Tags Posts tagged with "Mohamed Salah Arfaoui"

Mohamed Salah Arfaoui

par -

Le député du Courant démocrate Noomane Euchi a appelé aujourd’hui, mercredi 16 février 2017, au limogeage du ministre de l’Equipement, Mohamed Salah Arfaoui, à cause des ratés du projet “Premier logement”.

Dans une déclaration accordée à Shems Fm, en marge d’une séance d’audition des ministres de l’Equipement et des Finances à l’ARP, Noomane Euchi a affirmé que ces derniers ont été intronisés par des lobbies qu’ils tentent en ce moment de récompenser.

par -

Le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, a déclaré sur les ondes d’Express fm que 94% du budget du ministère a été alloué à des projets d’infrastructure.

Il a affirmé que 20 projets dont le coût global est estimé à près de 12 milliards de dinars seront exposés aux investisseurs : « Cette action vise à financer plusieurs projets, notamment celui de l’autoroute Kasserine-Gafsa ou du nouveau pont de Bizerte », a-t-il indiqué.

par -

Le ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui a annoncé, mercredi, le démarrage imminent du premier programme de construction de logements sociaux adopté par le gouvernement en faveur des catégories à faible revenu.
Au cours d’une visite effectuée, mercredi à Sousse, le ministre a indiqué que 290 logements sociaux seront réalisés à Ennfidha dans le cadre du programme spécifique de construction de logements sociaux.
Le ministre a, par ailleurs, pris connaissance de l’exécution du projet de réalisation d’un ouvrage hydraulique (dalot) au niveau de l’Oued Sidi Kacem (cité Laaouina dans la ville de Sousse).
Le projet prévoit l’aménagement de l’oued Sidi Kacem sur une longueur de 1,5 kilomètre et l’aménagement du canal. Ce projet mobilisera une enveloppe de 5 millions de dinars.
Arfaoui a, par ailleurs, inspecté les travaux de réalisation de la première tranche du projet de dédoublement de la route nationale numéro 12 reliant Sousse à Kairouan, la réalisation d’une déviation au niveau de la ville de Sidi El Hani, d’un cout de 33 millions de dinars.

par -

Le ministère de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire a annoncé avoir  élaboré une feuille de route stratégique visant l’amélioration de l’infrastructure routière, le lancement de nouveaux programmes relatifs aux projets d’autoroutes, de logements, à l’incitation des bailleurs de fonds à investir davantage en Tunisie et à l’aménagement des pistes vicinales dans les zones intérieures du pays.

Dans une interview accordée, ce lundi 9 ai 2016 à Africanmanager, le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui,  a annoncé  que son département a élaboré  une feuille de route stratégique visant l’amélioration l’infrastructure routière en Tunisie.

Il a ajouté qu’un budget de 2600 millions de dinars a été consacré au titre de l’année en cours à la réalisation  de nombreux projets importants. Il s’agit entre autres de  la réhabilitation de plus 600 kilomètres de  routes dans  tous les gouvernorats du pays, a affirmé le ministre.

De même, un budget de 90 MD sera également alloué à la réalisation des pistes vicinales dans les différentes régions intérieures de la Tunisie, a-t-il noté ajoutant que le gouvernement et le ministère de l’Equipement accordent un grand intérêt pour les zones rurales du pays . Et de signaler que de nouveaux programmes sont en cours avec des investisseurs étrangers afin de réaliser des pistes vicinales dans les gouvernorats à vocation agricole.

Sur un autre volet, le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui,  a annoncé que l’appel d’offres international pour le projet Taparoura vient d’être lancé afin de trouver un investisseur international pour la réalisation de ce projet en collaboration avec l’Etat tunisien, a-t-il précisé.

Il a ajouté que l’Etat tunisien aura son investisseur international d’ici deux mois, ajoutant qu’il s’agit d’ un projet très important et attendu par tous les Sfaxiens.

Des investisseurs étrangers très intéressés par la Tunisie

En effet, le ministre nous a affirmé qu’il a reçu, aujourd’hui, des investisseurs qui veulent investir dans des projets en Tunisie. « Je viens de recevoir, ce matin 9 mai 2016,  quatre investisseurs étrangers qui sont très intéressés par plusieurs projets en Tunisie, comme ceux  du pont de Bizerte, de l’autoroute de Sud, de Gafsa, de Jelma, du projet Taparura et de la Sebkha de Sijoumi », a déclaré le ministre.

Il a ajouté que « me gouvernement a tissé de très bonnes relations avec les bailleurs de fonds, les banques internationales, les investisseurs. Nous souhaitons que les investisseurs reprennent de nouveau leur activités comme auparavant. Nous ne sommes pas dans une crise économique, car il y a des indices de relance économique qui montrent que les investisseurs sont de retour en Tunisie. C’est vrai que nous avons passé de mauvais moments en 2015/2016 comme par exemple la prolifération du terrorisme, cependant nous sommes sur le bon chemin. Avec un taux de croissance de 0.8 % qui est n’est pas catastrophique,  la Tunisie pourrait consolider de nouveau son économie et attirer encore des investisseurs, a-t-il dit.

par -

Dans une déclaration,  ce lundi  9 mai 2016 à Africanmanager, le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui,  a annoncé que l’appel d’offres international pour le projet Taparoura vient d’être lancé afin de trouver un investisseur international pour la réalisation de ce projet en collaboration avec l’Etat tunisien, a-t-il précisé.

Il a ajouté que l’Etat tunisien aura son investisseur international d’ici deux mois, ajoutant qu’il s’agit d’ un projet très important et attendu par tous les Sfaxiens.

A signaler que le coût total du projet Taparura s’élève à 160 millions de dinars, provenant d’un prêt de la Banque européenne d’investissement ( BEI ), du budget de l’Etat et de dons étrangers.

par -

« Un budget de 90 MD sera consacré pour la réalisation des pistes vicinales dans les différentes régions intérieures de la Tunisie. Le gouvernement et le ministère de l’Equipement ont accordé un grand intérêt pour les zones rurales du pays »,  a annoncé, ce lundi 9 mai 2016,  le ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui,  à Africanmanager.

Mohamed Salah Arfaoui a également affirmé que de nouveaux programmes sont en cours avec des investisseurs étrangers afin de réaliser des pistes vicinales dans les gouvernorats à vocation agricole.

par -

« Je viens de recevoir , ce matin 9 mai 2016,  quatre investisseurs étrangers qui sont très intéressés par plusieurs projets en Tunisie , comme ceux  du pont de Bizerte, de l’autoroute de Sud, de Gafsa, de Jelma, du projet Taparura et de la Sebkha de Sijoumi », a déclaré,  ce lundi 9 mai 2016,  le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui,  à Africanmanager.

Le ministre a ajouté que « Notre gouvernement a tissé de très bonnes relations avec les bailleurs de fonds, les banques internationales, les investisseurs. Nous souhaitons que les investisseurs reprennent de nouveau leur activités comme auparavant. Nous ne sommes pas dans une crise économique, car il y a des indices de relance économique qui montrent que les investisseurs sont de retour en Tunisie. C’est vrai que nous avons passé de mauvais moments en 2015/2016 comme par exemple la prolifération du terrorisme, cependant nous sommes sur le bon chemin. Avec un taux de croissance de 0.8 % qui est n’est pas catastrophique,  la Tunisie pourrait consolider de nouveau son économie et attirer encore des investisseurs, a affirmé le ministre.

par -

Dans une déclaration accordée, ce lundi 9 ai 2016 à Africanmanager, le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui,  a annoncé  que son département a élaboré  une feuille de route stratégique visant l’ amélioration l’infrastructure routière en Tunisie.

Il a ajouté qu’un budget de 2600 millions de dinars a été consacré au titre de l’année en cours à la réalisation  de nombreux projets importants. Il s’agit entre autres de  la réhabilitation de plus 600 kilomètres de  routes dans  tous les gouvernorats du pays, a affirmé le ministre.

par -
Après une suspension d’une année

Lors d’une visite dans le gouvernorat de Médenine, vendredi 22 avril 2016, le ministre de l’Équipement, Mohamed Salah Arfaoui, a annoncé que le projet d’autoroute Sfax-Gabes sera fin prêt avant l’été prochain comme délai maximal, rapporte Shems Fm.

Il a par ailleurs précisé que l’autoroute reliant Gabes à Ras Jedir sera aussi prête à la fin de l’année.

par -

Dans une interview accordée à Africanmanager, le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui,  a assuré que son département s’est engagé à réaliser les projets programmés dans les délais fixés.

Plusieurs projets seront réalisés en 2016 d’une valeur de 2600 millions de dinars, un chiffre qui passe du simple au double, comparé à 2015, soit 1200 millions de dinars.

Sur un autre plan, le ministre a annoncé la réouverture, le 21 avril courant, e  l’échangeur de Montplaisir fermé à la circulation depuis novembre 2015. Interview :

A quel point le projet de la modernisation des infrastructures routières (PMIR) récemment lancé contribuera-t-elle à booster l’activité économique ?

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une série des programmes prévus par notre département dont le nombre est estimé à six, afin de contribuer davantage au développement économique  et à la mise à niveau des régions défavorisées.

Intervenant dans le cadre de la stratégie de développement régional pour la période 2016-2020, ce projet, d’une valeur de 855 millions de dinars et de 3.3 millions de dinars au titre de  l’assistance technique, va renforcer la discrimination positive, tout en améliorant la qualité du réseau routier essentiellement dans les régions intérieures,  et offrant de réelles opportunités d’investissement.

Le lancement de ce projet a été soutenu par la Banque Africaine du Développement (BAD), en tant que partenaire stratégique pour le financement en contribuant à hauteur de 400 millions de dinars sous forme de prêt octroyé au gouvernement tunisien.

Le PMIR porte en fait sur  plusieurs axes prioritaires, à savoir la transformation structurelle de notre économie, le développement régional, le renforcement de l’infrastructure et la création d’emplois.

Pour l’étape actuelle, un appel d’offres a été lancé sachant qu’il est en cours de dépouillement au niveau du ministère.

Le démarrage est prévu au cours de ces prochaines semaines et le projet s’étalera sur une période de trois ans sachant que les travaux de la réalisation de la première tranche vont démarrer très prochainement et s’achèvera en 2017, alors que la deuxième tranche sera entamée en 2017 et se poursuivra jusqu’à fin 2018.

Je saisis cette occasion pour préciser que ce projet ciblera 21 régions du pays dont notamment celles de l’intérieur afin d’assurer une meilleure connectivité avec  les régions côtières  de manière à mieux répondre aux attentes des investisseurs.

C’est la raison pour laquelle  on multiplie les efforts pour que nos routes répondent aux normes internationales. Notre but est de permettre à nos routes de mieux se conformer aux normes internationales avec un taux de 68 pour cent.

A noter que ce projet portera sur  environ 700 km de nos routes principales et secondaires, sans oublier les 23 ouvrages qu’il comporte ; et eu égard à l’importance qu’il revêt,  on s’est engagé à tout faire pour respecter les délais de réalisation.

Y a-t-il des nouveautés en ce qui concerne l’échangeur de Montplaisir  fermé à la circulation depuis novembre 2015 ?

Au début, il est important d’affirmer qu’il ne s’agit pas de l’unique incident du genre et les ingénieurs sont habitués à ce type de problème. D’ailleurs, une équipe d’experts a été chargée de diagnostiquer les lacunes enregistrées afin que la reprise de l’activité soit effectuée dans les meilleures conditions.

A cet effet, je pense que l’échangeur en question sera de nouveau ouvert à la circulation, ce mardi 12 avril courant, une fois les tests accomplis et les dispositifs d’appui changés.

Qu’en est-il de la révision du code de l’aménagement de territoire et de l’urbanisme (Catu) ?

Les travaux relatifs à la révision de code ainsi que d’autres décrets-lois sont en train d’avancer et ce, dans le but à faciliter les procédures pour ‘ensemble des citoyens, notamment l’octroi des permis de bâtir.

Pour le Catu, je pense qu’il sera transmis dans un mois au Conseil des ministres avant d’être soumis à l’ARP pour approbation.

C’est une démarche cruciale dans la mesure ou sa révision vise à faire de l’aménagement et de l’urbanisme un levier du développement économique, social et environnemental. Il s’agit aussi de soutenir le processus de décentralisation et de démocratie locale.

Avez-vous une date exacte relative au  démarrage de l’exploitation du projet de l’autoroute Sfax-Gabès ?

Comme mentionné auparavant, notre département s’est engagé à respecter les délais de la réalisation de l’ensemble des projets.

Pour ce projet, il  entrera en exploitation au cours de l’été prochain, et ce suite à la résolution de tous les problèmes entravant son achèvement dans les délais. Faut-il rappeler que  les travaux de cette autoroute à laquelle une enveloppe de 800 millions de dinars a été allouée, ont commencé depuis mars 2010.

Idem pour  le projet de l’autoroute A3 Oued Zarga-Bousalem qui entrera en exploitation cet été.

Qu’en est-il  des projets bloqués ?

Il ne s’agit pas de projets, mais  de plusieurs programmes dont les travaux de réalisation seront lancés en 2016.

Ces programmes sont d’une valeur de 2600 millions de dinars. Un chiffre  presque doublé par rapport à l’année précédente où le montant était de l’ordre de 1200 millions de dinars.

Les efforts se multiplient pour que ces projets soient réalisés dans les délais et les citoyens sont appelés à mieux coopérer avec nos services pour faciliter la résolution des problèmes fonciers.

par -

Le ministre de l’Habitat, de l’Equipement et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, a déclaré ce jeudi que les efforts se poursuivent pour que les routes tunisiennes répondent aux normes internationales.

Lors du démarrage du projet de la modernisation des infrastructures routières, il a ajouté que l’objectif recherché à travers la mise en place de ce projet est de permettre à nos routes de mieux se conformer aux normes internationales, avec un taux de 68 pour cent.

Il a par ailleurs souligné que ce projet touchera environ 700km de routes principales et secondaires. L’investissement sera aussi orienté vers 23 ouvrages, selon ses dires.

Pour rappel, le projet de la modernisation des infrastructures routières a démarré ce jeudi.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux