Tunisie-France : Des annonces fortes et un nouveau cap

Tunisie-France : Des annonces fortes et un nouveau cap

par -

L’ambassadeur de France en Tunisie, Oliver Poivre d’Arvor, a levé un coin du voile sur la tonalité de la visite d’Etat du président français, Emmanuel Macron, en Tunisie les 31 janvier et 1er février 2018. Il a fait savoir, lors de la présentation de ses voeux à la presse hier mardi 9 janvier dans la soirée, que “l’équitabilité” est le nouveau créneau des liens que la France veut bâtir avec la Tunisie. Il a affirmé que Paris n’a nullement l’intention de faire de la prédation en instaurant des rapports déséquilibrés avec Tunis où la seule logique est celle du gain. C’est ce qui explique d’ailleurs, selon lui, que la balance commerciale entre les deux pays soit favorable à la Tunisie, contrairement à d’autres pays, que l’ambassadeur de France aura la courtoisie de ne pas citer – il n’est pas diplomate pour rien ! -, mais que tout le monde connait, évidemment…

Oliver Poivre d’Arvor a déclaré que son pays va renforcer ses relations avec la Tunisie, mais dans une optique de partenariat gagnant-gagnant, et que des annonces fortes dans ce sens seront faites par le chef de l’Etat français. L’ambassadeur n’a pas souhaité déflorer les sujets qui seront abordés par Macron, mais il a fait savoir que l’appui à la politique de décentralisation de la Tunisie sera un des axes majeurs de cette nouvelle configuration de la coopération. Il a confié, dans ce cadre, que Paris guette les élections municipales en Tunisie pour avoir des interlocuteurs sur le terrain et que 7 à 8 grandes villes françaises sont déjà sur les starting-blocks pour lancer des projets avec des localités tunisiennes…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire