Reprise de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional

Reprise de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional

par -

Selon les derniers chiffres de l’APII, les huit premiers mois de l’année 2018 ont été caractérisés par une augmentation au niveau de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional de 15.6% avec 1246.2 MD contre 1078.1 MD durant les huit premiers mois 2017. La part de ces zones dans l’ensemble des gouvernorats est passée de 44.5% à 49.5% au cours des huit premiers mois 2018.

La hausse ainsi enregistrée au niveau des investissements déclarés dans les zones de développement régional est imputable essentiellement au gouvernorat de Sidi Bouzid dont les investissements déclarés ont enregistré une hausse de 72.6% au cours des huit premiers mois 2018 (171.7 MD contre 99.5 MD).

Il en est de même pour le gouvernorat de Gafsa dont les investissements ont atteint 55.7 MD contre 36.9 MD durant les huit premiers mois 2017 (+50.7%).

Ont aussi augmenté, les investissements déclarés dans le gouvernorat de Zaghouan qui sont passés de 135.5 MD à 234.9 MD durant les huit premiers mois 2018, soit une hausse de 73.3%.

De même, les investissements déclarés dans les délégations du développement régional du gouvernorat de Sfax sont passés de 62.5 MD à 133.8 MD au cours des huit premiers mois 2018 (+114.2%), essentiellement suite à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication d’emballages en carton ondulé pour un montant de 15.0 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de papier pour impression pour un montant de 10 MD.

Aussi, les investissements déclarés dans le gouvernorat de Béja ont enregistré une hausse de 43.5%. Il en est de même pour les délégations du développement régional du gouvernorat de Médenine dont les investissements ont atteint 71.1 MD contre 23.5 MD durant les huit premiers mois 2017 (+202.4%).

Ont aussi augmenté les investissements déclarés dans le gouvernorat de Siliana (59%) et Jendouba (56%).

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire