AccueilActualités Finances & économie - TunisieLa Biat se conforme aux exigences de la BCT quitte à y...

La Biat se conforme aux exigences de la BCT quitte à y laisser des plumes

AM*

« Plus forte capitalisation bancaire de la Bourse de Tunis (2,320 MdsDT), leader en termes de dépôts de la clientèle avec une PDM de 21 % devançant largement son challenger, faible coût des ressources grâce à sa structure favorable des dépôts, un PNB historique pour l’ensemble du secteur, une capacité bénéficiaire importante, une gestion prudentielle des risques rigoureuse et des fondamentaux solides pour affronter les défis de demain, sont autant d’arguments qui confortent notre opinion positive sur le titre Biat ». Tel a été l’avis de l’intermédiaire boursier Mac Sa sur le papier Biat.

–          1er en dépôts et 2ème pourvoyeur de crédits

En termes de collecte, la Biat conforte son leadership sur les dépôts, en réalisant une progression de 9,7% (vs 13,8 % en 2020) de son encours. La première banque privée de la place a dépassé la barre symbolique des 16 milliards de dinars, accaparant à elle seule près de 21 % de part de marché loin devant son challenger la BNA (avec 9,9 milliards de dinars et 12,6% de PdM).

« La banque doit cette position dominante à son réseau d’agences étendu (206 agences) et à sa base de clientèle la plus large du secteur (plus de 940 000 clients à fin 2020). A noter aussi que près de la moitié des ressources clientèles de la Biat est composée de dépôts à vue lui permettant d’afficher le deuxième coût des ressources le plus faible de la place (un coût estimé de 3,1%, en 2021, contre une moyenne sectorielle de 4,9%) », explique l’intermédiaire boursier.

Pour ce qui est des crédits, la BIAT, deuxième pourvoyeur de crédits en Tunisie, a affiché en 2021 une progression de 7,5% à 12,2 milliards de dinars après la hausse de 9,3% en 2020. Ceci dit, le ratio de transformation (apparent) de la BIAT a été de 75,1%, gardant ainsi une marge de progression intéressante en termes de distribution de crédits sur les prochaines années.

–          Actifs de bonne qualité, et le plus faible ratio des créances classées

Pour la première fois, la Biat réalise un PNB qui dépasse la barre symbolique des 1000 MDT, soit 1014,9 MDT en hausse de 7,9 % comparé à 2020. « Cette performance a été rendue possible grâce à la forte progression de 31,8 % des revenus du portefeuille d’investissement de la banque qui se sont accrus à leur tour de 31 %. Ainsi, la part des revenus du portefeuille représente désormais 32 % du PNB, soit en évolution de 63 points de base par rapport à 2020 contre une baisse de la part de la marge d’intérêt qui représente désormais 46,6 % du PNB », explique Mac Sa.

En termes de qualité des actifs, malgré son positionnement la Biat dispose d’actifs de bonne qualité avec le ratio des créances classées le plus faible du secteur, soit 5,6 % en 2020, avec un taux de couverture de ces créances classées de plus de 65%. Un atout de taille dans ce contexte de resserrement de la part de la BCT de sa politique prudentielle en préparation du passage aux normes IFRS. En termes de solvabilité également, la BIAT est bien positionnée avec un ratio de couverture des risques de 13,3 % et un ratio Tier-One de 10,25 %.

–          La Biat se conforme aux exigences de la BCT et fait un  RN de 267 MDT

Le résultat net de 2021 se situe à 266,8 MDT en léger repli de 5,32 % par rapport à 2021, « suite notamment à un coût du risque plus élevé pour se conformer aux nouvelles exigences de la BCT en termes de provisions », selon Mac Sa. A partir de l’année en cours, la trajectoire de la croissance des bénéfices devrait s’accélérer pour atteindre 375 MDT en 2022 et dépasser les 515 MDT en 2025. En termes de dividendes, après la distribution exceptionnelle en 2020 d’un dividende de 5DT par action (rappelons qu’en 2019 la banque n’a pas distribué suite à la crise sanitaire et sur la base des recommandations de la BCT) à partir de 2021 la BIAT revient à un taux de distribution normatif de 35% des bénéfices.

Et l’intermédiaire boursier de terminer son analyse de ce qu’il considère comme « valeur de fond de portefeuille », en faisant remarquer que « la Biat reste le leader incontesté du secteur bancaire tunisien et reste la plus forte capitalisation boursière du bancaire coté. La banque dispose de fondamentaux solides lui permettant d’affronter les défis futurs avec aisance notamment en termes de solvabilité, de qualité d’actifs, de liquidité etc.. »

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -