31.3 C
Tunisie
mercredi 30 septembre 2020
Accueil Actualités Meurtre de Koulibaly : Abidjan appelle au calme et fait "entièrement confiance...

Meurtre de Koulibaly : Abidjan appelle au calme et fait « entièrement confiance aux autorités tunisiennes »

Le meurtre du président de l’Association des Ivoiriens en Tunisie, Falikou Koulibaly, suite à un braquage qui a mal tourné, agite encore l’opinion publique tunisienne, mais pas que. En Côte d’Ivoire aussi l’affaire est commentée, évidemment. Le directeur général des Ivoiriens de l’étranger au ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Issiaka Konaté, s’est confié à Jeune Afrique sur cette tragédie dont on n’a pas fini d’entendre parler, en tant que réceptacle des plaintes des Subsahariens sur leur situation en Tunisie.

« Tout d’abord, nous voulons lancer un appel au calme à tous les Ivoiriens et aux ressortissants d’Afrique subsaharienne en Tunisie. Depuis le début, nous suivons cette affaire de près, en collaboration avec notre ambassade. Les informations dont nous disposons font état d’un jeune Ivoirien, Falikou Koulibaly, qui a été abordé dans la rue par des individus qui lui réclamaient ses biens personnels. N’ayant pas obtempéré et continuant son chemin, il a été poignardé dans le dos par ces individus qui ont pris la fuite.
(…). La chargée d’affaires de l’ambassade ivoirienne à Tunis a saisi les autorités tunisiennes par note verbale. Les ministères techniques, le gouvernement ivoirien et le chef de l’État ont été saisis de cette affaire, qu’ils suivent de très près. La Côte d’Ivoire a saisi officiellement la Tunisie. Nous faisons entièrement confiance aux autorités tunisiennes pour que toute la lumière soit faite« , a déclaré Issiaka Konaté.

« Des évènements pareils peuvent malheureusement intervenir, mais le problème, c’est que ce crime s’est déroulé dans un quartier où les attaques racistes contre les subsahariens sont récurrentes. Cela traduit un certain climat dans cette zone. C’est pourquoi il faut organiser de larges opérations de sensibilisation sur la perception de la migration. Dans le monde entier, il peut se produire des évènements dramatiques, mais il faut saisir l’opportunité pour punir les coupables et prendre des mesures pour protéger les subsahariens ou les populations les plus exposées à ce genre d’attaques (…).
Il y a eu des manifestations de subsahariens en Tunisie, mais je voudrais en appeler au calme. Le ministère des Affaires étrangères et celui de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’étranger suivent le dossier heure par heure. L’État ivoirien apportera toute sa compassion à la famille éplorée, et va collaborer étroitement avec les autorités tunisiennes pour éviter les incidents« , a ajouté le DG des Ivoiriens de l’étranger au ministère de l’Intégration africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,666FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,308SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles