AccueilLa UNETunis: Les USA ont accepté « en principe » de garantir l’émission...

Tunis: Les USA ont accepté « en principe » de garantir l’émission d’obligations de 500 millions $, selon Chedly Ayari

Les États-Unis ont accepté «en principe» de garantir l’émission par la Tunisie d’environ 500 millions $, a annoncé le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie. Dans une interview au Caire, Chedly  Ayari a précisé que la Tunisie pourrait émettre des obligations garanties  par les USA cette année pour renflouer ses  finances publiques que les attentats terroristes on mises à rude épreuve.  Il a également signalé qu’il n’exclut pas une  baisse des taux d’intérêt pour soutenir la croissance tant que la baisse du taux d’inflation persiste.

- Publicité-

Le  montant de l’émission n’a pas été déterminé, mais il pourrait se situer aux environs de  500 millions de dollars, a indiqué le gouverneur de la BCT ajoutant qu’il  est «très possible» que  le ministère des Finances sorte sur  le marché d’ici la fin de l’année.  Le soutien des  États-Unis a permis à des pays tels que la Tunisie et la Jordanie coûts d’emprunter à des coûts  plus bas après les soulèvements populaires et les conflits dans certaines parties du monde arabe ont creusé encore plus les déficits budgétaires et  entraîné un ralentissement de la croissance économique.

Le gouvernement prévoit une croissance de 1 pour cent cette année, le rythme le plus lent depuis 2011, après que des terroristes ont  tué des dizaines de touristes dans des attentats à Tunis et  dans la zone touristique de Sousse. Le ministre des Finances Slim Chaker a déclaré en juillet que le gouvernement s’emploiera  à maintenir le déficit budgétaire à 5 pour cent.

Le rendement des  euro-obligations de 1 milliard de dollars venant à échéance en 2025 a grimpé de 0,6 de point à 6,22 pour cent en pourcentage depuis janvier, selon les données compilées par Bloomberg.  Chedly Ayari a déclaré que la  prochaine décision de la BCT s’agissant des taux d’intérêt sera de les baisser. « Mais nous gardons toujours l’œil sur les indicateurs économiques, ceux des prix et de la consommation, et nous allons prendre un certain temps pour  fixer leur cap », a-t-il dit. La banque centrale a maintenu son taux directeur inchangé à 4,75 pour cent, lors de la dernière réunion de son Conseil d’administration en août.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,565SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles