pouvoir d’achat des citoyens à travers l’orientation de la subvention et la lutte contrôle le monopole, sans perdre de vue le renforcement du rôle du conseil de la concurrence, et sans omettre la protection des couches sociales les plus vulnérables, selon l’évolution de la crise de santé que traverse le pays actuellement.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,669FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,310SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles