Tags Posts tagged with "abdelkarim zbidi"

abdelkarim zbidi

par -

Sans doute sous le coup de l’émotion lors de la cérémonie organisée en mémoire des deux soldats tombés suite à l’explosion d’une mine au Mont Châambi, le ministre de la Défense, Abdelkarim Zbidi, est sorti du ton feutré qui sied à son poste. En fait il est carrément sorti de ses gonds pour tirer sur la classe politique. Il a déclaré ce jeudi 4 octobre 2018, sur Shems FM, que les affrontements politiques actuels sont la cause de 90% des problèmes de la Tunisie en ce moment, dont le péril sécuritaire.

D’après le ministre, 7 ans de conflits politiques post-révolutionnaires ont frappé plusieurs secteurs, notamment  l’économie, le social et c’est toute cette instabilité qui a débouché sur la mort de ces deux jeunes soldats…
Conscient du fait que cette sortie au vitriol d’un homme contraint au silence va engendrer stupeur et indignation, le ministre a indiqué qu’il n’a pas l’habitude de déballer ce genre de choses, mais il se fait de devoir de dire que les politiciens qui prétendent parler au nom du peuple devraient se souvenir que les citoyens exigeront des comptes un jour…

par -

Une séance de travail a eu lieu jeudi à Tunis entre le ministre de la Défense nationale, Abdelkarim Zbidi et le chef du Commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM), le général Thomas D. Waldhauser, en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis à Tunis, et de hauts responsables militaires tunisiens et américains.

Selon un communiqué du département de la Défense, la réunion a permis d’examiner les moyens de renforcer la coopération entre la Tunisie et les Etats-Unis en matière de formation, de sécurisation des frontières, de lutte contre le terrorisme et le crime organisé et d’amélioration des capacités opérationnelles de l’institution militaire en matière d’intervention opérationnelle, de formation, d’entrainement et de renseignements.

Le ministre de la Défense s’est félicité des excellentes relations de coopération entre la Tunisie et les Etats Unis d’Amérique qui, a-t-il dit, ” ont connu, au cours des dernières années, un progrès remarquable au double plan qualitatif et quantitatif “, faisant remarquer que cette coopération a été axée sur la formation, l’entrainement, l’équipement en matériel militaire adapté aux menaces non conventionnelles, le renforcement du système de renseignements et la contribution à la mise en place des systèmes de surveillance électronique fixes et mobiles sur les frontières terrestres et maritimes.

” La coopération tuniso-américaine en matière de sécurité a eu un impact positif sur la situation économique, particulièrement en termes de drainage des investissements extérieurs et de la dynamisation du secteur du tourisme “, a-t-il souligné, formant l’espoir de voir les Etats Unis continuer de soutenir la Tunisie, de manière à contribuer à consolider les attributs de la paix et de la sécurité dans le pays.

De son côté, le général Thomas D. Waldhauser s’est déclaré heureux de l’amélioration des capacités opérationnelles de l’appareil militaire en Tunisie et de son rôle dans l’instauration de la paix aussi bien dans le pays que dans la région.

” Les Etats-Unis sont fiers du soutien qu’ils avaient apporté à la Tunisie pour l’impulsion de son processus démocratique et la lutte contre le terrorisme “, a-t-il lancé.
” La Tunisie est au premier rang des pays africains avec lesquels les Etats-Unis entretiennent des relations de coopération excellentes “, a déclaré Waldhauser, réaffirmant à ce propos, l’engagement de l’administration américaine à continuer de se tenir aux côtés de la Tunisie pour mener à terme son processus démocratique et venir à bout du terrorisme.

par -

 ” La situation sur les frontières maritimes et terrestres est stable “, a déclaré jeudi le ministre de la Défense nationale, Abdelkarim Zbidi.

” En dépit de la situation sécuritaire difficile en Libye, la situation sur les frontières maritimes et terrestres est stable “, a-t-il rassuré lors d’une visite d’inspection aux unités militaires déployées à Zarzis et Ben Guerdane du gouvernorat de Médenine.

” A la faveur de la parfaite coordination avec les autorités algériennes, la situation sur les frontières tuniso-algériennes est aussi sous contrôle,”, s’est félicité Zbidi, faisant état, à ce propos, d’une étroite coordination avec l’Algérie notamment sur les hauteurs ouest du pays.

Dans le même contexte, le ministre de la Défense s’est déclaré satisfait des résultats du système de surveillance électronique des frontières six mois après son entrée en service, faisant remarquer que ce système a contribué à anticiper les menaces terroristes et à repousser le danger.

Selon Zbidi, un autre système de surveillance mobile est en cours d’installation sur la ligne frontalière reliant Ben Guerdane à Dehiba. Ce système sera opérationnel fin novembre prochain.
Il a également annoncé le démarrage, à partir de 2019, d’un autre système de surveillance électronique fixe, faisant remarquer que ce système sera fin prêt en 2020.

par -

Dans une déclaration faite aux médias en marge de sa rencontre, ce lundi 9 juillet 2018, avec le président de l’ARP, le ministre de la Défense, Abdelkerim Zbidi n’a pas assez rassuré sur les opérations terroristes . ” Bien que la situation sécuritaire dans le pays soit, depuis des mois, sous contrôle, les opérations terroristes isolées ne sont pas toujours exclues et pourraient se produire”, a indiqué le ministre, faisant remarquer que la bataille contre le terrorisme n’est pas encore finie et que les attaques terroristes isolées ne sont pas un phénomène propre à la Tunisie, mais plutôt à tous les pays du monde à l’instar de l’Europe, selon ses dires.

Interrogé sur l’ensemble des mesures mises en place ou à entreprendre au cours de la période à venir, le ministre a tenu à préciser que ce qui s’est passé hier à Ain Soltane du gouvernorat de Jendouba s’inscrit dans le cadre des opérations terroristes isolées et qu’il n’y a pas de mesures particulières à prendre dans ce sens.

Il a par ailleurs souligné que les institutions militaire et sécuritaire travaillent quotidiennement pour protéger les institutions de l’État de toute menace terroriste, rappelant les efforts fournis par l’institution militaire pour sécuriser différentes étapes comme les élections municipales, le pèlerinage de la Ghriba ou encore les examens nationaux et s’apprêtent,aussi à sécuriser la rentrée scolaire et universitaire, selon ses déclarations.

Le ministre a tenu dans le même cadre à préciser que l’institution militaire coordonne toujours avec le ministère de l’Intérieur pour sécuriser le pays et le protéger de toute menace terroriste, réaffirmant les efforts fournis par les deux institutions en cette matière.

Outre la coordination, le ministre a indiqué qu’une réunion de coordination a eu lieu vendredi dernier entre les ministres de la Défense et de l’intérieur par intérim, Ghazi Jeribi ainsi que tous les cadres sécuritaires et militaires, et ce pour examiner et discuter les mesures permettant de sécuriser la prochaine saison touristique. Une autre réunion est programmée au cours de cette semaine avec différents ministères à savoir ceux de la Défense, de l’Intérieur, de la Culture, du Tourisme, ainsi que l’Utica et les représentants des agences de voyages pour étudier des questions en relation avec la réussite de la saison touristique.

Il a appelé l’ensemble des Tunisiens à la vigilance et à l’unité face au fléau de terrorisme : “La lutte contre le terrorisme n’est pas seulement la responsabilité de la Défense ou de l’Intérieur mais de tous les Tunisiens, lesquels sont appelés, selon lui, à protéger leurs pays : “La guerre contre le terrorisme implique une union totale autour de l’institution sécuritaire et pas seulement les ministères de la Défense et de l’Intérieur”, a-t-il assuré.

Relatif aux 6 gardes nationaux tombés en martyrs dimanche lors de l’embuscade de Ain Soltane, Zbidi a dit : ” Nous sommes habitués aux sacrifices (…) c’est notre destin (…) on n’a pas de choix”, a indiqué le ministre, affichant sa confiance en la période prochaine : “Il n y a de pas de place au terrorisme en Tunisie (…) Nous allons vaincre tout ce qui peux menacer la sécurité du pays ou le mettre en danger.

Il a dans le même contexte indiqué que l’opération de Ain Soltane ne veut pas dire que nos institutions sécuritaire et milliaire ne sont pas prêtes en matière de lutte contre le terrorisme, mais cela s’inscrit dans le cadre des opérations terroristes isolées à l’instar de ce qui s’est passé dans plusieurs pays du monde.

ll est à rappeler à ce propos qu’une patrouille de la Garde-frontière, à Ain Soltane (gouvernorat de Jendouba), est tombée dans une embuscade, dimanche vers 11h45, sur la bande frontalière avec l’Algérie. Une mine a explosé lors du passage de la patrouille faisant 6 morts parmi les gardes nationaux.

par -

En visite d’inspection au groupement des forces spéciales de Bizerte au 61e groupement de génie de Menzel Jamil, le ministre de la Défense nationale, Abdelkarim Zbidi a appelé les militaires à la plus haute vigilance sur fond des mouvements sociaux de protestation qui, a-t-il prévenu, risquent d’être exploités par les terroristes pour exécuter des actes terroristes.

Au cours de cette visite, Zbidi a tenu à souligner l’importance et la particularité des missions confiées à ces deux groupements qui, a-t-il précisé, sont au premier des forces de lutte anti-terroriste.

” Ces deux groupements sont les plus exposés aux dangers et aux risques de mort pendant les opérations “, a-t-il indiqué, saluant, à ce propos, les efforts déployés pour accroître leurs capacités combatives et opérationnelles.
Selon Abdelkarim Zbidi, le département va doter les deux groupements de toutes les ressources humaines, matérielles et logistiques nécessaires pour mener à bien leurs missions.
Dans le même contexte, le ministre a annoncé le démarrage, à partir du deuxième semestre de l’année 2018, des travaux de construction à Aïn Meriem (Bizerte) des unités d’habitation, catégorie économique, au profit des militaires

par -

En visite d’inspection jeudi matin, du 14e régiment d’infanterie mécanisée et du dispositif de sécurité sur les frontières nord-ouest, le ministre de la Défense nationale, Abdelkarim Zbidi, a assuré que ” ces zones frontalières sont entièrement sous contrôle “.
” Bien que ses reliefs soient rocailleux et ses forêts soient denses, ces zones demeurent sous contrôle “, s’est-il félicité.
Un tel environnement aurait pu être d’un endroit idéal aux terroristes, à leurs cachettes et à leurs déplacements “, a-t-il tenu à souligner.
Ces frontières sont placées sous contrôle grâce à une étroite coordination avec l’Algérie en matière de lutte contre le crime organisé, le terrorisme et la migration clandestine, a-t-il ajouté.
Au cours de cette visite, Abdelkarim Zbidi a tenu à saluer les efforts déployés par les militaires sur les montagnes de Wergha et les hauteurs de Ksar El Kallel et Lella Aicha pour venir à bout des groupes terroristes.
A ce propos, il a réaffirmé l’engagement de l’Etat à améliorer les conditions matérielles et morales du corps militaire, tout grade confondu.

par -

Manifestement l’ex-ministre de la Défense, Farhat Horchani, a assez bien pris son limogeage, à en croire ses confidences sur Shems Fm ce jeudi 7 septembre 2017. «Les individus n’ont pas d’importance. Les personnes passent, ce qui demeure et ce qui est important c’est l’Etat» a-t-il affirmé, avant de conclure : «l’Etat restera !». Beau joueur l’ex-patron des armées…

Pour rappel, Horchani a cédé sa place à Abdelkarim Zbidi. Ce dernier revient en fait au bercail, puisqu’il était à la tête de ce département de janvier 2011 à juillet 2013…

par -
Le ministre  de la Défense

Le ministre de la Défense, Abdelkarim Zbidi, s’est déclaré déterminé à quitter le gouvernement.

Il a affirmé , sur Jawhara fm, “que le gouvernement actuel fait fausse route”. Il a par ailleurs estimé que la solution, pour sortir le pays de cette crise, réside dans la neutralisation des ministères régaliens mais aussi dans la mise en place d’une feuille de route claire et précise et dans l’accélération de la rédaction de la Constitution.

par -
D’habitude discret et même taciturne

D’habitude discret et même taciturne, le ministre de la Défense, Abdelkarim Zbidi, est sorti de ses gonds , vendredi soir , pour riposter au secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères chargé de l’Amérique et de l’Asie, Hedi Ben Abbès, qui avait affirmé plus tôt , lors d’une émission spéciale de Nessma tv sur les funérailles de Chokri Belaïd que le président de la République provisoire, Moncef Marzouki, avait donné des instructions et des consignes à l’armée.

Abdelkarim Zbidi a souligné que l’armée ne reçoit pas d’ordres et sait ce qu’elle a à faire, ajoutant qu’elle se comporte de la même manière et indifféremment avec tous les gouvernements, et qu’elle n’est au service de nul parti politique, appelant enfin à ne pas mêler l’armée aux querelles politiques.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Cinquante-cinq personnes ont été tuées cette semaine dans des violences intercommunautaires entre jeunes chrétiens et musulmans dans le nord du Nigeria, a déclaré le...

Reseaux Sociaux

SPORT

Résultats et classement à l'issue de 4e journée de la Ligue 2 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche: POULE A Dimanche A Oued Ellil : AS Oued...