Tags Posts tagged with "Agence française de développement"

Agence française de développement

par -

C’est au Golden Tulip Carthage, le vendredi 25 août 2017, que s’est tenue la cérémonie de remise de chèques aux 16 nouveaux entrepreneurs, lauréats du programme de soutien à la création de PME, fruit d’un partenariat entre l’Agence Française de Développement et Réseau Entreprendre Tunisie.

Au programme de cette cérémonie : un discours de bienvenue de M Badreddine Ouali, président de Réseau Entreprendre Tunisie, une intervention de M Gilles Chausse, directeur de l’AFD ainsi qu’une présentation des lauréats et de leur projet. L’événement s’est ensuite clôturé par une remise de chèques, suivi d’un cocktail.

Dans le cadre de la mise en place du dispositif de soutien des jeunes créateurs d’entreprises tunisiens entre la République Tunisienne et la République Française, et en accord avec l’Agence Française du Développement, le Ministère des finances tunisien a signé le 24 juin 2015 une convention de partenariat avec l’association Réseau Entreprendre Tunisie et ce pour une durée de 5 ans.

L’objectif de ce partenariat est de soutenir la création d’emplois par le biais de la création d’entreprises, d’appuyer la pérennisation des entreprises créées et enfin de renforcer et d’étendre le réseau de chefs d’entreprises.

Pour revenir sur les clauses de ce partenariat, l’Agence Française du Développement a financé un fond de prêt pour un montant de 200 000 euros permettant d’attribuer un prêt d’honneur sans intérêts ni garanties à 16 lauréats, sur la base de 12 500 euros en moyenne par projet.

En plus de répondre aux besoins de financement des lauréats, les deux entités garantissent un accompagnement approprié aux jeunes entrepreneurs. Cet accompagnement individuel et personnalisé est assuré par les chefs d’entreprises membres de Réseau Entreprendre Tunisie, qui offrent bénévolement du temps et l’accès à leurs propres réseaux relationnels.

Outre l’abondement du fonds de prêts pour l’aide à la création de PME, le partenariat porte sur un soutien financier de 50 000 euros permettant un renforcement des compétences au sein de Réseau Entreprendre Tunisie par le biais d’un plan de formation destiné aux équipes permanentes mais aussi aux candidats.

Cette formation a touché 110 jeunes entrepreneurs répartis sur Tunis, Bizerte, Sousse, Mahdia, Sfax, Gabes et Sidi Bouzid. Les porteurs d’idées de projets ont pu renforcer leurs compétences en « business modeling » tandis que ceux qui sont déjà en activité ont profité de formations en gestion administrative, financière et commerciale.

par -

Devant les élus du peuple, réunis en plénière, mardi, le ministre de la formation professionnelle et de l'emploi, Zied Laadhari a défendu les "bassins de l'emploi".

Cette nouvelle approche vise   à renforcer l’ouverture des centres de formation professionnelle à l’environnement économique et social, selon le ministre.

  Il réagissait aux interrogations des députés sur un projet de loi portant approbation de l’accord de crédit entre la République tunisienne et l’Agence française de développement (AFD) destiné au financement du programme de formation professionnelle.

   Approche Bien rodée dans les pays développés, les “bassins de l’emploi” favoriseront une complémentarité entre les intérêts de la formation et les intérêts de l’emploi, a expliqué le ministre.

   Objectif ultime : booster l’employabilité des jeunes, répondre aux besoins du marché de l’emploi et promouvoir l’investissement dans le bassin concerné.

   Étayant son raisonnement, Laadhari a indiqué que cette approche repose sur quatre axes clés : le développement des ressources humaines, la qualité de la formation, la gouvernance et l’accompagnement.

   Plus que jamais, il est nécessaire d’établir un équilibre au niveau du système national du développement humain, a-t-il revendiqué, annonçant à ce titre un projet visant à créer un comité national permanent pour le développement des ressources humaines associant représentants des départements ministériels, partenaires sociaux et experts.

   Cette structure aura pour mission de mettre sur pied des visions, des politiques publiques en matière de ressources humaines et d’émettre des avis sur les législations afférentes, a-t-il encore précisé.

   Voté à la majorité (110 voix pour, 9 contre et 3 abstentions), l’accord de crédit prévoit un financement de 24 millions d’euros remboursables sur 20 ans. (AFP)

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

Le défenseur et capitaine du Real Madrid (Liga espagnole de football) Sergio Ramos, victime d'un coup de pied au visage face à l'Atletico (0-0), souffre probablement...