Siliana: Coup d’envoi des inscriptions au système de couverture sociale “Ahmini”

Siliana: Coup d’envoi des inscriptions au système de couverture sociale “Ahmini”

par -

La ministre de la Jeunesse et des Sports, Sonia Ben Cheikh, a donné le coup d’envoi, mercredi dans la délégation du Krib à Siliana, de l’opération d’inscription au système de protection sociale “Ahmini”.

La ministre a souligné l’importance de ce programme, qui vise à intégrer 500 mille femmes des zones rurales dans le système de couverture sociale, en particulier à la lumière de l’exposition des femmes rurales à des accidents sans couverture sanitaire ou sociale.
Elle a relevé que “ce programme a été ordonné par le chef du gouvernement après son adoption en conseil ministériel consacré aux femmes tenu le 8 mars dernier, marquant la Journée internationale de la femme”.
“Les adhérentes au système “Ahimni” recevront directement après leur inscription des cartes de soins médicaux pour elles et leurs familles, et percevront les services de protection et de couverture”, a-t-elle précisé.
La ministre a indiqué que “ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale pour l’autonomisation économique et sociale des femmes et des filles en milieu rural (2017-2020) et n’est pas le seul programme qui promouvra le statut de la femme rurale dans le secteur agricole”.
Ben Cheik a ajouté que le coût mensuel de l’adhésion à ce système est de 18 dinars, soulignant son importance “d’autant plus que l’indicateur d’espérance de vie à la naissance pour les femmes tunisiennes a dépassé 75 ans”, tout en relevant que les femmes rurales travaillant dans le secteur agricole ont plus de 75 ans et exercent toujours dans ce secteur.
De son côté, Faten Fatnassi, une des fondatrices du programme, a déclaré à l’agence TAP que “le système est un pont entre les femmes rurales et le système de couverture sociale, avec la désignation de 274 représentants dans 24 gouvernorats pour aider les femmes rurales à se faire enregistrer et à payer la cotisation”.
Le système “Ahmini” est entré en vigueur le jeudi 2 mai afin d’élargir la base des adhérents à la Caisse nationale de sécurité sociale, notamment les femmes travaillant dans le secteur agricole qui ne bénéficient pas de couverture sociale.
Ce système est basé sur le paiement électronique par téléphone mobile afin de simplifier l’enregistrement des femmes rurales dans le système de sécurité sociale et leur simplifier les procédures d’inscription.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire