Tags Posts tagged with "CEPEX,"

CEPEX,

par -

Après une participation remarquable en tant que pays partenaire de l’édition 2016, la Tunisie a pris part de nouveau au salon ‘’Summer Fancy Food Show ‘’ qui se tient à New York du 30 Juin au 02 Juillet 2018 avec plus de 30 exposants tunisiens.

La participation tunisienne à cette 64ème édition est organisée conjointement par le Centre de Promotion des Exportations – CEPEX et le Centre Technique de l’Emballage et du Conditionnement PACKTEC et a pour principal objectif de promouvoir une offre tunisienne riche et diversifiée de produits agroalimentaires à savoir l’huile d’ olive, les dattes, les pâtes et les conserves alimentaires.

Sur une superficie totale de 200 m2, le pavillon de la Tunisie a joui d’un emplacement central et s’est distingué par une architecture moderne drainant ainsi un grand nombre de visiteurs professionnels qui se sont afflués dans le but de découvrir l’offre des entreprises tunisiennes présentes lors de cette édition.

Des séances de cooking show et de dégustation sont assurées au sein du Pavillon de la Tunisie tout au long des 3 jours de l’exposition afin de permettre aux visiteurs de déguster des mets et plats typiquement tunisiens préparés à base d`huile d’olive.

Une délégation de l’ambassade de Tunisie à Washington et du bureau permanent à New York ont visité le Pavillon National et ont discuté avec les représentants des sociétés tunisiennes exposantes des possibilités d’affaires et de partenariat sur le marché américain.

Il est à signaler que la Tunisie participe depuis 1999 à ce salon et a réalisé des efforts considérables pour positionner les produits agroalimentaires tunisiens sur le marché américain et assister les entreprises tunisiennes pour décrocher des parts de marché.

Le salon ‘’Summer Fancy Food Show ‘’ se distingue aujourd’hui`hui comme étant un rendez-vous incontournable qui regroupe plus que 2500 exposants en provenance de 55 pays et près de 45000 visiteurs professionnels. Il s’agit de l’évènement le plus important en Amérique du Nord dédié aux produits alimentaires.

par -

Les opportunités d’affaires en République démocratique du Congo, tel est le thème de trois séminaires (Road Show) qui seront organisés le 03 juillet à Sfax, le 04 juillet à Sousse et le 05 juillet à Tunis avec la participation d’hommes d’affaires et d’acheteurs congolais.
Lors d’une conférence de presse organisée lundi 02 juilllet à Tunis, au siège de la chambre de commerce et d’industrie de Tunis, Ridha Mahjoub, modérateur de la plateforme ” Think Africa ” qui fait partie du projet PEMA (les pays exportateurs vers les marchés africains), a souligné que les séminaires seront une occasion pour présenter une étude de marché sur la République démocratique du Congo notamment dans le secteur des industries pharmaceutiques, des médicaments et des services de santé ainsi que dans le secteur des matériaux de construction, des composantes électriques et des bâtiments et des travaux publics.
Selon l’intervenant, les indicateurs ont révélé que ces deux secteurs sont compétitifs et performants et peuvent être très porteurs.
L’objectif étant de mieux connaitre les attentes et les besoins des acheteurs congolais dans ces deux secteurs et examiner les moyens de développer les commandes“, a-t-il dit faisant remarquer que les séminaires seront une occasion pour organiser des rencontres d’affaires entre les fournisseurs de services et les acheteurs ainsi qu’avec les acteurs économiques des deux pays.

Ridha Mahjoub a ajouté que d’autres séminaires sont prévus fin septembre prochain sur les opportunités d’affaires en Côte d’Ivoire et fin Octobre sur les opportunités d’affaires au Cameroun. “Le choix s’est porté sur le Congo, la Côte d’Ivoire et le Cameroun suite à l’ouverture de trois représentations commerciales du CEPEX (centre de promotion des exportations) dans ces pays” , a-t-il expliqué, soulignant que de cette manière, il sera possible de fournir une information économique pertinente aux hommes d’affaires.
Dans ce contexte, Samir Azzi, Président directeur général par Intérim du CEPEX, a fait savoir qu’en 2018-2019 deux nouvelles représentations du CEPEX verront le jour au Kenya et au Nigeria.
Azzi a fait remarquer que les exportations sur l’Afrique subsaharienne représentent actuellement 2,3% des exportations globales avec des possibilités de développement importantes. Les hommes d’affaires bénéficient d’une subvention à hauteur de 70% des frais occasionnés lors de la prospection des marchés africains, a-t-il rappelé.

De son côté, Mounir Mouakhar, président directeur général de la chambre de commerce et d’industrie de Tunis, a souligné que le marché africain représente de grandes opportunités d’investissement dans plusieurs secteurs.
En 2017, seulement 686 entreprises exportatrices tunisiennes sont actives sur le marché africain et la moitié de leurs exportations se concentrent sur l’Afrique occidentale et l’Afrique Centrale. Une étude réalisée en 2017 a démontré que les principaux obstacles identifiés pour réussir à attirer les entreprises vers les marchés en Afrique Subsaharienne sont le manque d’information sur ces marchés, l’absence d’un réseau commercial, le manque de partenaires et l’incertitude politique et sécuritaire.
A noter que la plateforme ” Think Africa ” dont l’objectif est la promotion et le développement des exportations vers l’Afrique est un projet financé par l’agence de coopération allemande (GIZ) à hauteur de 1 million d’euros.

par -
NEW YORK, NY - JUNE 27: Products are displayed at the Annual Summer Fancy Food Show at the Javits Center in Manhattan on June 27, 2016 in New York City. (Photo by VIEW press/Corbis via Getty Images)

30 exposants tunisiens participent au salon ” Summer Fancy Food Show ” qui se tient à New York du 30 Juin au 2 Juillet 2018.
Organisée conjointement par le Centre de Promotion des Exportations-CEPEX et le Centre Technique de l’Emballage et du Conditionnement PACKTEC, la participation tunisienne à cette 64ème édition a pour objectif de promouvoir une offre tunisienne riche et diversifiée de produits agroalimentaires, à savoir l’huile d’olive, les dattes, les pâtes et les conserves alimentaires.

Sur une superficie totale de 200 m2, le pavillon de la Tunisie a drainé un grand nombre de visiteurs professionnels venus découvrir l’offre des entreprises tunisiennes.

Des séances de cooking show et de dégustation sont assurées au sein du Pavillon de la Tunisie, tout au long des 3 jours de l’exposition afin de permettre aux visiteurs de déguster des mets et plats typiquement tunisiens préparés à base d’huile d’olive.
Il est à signaler que la Tunisie participe depuis 1999 à ce salon et a réalisé des efforts considérables pour positionner les produits agroalimentaires tunisiens sur le marché américain et assister les entreprises tunisiennes pour décrocher des parts de marché.
Le salon ” Summer Fancy Food Show ” regroupe plus que 2500 exposants en provenance de 55 pays et près de 45000 visiteurs professionnels. Il s’agit de l’évènement le plus important en Amérique du Nord dédié aux produits alimentaires.

par -

Le Fonds pour le Développement et la Diversification des Exportations “TASDIR+” organise en partenariat avec le CEPEX des Journées d’information à l’occasion du lancement de son 3ème Appel à Candidatures fixé pour la période allant du 29 juin au 29 juillet 2018.
La Tunisie a lancé en 2015 à travers le ministère du Commerce et le Centre de Promotion des Exportations (CEPEX), avec l’appui de la Banque Mondiale (BM), un programme de promotion des exportations qui a permis aux entreprises de profiter lors des deux premières tranches d’avantages dans le domaine des exportations.
Le CEPEX envisage ainsi l’organisation de journées d’informations au profit des entreprises installées dans les gouvernorats de Sousse, de Sfax et du Grand Tunis, pour faire connaitre la troisième tranche du fonds TASDIR+ et les mécanismes pour en profiter.
Plus de 250 entreprises dont 100 spécialisées dans les offres commerciales, 20 unités dans le commerce international et 50 sociétés dans les services ont bénéficié de la deuxième tranche dudit fonds qui a commencé son intervention auprès des entreprises depuis le 4 janvier 2017 et dont les résultats ont été proclamés le 10 avril 2017.
La même tranche a couvert 16 groupes de jeunes, 35 micro-entreprises, ayant bénéficié des avantages d’exportation, alors que 7 sociétés agricoles et 3 autres opérant dans le domaine de l’artisanat ont bénéficié, elles également, d’avantages en matière d’exportations.

par -

La Suisse et l’Allemagne constituent pour la Tunisie deux marchés porteurs pour développer l’exportation d’huile d’olive, notamment les variétés douce et fruitée mûre“, a affirmé le Directeur pays du programme “Swiss Import Promotion Programme” (SIPPO) en Tunisie, Mohamed Jouneidi Abderrazak.
Il a ajouté, lors d’un workshop, sur l’accès de l’huile d’olive tunisienne aux marchés suisse et allemand : difficultés et opportunités, organisé, mardi 26 juin 2018, au Centre de promotion des exportations (CEPEX), que les exportations tunisiennes vers ces deux marchés sont encore faibles en dépit de la forte consommation de l’huile d’olive dans ces deux pays.

Et de rappeler qu’en 2017, la Tunisie a exporté vers le marché suisse entre 250 à 300 tonnes d’huiles d’olive alors que le volume des importations suisses de ce produit s’élève à 15 mille tonnes.

Pour le marché allemand, la Tunisie y a exporté, en 2017, seulement 100 tonnes de l’huile d’olive alors que le volume des importations allemands en ce produit a atteint 62 mille tonnes.

Le responsable a encore souligné que le programme SIPPO a choisi 11 pays en transition dont la Tunisie pour faciliter leurs importations vers les marchés suisse, européens et internationaux.
Pour la Tunisie trois secteurs économiques sont concernés par les actions du programme SIPPO : les produits de la pêche, les aliments transformés et les ingrédients naturels.

Ce programme assurera, ainsi, l’accès des entreprises tunisiennes prêtes à l’export aux nouveaux marchés par le biais du renforcement des compétences des institutions d’appui (CEPEX , CCIT, APIA..) en matière d’exportation. Concrètement, il s’agit de relier les entreprises tunisiennes exportatrices aux importateurs en Suisse, en Europe et dans d’autres marchés-ciblés importants.

Pour Samir Azzi, président directeur général par intérim du CEPEX, les producteurs et exportateurs de l’huile d’olive tunisienne sont appelés à accroitre le volume des exportations sur les marchés suisse et allemand, surtout l’huile d’olive conditionnée.
Il est à noter que la commission européenne a offert une occasion supplémentaire aux exportations tunisiennes d’huile d’olive vers l’Europe. En septembre, la commission a proposé un quota supplémentaire exonéré de droits de 35 mille d’huile vers l’UE.
Par ailleurs, l’expert en développement des exportations et accès aux marchés SIPPO, Udo Bürk, a appelé les institutions d’appui à aider les producteurs de l’huile d’olive à identifier des partenaires en Europe et à éviter de cibler des marchés de masse lesquels sont tenus par les italiens et les espagnols.
La Tunisie dispose déjà d’un avantage par rapport aux autres pays (Portugal, Turquie, Maroc…), à savoir une huile d’olive douce, de très bonne qualité et très connue par les consommateurs des pays importateurs“, a-t-il dit.

par -

Une dizaine d’entreprises tunisiennes opérant dans le secteur agroalimentaire et spécialisées dans l’huile d’olive, les dattes, les conserves alimentaires, les tomates séchées et autres fruits et légumes frais participent du 25 au 28 avril 2018, à une mission d’hommes d’affaires à Copenhague, au Danemark, a indiqué samedi le CEPEX.
La mission conduite par le centre, dans le cadre de sa démarche de diversification des marchés à l’exportation et de recherche de nouvelles possibilités d’écoulement des produits tunisiens sur les marchés nordiques, vise à s’informer sur le marché danois et à rencontrer les décideurs cibles dans un cadre d’échanges privilégiés.
Le programme de la mission comporte, selon le CEPEX, une présentation du marché de la distribution des produits alimentaires au Danemark, des visites au marché de gros de Copenhague et aux plateformes de fruits et légumes frais, ainsi que des rencontres avec les responsables des centrales d’achat d’enseignes de premier rang à l’instar de COOP, INCO, MENY, ainsi qu’avec les importateurs distributeurs, agents et professionnels de l’épicerie fine et de la restauration.

par -

Une délégation d’opérateurs économiques tunisiens présidée par le ministre du Commerce, Omar Behi, se rendra à Islamabad, au Pakistan, du 7 au 11 Mai prochain, selon des données publiées par le CEPEX.
Le CEPEX a appelé les hommes d’affaires, les opérateurs et les entreprises opérant dans le secteur de l’huile d’olive et des dattes désirant participer à cette manifestation à s’inscrire avant le 27 avril, précisant que la participation à cette mission est gratuite.
Le gouvernement tunisien œuvre à encourager la prospection de nouveaux marchés à l’exportation afin d’impulser la croissance.

par -

Le Centre de promotion des exportations (CEPEX) et l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) organisent du 11 au 14 mars 2018 une mission multisectorielle à Abuja (Nigeria), a fait savoir le CEPEX.
Le programme de cette mission, qui se tiendra en marge de la tenue de la cinquième Commission Mixte Tunisie-Nigeria, comportera, un Forum économique Tunisie- Nigeria, ainsi que des Rencontres Professionnelles B to B avec les opérateurs économiques nigérians.
Une vingtaine d’entreprises de secteurs à forte valeur ajoutée, notamment la santé, l’industrie mécanique et électrique, l’agro-alimentaire, les services partent ainsi à la conquête du Nigéria, a précisé le Centre dans un communiqué.
A noter que le Nigéria, un marché à fort potentiel économique, est l’une des puissances montantes de l’économie de ces vingt prochaines années. C’est le pays le plus peuplé en Afrique avec 193 millions d’habitants (2017) et 1e économie du continent”, une place qu’il avait perdue en août 2016 au profit de l’Afrique du Sud et qu’il a reprise en octobre de la même année.
Les opportunités sectorielles qu’offrent ce gigantesque marché sont entre autres l’agroalimentaire, la Mode et cosmétique, Internet et le high-tech, BTP, services, santé…, a ajouté la même source.
En 2017, le Nigeria est le 13ème fournisseur et 13ème client de la Tunisie.

par -

La Tunisie participe pour la sixième année consécutive au salon ‘’Mobile World Congress’’, la plus importante manifestation au niveau mondial pour la promotion de l’univers de la téléphonie mobile, qui se tient du 26 Février au 1er Mars 2018, à Barcelone.
Dix entreprises tunisiennes aux activités variées (Mobile Service Cloud, Mobile Network Monitoring, Swarming Drones Communication Modems, développement des logiciels Web Mobile, solutions M-Business, développement d’applications d’ingénierie des services financiers, paiement mobile, Cloud Computing) participent au pavillon national à ce salon, qui est organisé par le Centre de promotion des exportations (CEPEX) sur 74m².

Le CEPEX a fait savoir jeudi 1er mars 2018, dans un communiqué, qu’il s’est allié avec ses partenaires institutionnels et privés pour stimuler les synergies des participants tunisiens, à “la plus grande messe de l’industrie de la téléphonie mobile à l’échelle mondiale“. Pour ce faire, le Pôle el-Gazala des Technologies de la Communication et le Pôle de Compétitivité de Sousse se sont attelés, depuis des mois, à mobiliser 13 Start-ups tunisiennes pour faire le déplacement à Barcelone, afin de présenter leurs dernières solutions mobile aux leads et prospects croisés aux abords du pavillon Tunisie, mais aussi pour vivre une expérience commerciale et technologique unique qui enrichira leur connaissance du business international.

Pour le CEPEX, le salon ’’MWC 2018’’ est l’occasion de mettre en application la nouvelle vision qui prône l’intégration graduelle des activités du fonds “Tasdir+” dans les actions du centre. C’est ainsi que ce fonds a mis à contribution son réseau local et international pour l’inscription de ses adhérents à ce salon et l’invitation au pavillon national de donneurs d’ordre et professionnels d’envergure internationale lors de deux séances de networking et de mises en relation organisées, les 27 et 28 février dernier.
La rencontre du 27 février a été marquée par une grande affluence de personnalités, donneurs d’ordre et bailleurs de fonds étrangers venus pour établir des réseaux avec les chefs et délégués des PME tunisiennes, présentes au salon.
Ont pris part à cette séance de networking des partenaires européens et africains, des personnalités de la région MENA (ministres des TIC de la Palestine et de l’Egypte ainsi que le secrétaire général de l’association arabe des TIC -AITCO-), le président du patronat ivoirien, le président de l’instance de coopération internationale de Russie, le président de la région Est de l’investissement canadienne et le président de l’instance de l’export du Québec.

La séance du 28 février a été consacrée aux rencontres B to B et le partenariat avec l’Afrique a été au cœur de ces rencontres. Un accord entre l’entreprise tunisienne “Omniacom”, fournisseur de solutions et services de télécommunication et la compagnie ivoirienne Enova a été signé lors de cette journée.
Un autre pavillon tunisien, au nom du consortium “Get’it” qui abrite sept entreprises, participe au salon ‘’MWC 2018’’, pour présenter le savoir-faire de ces sociétés dans les domaines des Solutions Telecom, de la Transformation digitale et de l’Outsourcing & Services.
Pour le CEPEX, il s’agit là d'”un exemple d’une initiative privée qui démontre la possibilité de se distinguer, sans forcément recourir à l’assistance de l’Etat“.

Etant membre du réseau Europe Entreprise Network (EEN) depuis 2015 (4000 experts au sein de 600 organisations partenaires dans plus de 50 pays), le Cepex a co-organisé avec l’Agence Catalane pour la Compétitivité des Entreprises (ACCIO) le plus grand événement de rencontres BtoB entreprises par ce réseau, au salon ‘’MWC’’.
Cet événement a été l’occasion idoine pour les exposants tunisiens de marquer leur présence parmi les acteurs de la téléphonie mobile dans le monde et révéler tout leur potentiel particulièrement en termes de rapport qualité/prix“.
En effet, un travail de collaboration fut initié quelques semaines avant le début du MWC entre le Cepex et l’Ambassade du Canada à Tunis, en vue d’identifier les intérêts communs des PME exposantes au MWC des deux pays et de créer un planning de rendez-vous d’affaires aussi bien au sein du pavillon Tunisie que de celui du Canada“.
L’édition 2018 du salon MWC a choisi comme slogan “Creating a Better Future“. C’est exactement à quoi on s’attend en Tunisie pour une filière naissante et prometteuse, a souligné le CEPEX.

par -

Cinq entreprises opérant dans le secteur pharmaceutique et science de la vie bénéficieront d’une formation d’une semaine (22 au 28 avril 2018) dédiée au partenariat interentreprises pour l’exportation, dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord Wallonie-CEPEX pour la période 2018, a fait savoir le CEPEX ( Centre de promotion des exportations) dans un communiqué, publié mercredi.
Cette décision a été prise à l’occasion d’une réunion de coordination tenue, mardi, à Tunis au siège du CEPEX entre Samir Azzi Président directeur général (PDG)du Cepex par intérim et deux experts belges, à savoir Pierre Francotte et Philippe Baise qui sont actuellement à Tunis du 27 février au 02 mars 2018.
Lors de cette réunion, un feedback positif a été dressé de ce programme de formation de la part des entreprises belges qui ont apprécié le professionnalisme et la qualité de la délégation tunisienne. En outre, et en tenant compte du cadre de l’accord Wallonie-CEPEX, des propositions et des actions concrètes ont été formulées par les deux parties afin de renforcer la coopération technique et économique, lit-on dans le communiqué.
Il a été également question d’impulser davantage la coopération tuniso-belge par le biais de la renégociation de l’accord Wallonie-CEPEX pour mieux y intégrer le volet de la coopération économique et élargir les secteurs ciblés, tels que les TICS, l’environnement, l’aérospatial et opter pour une approche de partenariat axée sur la triangulation pour accéder à d’autres marchés d’exportation à l’instar des pays africains.
Pour rappel, le projet de coopération Tunisie-Wallonie a pour objectif de créer des opportunités de partenariats avec des entreprises wallonnes afin de créer des investissements en Tunisie pour les marchés d’exportation.

par -

Une quarantaine d’entreprises tunisiennes actives dans le secteur de l’agroalimentaire participent au salon “Gulf Food”, qui se tient du 18 au 22 février 2018 à Dubaï.
Les entreprises tunisiennes présentent plusieurs variétés de produits comme l’huile d’olive, les dattes, les pâtes et les conserves alimentaires.
Le pavillon tunisien abrite une séance de dégustation de plats tunisiens préparés à base d’huile d’olive, précise un communiqué du centre de promotion des exportations (CEPEX) publié mardi 20 février 2018.

par -

La Tunisie représentée par le Centre de Promotion des Exportations (Cepex) a participé à la 1ère réunion du réseau des Organisations de promotion du Commerce et d’Investissement des pays Arabes (ACTION), qui s’est tenue à Dubaï du 13 au 14 février 2018, avec le soutien de l’initiative Aide pour le Commerce pour les États Arabes (AFTIAS) et de Dubaï Exports et le concours du Centre de Commerce International de Genève (CCI).

La réunion a rassemblé une dizaine de pays arabes et les représentants des organismes similaires de, l’Égypte, la Palestine, le Liban, le Maroc, l’Algérie, la Jordanie, l’Arabie Saoudite, le Soudan et les Émirats Arabes Unis.

La réunion a démontré une forte volonté des pays participants à s’engager dans le processus par la conception d’une convention cadre à laquelle d’autres pays peuvent s’associer et la rédaction des termes de référence de la structure de Gouvernance qui sera mandatée par un Président pour 2 ans à reconduire. Au terme de la réunion, le groupe des participants a élu Dubaï Export pour le mandat des premières années de lancement.

L’objectif du réseau est d’explorer les mécanismes de mise en réseau efficaces et proposer des solutions pratiques à mettre à la disposition des entreprises afin de booster davantage leurs exportations dans la zone arabe.

par -

Le Centre de Promotion des Exportations (CEPEX) a conclu six projets de coopération avec des agences multilatérales et des pays tiers, afin d’accompagner les entreprises exportatrices tunisiennes appelées à mieux appréhender les marchés extérieurs et à mieux positionner leurs produits ou services à l’international.
Selon les données publiées par le CEPEX sur son site Internet, il s’agit du programme de Coopération avec la GIZ (Agence Allemande de la Coopération Internationale) qui s’étale sur la période 2017-2020, renforçant l’accès des PMEs tunisiennes à de nouveaux marchés en Afrique, en favorisant un partenariat gagnant/gagnant avec les entreprises allemandes (et ou européennes) ciblant les marchés de la région MENA et de l’Afrique subsaharienne.

Le programme de Coopération avec la Banque Mondiale (BM), couvrant la période 2016/2020, vise à renforcer les capacités du Fonds d’Appui à la Compétitivité et au Développement des Exportations (TASDIR+), lancé en 2015, à augmenter les exportations, à l’horizon 2020.
Il s’agit également de la diversification des marchés à l’exportation, le renforcement des exportations des produits à haute valeur ajoutée et l’appui aux associations professionnelles et aux groupements d’entreprises dans leurs démarches à l’international.

Le CEPEX dispose également d’un programme de Coopération avec la Suisse, Suiss Import Promotion Programm (SIPPO) qui s’étale sur la période 2016/2020. L’objectif de ce programme est le développement à l’exportation de trois secteurs : les produits de la mer, Fruits & légumes transformés & ingrédients naturels.

S’agissant du programme de Coopération Import Promotion Desk Allemand (IPD), couvrant la période 2018/2020, il vise à renforcer les secteurs des ingrédients Naturels, les fruits et légumes Frais et les produits cosmétiques/Parapharmaceutiques.

Pour le programme de Coopération Tunisie-Wallonie, il favorise un programme de formation et de coaching de 3 entreprises tunisiennes du secteur pharmaceutique, parapharmaceutique, outre le Pôle Biotechnologique de Sidi-Thabet à Charleroi (Belgique).

Le programme de Coopération avec l’UE, Réseau Entreprise Europe EEN Tunisie, créé en 2008, regroupe plus de 4 000 experts au sein de 600 organisations partenaires dans plus de 50 pays. Le réseau a déjà aidé plus de 2,5 millions de sociétés à tirer profit du marché unique européen.

par -

Une mission économique multisectorielle d’hommes d’affaires tunisiens sera organisée, du 25 février au 03 Mars 2018, pour prospecter les marchés de Singapour, de Malaisie et de Thaïlande, et ce, dans le cadre de la visite en Asie qu’effectuera le Secrétaire d’Etat, auprès du Ministre des Affaires Etrangères, chargé de la Diplomatie Economique, Hatem Ferjani.
Organisée à l’initiative du Centre de Promotion des Exportations (CEPEX), cette mission vise à prospecter le marché asiatique dans les 3 pays ciblés, lesquels offrent plusieurs opportunités aux produits tunisiens, ainsi qu’à établir des contacts d’affaires avec les professionnels et les différents intervenants dans le cadre des journées d’informations économiques qui seront organisées dans chaque pays.
La mission économique est ouverte à tous les secteurs d’activités avec un focus particulier sur les créneaux porteurs tels que l’Agro-alimentaire, les composantes automobiles, l’aéronautique les produits pharmaceutiques et chimiques, les technologies de l’information et de la communication, les énergies renouvelables, la santé et dispositifs médicaux et le tourisme.
Le programme de la visite comportera des rencontres d’affaire et de partenariat, des contacts B2B ainsi que des visites de prospection.
Le dernier délai pour s’inscrire à cette mission économique a été fixé pour le 12 février 2018, précise le CEPEX.

par -

Une mission économique multisectorielle d’hommes d’affaires Tunisiens sera organisée, du 13 au 16 Mars 2018 à Nouakchott (Mauritanie), en marge de la tenue de la dix-huitième réunion de la Haute Commission Mixte Tuniso-Mauritanienne, a indiqué le Centre de promotion des exportations (CEPEX) sur son site électronique.
Les entreprises tunisiennes souhaitant prendre part à cet évènement sont appelées à envoyer la fiche de participation avant le Jeudi 15 février 2018, précise la même source.
Et d’ajouter que le programme comportera un forum économique tuniso-mauritanien, ainsi que des rencontres professionnelles B to B, avec les opérateurs économiques mauritaniens.
Certaines entreprises tunisiennes investissent sur le marché mauritanien, en particulier dans le secteur des télécommunications.

par -

Le CEPEX participe au Salon International des Equipements et Services pour l’Hôtellerie, la Restauration et les Collectivités (SIEL), qui se tient du 27 au 30 janvier 2018 à Alger, avec la participation d’une centaine d’exposants nationaux et internationaux représentant plusieurs pays dont principalement la France, l’Espagne, le Portugal, la Turquie et la Tunisie.
” Cette participation s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour la prospection de nouvelles opportunités d’échange et de partenariat dans un secteur qui revêt une importance capitale en Algérie au regard des nouveaux impératifs de diversification des activités hors hydrocarbures “, précise un communiqué du CEPEX publié, mardi.
Exclusivement réservé aux professionnels, le SIEL regroupe les fabricants, les représentants et les distributeurs des marques opérant dans tous les métiers concernés par la thématique du salon et qui sont en quête de nouvelles opportunité dans un marché fortement demandeur comparativement à d’autres marchés traditionnels arrivés à saturation.
La 12ème édition du salon marque la maturité d’un événement devenu incontournable et qui ambitionne d’accompagner la relance et le développement du secteur du tourisme et de l’hôtellerie en Algérie et favoriser l’émergence d’un marché structuré des équipements hôteliers, précise la même source.
Et d’ajouter que la dynamique que connait ce secteur offre aux entreprises tunisiennes des opportunités réelles dans plusieurs domaines comme le bâtiment, l’architecture, la décoration, les équipements hôteliers, la formation, les solutions informatiques et autres activités, qu’il faudrait savoir mettre à profit dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant avec nos frères algériens.
En continuité à cette participation, des rencontres B to B dans les secteurs des équipements hôteliers seront organisées par le CEPEX le 22 février 2018 à Oran en marge du salon SIAHA qui aura lieu du 22 au 25 février 2018 dans la même ville.

par -

Le Cepex a annoncé, sur son site web, son plan ” Turbo-Africa ” 2018 pour donner de l’élan à l’action nationale sur l’Afrique. Il présente une gamme de services assez diversifiée pour soutenir et accompagner les efforts des PME sur le marché africain et fournir une assistance particulière au profit des institutions publiques et privées à qui incombe le marketing du ” made in Tunisia ” sur l’Afrique.

Il s’articule autour de six axes majeurs qui touchent à tous les niveaux la chaine de valeur de la promotion de l’offre tunisienne des biens et services à l’export. Le Cepex a adapté ses mécanismes de soutien en faveur de cette orientation africaine et a opté pour le principe de la discrimination positive en faveur des marchés émergents de l’Afrique Sub-saharienne s’agissant de l’octroi des subventions au titre de promotion et d’accès aux marchés extérieurs, l’expansion de son réseau de représentations sur le territoire africain et la contribution substantielle et effective dans le renforcement des requis de la diplomatie économique.

Cette dynamique de conquête s’opère sur la base d’un programme annuel confectionné selon une démarche de concertation entre les différentes parties prenantes (Représentations diplomatiques tunisiennes en Afrique, Associations patronales, secteur privé…). Ce programme tient compte de la présence géographique de nos bureaux en Afrique, à savoir en Côte d’Ivoire, au Cameroun et en République Démocratique du Congo. Ces trois pays accueilleront 6 actions sur 9 programmées en 2018 eu égard à leur apport considérable dans la préparation et l’organisation de ce type de manifestations.

Le Cepex tisse sa toile depuis 2010

La vocation panafricaine de cette action s’est matérialisée depuis 2010. En effet, le Cepex s’est employé à assurer une présence permanente ” sur place ” en procédant à l’ouverture d’un bureau à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire, dans le but d’assurer un accompagnement singulier en faveur des opérateurs économiques tunisiens en quête de contacts d’affaires et de mettre à leur disposition un point d’appui pour leur faciliter la tâche à tous les stades du process.
Dans cette même optique, son réseau vient d’être étoffé par deux nouvelles antennes à Douala et Kinshasa, respectivement capitale économique du Cameroun et capitale de la République Démocratique du Congo. Elles seront opérationnelles dès le début de l’année 2018 et représenteront l’amorce d’une stratégie irréversible d’expansion sur le continent africain avec, en perspective, l’ouverture prochaine de nouveaux bureaux.

Les antennes du Cepex en Afrique sont investies d’une triple mission, à savoir :
– Informer sur les opportunités d’affaires que recèlent ces marchés en procédant à une analyse de concordance de l’offre tunisienne avec la demande locale et en tenant compte de leur niveau de compétitivité et des avantages concurrentiels dont ils peuvent se prévaloir sur ces marchés.
– Accompagner l’appareil exportateur tunisien dans sa quête des marchés africains en facilitant l’organisation du voyage d’affaire en termes de logistique d’accueil, de mise en relation commerciale, d’introduction dans les milieux d’affaires, de networking… Bref, en fournissant toutes les conditions favorables à la réussite et à l’optimisation des missions d’affaires en Afrique, qui ne sont pas de tout repos.
-Promouvoir les produits et services ” made in Tunisia ” auprès des milieux d’affaires et consolider l’image de la Tunisie comme provenance idéale pour des importations best-cost.

Cet appui a pour objectif la promotion des capacités des groupements sectoriels de PME proposant des produits ou services complémentaires pour l’ouverture conjointe de nouveaux marchés en Afrique, l’étude du potentiel d’exportation en biens et services tunisiens sur le Cameroun et la RDC ainsi qu’un programme d’actions triennal et du dispositif tunisien et de l’expérience tunisienne (publique et privée) durant ces dernières années sur le marché ivoirien et l’adoption d’une approche commune entre les différents acteurs pour optimiser le potentiel du marché et d’un programme de formation-action (coaching) des nouveaux représentants du CEPEX en Tunisie et sur les marchés ciblés en collaboration avec le réseau des chambres mixtes allemandes dans ces pays.

Bien qu’il s’agisse d’une mesure appliquée depuis longue date, le bonus de 10% accordé aux taux de subventions du Foprodex dont bénéficient les PME exportatrices au titre d’actions promotionnelles qui s’opèrent sur les marchés de l’Afrique subsaharienne sera d’un apport considérable, particulièrement en cette période de multiplication des actions à caractère promotionnel sur l’Afrique. Cette discrimination positive en faveur des pays de l’Afrique subsaharienne fut décrétée dans le but d’encourager les PME tunisiennes à conquérir les destinations peu familières et lointaines et à mettre en application la politique de diversification des marchés que le Cepex s’efforce de consolider.

Le Cepex a évoqué également le programme PEMA ou programme pour la promotion des activités d’export impactant l’emploi vers de nouveaux marchés africains, lequel est le fruit d’une collaboration entre le Cepex et GIZ, bureau allemand de coopération internationale. Ce programme a pour objectif de soutenir les PME Tunisiennes pour accéder à de nouveaux marchés à l’exportation en Afrique Subsaharienne, en renforçant les services d’appui conformes aux besoins ainsi que les initiatives et consortiums d’export.

par -

Le Centre de promotion des exportations (CEPEX) a appelé les entreprises tunisiennes à participer au salon des professionnels du bâtiment, de l’immobilier et du tourisme ” BATIMIT ” qui se tiendra, du 20 au 22 Avril 2018, au palais des congrès à Montréal (Canada).
Dans un communiqué publié sur son site internet, le centre précise que le salon BATIMIT est essentiellement axé sur trois secteurs, à savoir la construction (mécaniques, matériaux, fournitures et logistique), l’immobilier afin de réduire la distance entre l’acheteur d’une part et les promoteurs immobiliers et les banques d’autre part, outre le tourisme.
L’objectif est de permettre aux fournisseurs de services touristiques d’avoir un contact direct avec le consommateur canadien.
A noter que la compagnie aérienne “Tunisair” a lancé depuis l’année 2016 une ligne aérienne reliant Tunis-Montréal (Canada) (deux vols par semaine).

par -

La première édition du salon africain du bâtiment et des métiers connexes “AFRIBAT : Cameroun 2018“, organisée par la Chambre de commerce et d’industrie de Sfax, en partenariat avec la Chambre de commerce, de l’industrie , des mines et de l’artisanat du Cameroun, se tiendra du 17 au 22 avril 2018, au parc des exposition de Tsigna, à Yaoundé.

Au total, 400 exposants tunisiens, camerounais et étrangers, et 10 000 visiteurs professionnels sont attendus. 300 rendez-vous d’affaires B2B seront aussi organisés.

Ridha Fourati, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Sfax, a dans ce contexte affirmé, lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi 21 décembre 2017 au CEPEX, qu’il s’agit d’un grand rendez-vous dédié aux professionnels tunisiens du secteur du bâtiment afin de présenter leurs produits dans ce salon.

Pour sa part, le secrétaire d’Etat chargé du Commerce, Hichem Ben Ahmed, a affirmé que ce salon représente une occasion propice pour les entreprises tunisiennes afin de nouer des contacts et des partenariats avec des professionnels camerounais , soulignant que l’Afrique est un marché à gros potentiel à conquérir.

Il a, en outre, annoncé que l’année 2018 sera caractérisée par l’adhésion de la Tunisie au marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA).

Ben Ahmed a, également, appelé les investisseurs tunisiens à accorder une grande importance aux marchés africains et à renforcer les coopérations et les échanges commerciaux entre la Tunisie et le continent africain.

Les organisateurs de la première édition d’AFRIBAT s’attendent à ce que cette manifestation économique et professionnelle de grande envergure ait un rayonnement des plus marquants aux niveaux professionnel, politique et médiatique ; la chaîne de télévision panafricaine et internationale AFRICA 24 sera l’un des sponsors officiels du Salon.

«AFRIBAT : Cameroun 2018» se veut, en effet, un espace de rencontres internationales entre les professionnels et experts de BTP venant de pays européens et de pays africains, particulièrement ceux limitrophes du Cameroun comme le Gabon, le Tchad, la Guinée, le Nigeria, la RDC. Ce sera, également, une occasion pour la présentation de nombreuses opportunités de réalisation de méga-projets dans le secteur du bâtiment en Afrique.

par -

12La Loi de finances 2018 l’a clairement montré : Il ne faudra pas trop compter sur les maigres moyens de la diplomatie pour épauler les hommes d’affaires tunisiens en leur ouvrant la voie sur les marchés africains, alors que, de l’avis unanime, c’est là où se joue en grande partie le décollage économique de la Tunisie. Un handicap très lourd, surtout au regard de ce que la concurrence (France, Maroc, Chine, Turquie) est capable de déployer sur le terrain pour offrir toutes les chances de succès à leurs entreprises dans un continent certes aux opportunités infinies mais également aux subtilités qui le sont tout autant et que seule une diplomatie chevronnée peut affronter. Mais voilà, soit la Tunisie en reste à ce constat là et fait du statu quo en Afrique, autant dire un hara-kiri économique, ou bien elle avance et fait ce qu’elle peut avec les moyens du bord. Et là c’est clairement aux organisations patronales (TABC, UTICA, CONECT) de jouer leurs partitions pour exister sur le continent, en attendant le réveil des autorités tunisiennes. Dans cette optique, les entrepreneurs pourront compter sur le Centre de promotion des exportations (CEPEX). En effet il a présenté un plan d’action dénommé ” Turbo-Africa ” lequel s’articule autour de six axes majeurs touchant à tous les niveaux de la chaine de valeur de la promotion de l’offre tunisienne des biens et services à l’export vers le continent africain, à encourager les petites et moyennes entreprises (PME) à s’y installer, à promouvoir la diplomatie économique et à renforcer le réseau de représentations du Centre en Afrique Sub-saharienne.

Les six axes se reflètent dans les programmes “ Go to Africa 2018 “, le réseau ” 1+2 “, le programme PEMA, le soutien à la diplomatie économique, ” Bonus-Africa ” et enfin un programme intitulé “Un PPP résolument tourné vers l’Afrique”. Ces programmes devraient aider six mille entreprises tunisiennes à s’orienter vers le marché africain. “Turbo-Africa” vient consacrer l’élan national pour faire de l’Afrique un débouché conséquent pour nos exportations et non plus un marché de second plan comme en témoigne, aujourd’hui, la part de ce marché dans le volume global de nos exportations qui se situe autour de 2.2%”, a indique le Centre sur son site électronique.
Ainsi le programme ” Go to Africa 2018 ” vise à organiser des manifestations à même de promouvoir les produits tunisiens sur le marché africain. Ce programme tient compte de la présence géographique des bureaux du CEPEX en Afrique, à savoir en Côte d’Ivoire, au Cameroun et en République Démocratique du Congo. Ces trois pays accueilleront 6 actions sur 9 programmées en 2018, eu égard à leur apport considérable dans la préparation et l’organisation de ce type de manifestations.

Après avoir rappelé que deux nouvelles antennes ont été ouvertes à Douala et Kinshasa, respectivement capitale économique du Cameroun et capitale de la République Démocratique du Congo qui seront opérationnelles dès le début de l’année 2018, le centre précise que de nouveaux bureaux sont ouverts prochainement. Le programme, le réseau ” 1+2 ” viendra ainsi consolider la triple mission des différentes représentations du CEPEX.
Ces missions sont d’informer sur les opportunités d’affaires que recèlent ces marchés, d’accompagner l’appareil exportateur tunisien dans sa quête des marchés africains en facilitant l’organisation du voyage d’affaire en termes de logistique, de promouvoir les produits et services ” made in Tunisia ” auprès des milieux d’affaires et consolider l’image de la Tunisie comme provenance idéale pour des importations best-cost.

Le programme PEMA ou programme pour la promotion des activités d’export impactant l’emploi vers de nouveaux marchés africains, fruit d’une collaboration entre le Cepex et la GIZ (Agence allemande de coopération internationale), a pour objectif de soutenir les PME tunisiennes pour accéder à de nouveaux marchés à l’exportation en Afrique subsaharienne, en renforçant les services d’appui conformes aux besoins, ainsi que les initiatives et consortiums d’export.
Il s’agit, également, d’améliorer l’offre des réseaux publics-privés de promotion de l’exportation vers le marché africain, d’améliorer les offres de services émanant des réseaux de promotion étatiques et privés, de renforcer la compétence du conseil sur l’Afrique du CEPEX et de mettre en place une plateforme d’exportation “Think Africa“, des institutions de promotion publiques et privées réunissant entre autres le CEPEX, les chambres de commerce, les plus importantes associations sectorielles ou entrepreneuriales, les institutions de financement ainsi que des entreprises de conseil spécialisées.

Le programme “soutien à la diplomatie économique” repose sur l’accord conclu entre les ministères des Affaires étrangères et du Commerce ainsi que le Cepex visant à promouvoir les exportations vers le continent africain et l’octroi, dans ce contexte, de dotations à montants variés au profit des 10 représentations diplomatiques tunisiennes résidentes dans les pays d’Afrique subsaharienne afin de leur permettre de procéder à des actions promotionnelles et de networking pour valoriser les produits ” made in Tunisia ” et organiser des rencontres professionnelles au profit des PME tunisiennes sur les marchés de leurs pays d’accréditation.
Bonus Africa” consiste en des incitations, primes et subventions pouvant atteindre 50% et dédiées aux PME exportatrices au titre d’actions promotionnelles qui s’opèrent sur les marchés de l’Afrique subsaharienne.

Le dernier programme dans le cadre du plan d’action “Turbo-Africa” est “Un PPP résolument tourné vers l’Afrique“. A ce titre, le Cepex dispense un appui financier en subventionnant, à travers le Foprodex (Fonds de promotion des exportations), la participation des PME dans des actions promotionnelles se déroulant en Afrique et les communique auprès des entreprises intéressées par le marché africain.

TAP

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Cela faisait trois ans que Barack Obama n'avait pas foulé la terre de ses ancêtres. Depuis dimanche, l'ancien président américain est au Kenya, pays...

Reseaux Sociaux

SPORT