AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelProduits alimentaires :  Baisse des prix mondiaux  en avril, selon l’indice FAO

Produits alimentaires :  Baisse des prix mondiaux  en avril, selon l’indice FAO

Les prix mondiaux des produits alimentaires ont baissé en avril, après un bond important le mois précédent, principalement sous l’effet d’un modeste recul des prix des huiles végétales et des céréales, a indiqué l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

L’Indice FAO des prix des produits alimentaires a enregistré une valeur moyenne de 158,5 points en avril 2022, soit une baisse de 0,8%, par rapport au niveau record atteint en mars.

Cet Indice, qui suit l’évolution mensuelle des prix internationaux d’un panier de produits alimentaires couramment échangés, était encore en hausse de 29,8%, par rapport à son niveau d’avril 2021.

Concernant l’Indice FAO des prix des huiles végétales, il a baissé de 5,7%, en avril.

L’Indice FAO des prix des céréales a cédé 0,7 point en avril, tiré vers le bas par une baisse de 3,0% des prix mondiaux du maïs.

Les prix internationaux du blé, qui se ressentent fortement du blocage prolongé des ports en Ukraine et des craintes suscitées par les conditions de culture aux États-Unis d’Amérique, ont gagné 0,2%.

Cette hausse a été tempérée par l’accroissement des expéditions de l’Inde et un volume d’exportations plus important que prévu en Fédération de Russie, a expliqué le FAO.

Par ailleurs, l’Indice FAO des prix du sucre a progressé de 3,3%, sous l’effet de la hausse des prix de l’éthanol et de craintes au sujet du lent démarrage de la récolte de 2022 au Brésil, le premier exportateur mondial de sucre.

L’Indice FAO des prix de la viande a enregistré une hausse de 2,2%, par rapport au mois précédent et a atteint un nouveau niveau record, car les prix de la volaille, de la viande de porcins et de la viande de bovins ont grimpé.

En outre, les perturbations qui touchent les exportations de l’Ukraine et la propagation de la grippe aviaire dans l’hémisphère Nord ont eu des incidences sur les prix de la volaille.

L’Indice FAO des prix des produits laitiers était également en hausse, de 0,9%, en raison du resserrement persistant des disponibilités mondiales.

La FAO a mis l’accent sur un probable recul de 1,2% des échanges mondiaux de céréales pendant la campagne de commercialisation 2021-2022 (juillet-juin) par rapport à l’année précédente.

Cette baisse concerne le maïs et les autres céréales secondaires, mais les échanges de riz devraient croître de 3,8% et ceux de blé de 1%.

S’agissant de la production mondiale de céréales, elle devrait s’établir, d’après la FAO, à 2 799 millions de tonnes, tandis que l’utilisation mondiale de céréales pendant la période 2021-2022 devrait atteindre 2 785 millions de tonnes.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -