Ramadan : Les commerçants se sucrent déjà, copieusement !

Ramadan : Les commerçants se sucrent déjà, copieusement !

par -

A l’approche du mois de Ramadan (mai 2019), les prix des légumes et des poissons au marché de gros de Bir Elkassâa (Ben Arous) continuent d’augmenter pour atteindre, à titre d’exemple, 146% pour les tomates et 71% pour l’oignon, selon les données parues sur le site électronique de l’observatoire national de l’agriculture (ONAGRI).

En revanche, les opérations d’approvisionnement du marché pour la plupart des variétés des légumes, à l’exception de l’oignon ont connu une légère baisse alors que d’autres variétés de légumines comme la pomme de terre se vendent en grandes quantités, soit un volume de 1075 tonnes au cours de la première moitié du mois de mars courant contre 1302 tonnes pendant la même période de l’année 2018, mais leurs prix sont revus à la hausse de 0,3% à titre annuel pour atteindre 0,940 dinar le kilo.

Les prix des tomates fraîches atteignent le seuil de 1,5 dinar le kilo en gros parallèlement à ceux de l’oignon qui ont grimpé de 71% à la mi-mars 2019, pour s’élever à 0,683 dinar le kilo contre 0,400 dinar au cours de la même période de 2018.

Les augmentations des prix touchent également les poissons comme la sardine (25%), le saurel (41%) et le rouget blanc (22%). Le seul kilogramme de ces espèces est vendu respectivement à 3,812 dinars, 4,335 dinars et 8,830 dinars.

Pour les fruits, les prix ont pris la pente descendante au marché de gros de Bir ELkassaâ, à savoir la pomme qui a baissé de 23%, l’orange Thomson de 31%, la clémentine de 17% et le citron de 21%, à l’exception des dattes, deglet Nour en particulier, une variété très demandée au cours du mois de Ramadan. Cette variété a vu ses prix grimper de 42% pour s’établir à 7,603 dinars le kilo.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire