AccueilPresse localeUn gouvernement en exil pour échapper au harcèlement de Saied, selon...

Un gouvernement en exil pour échapper au harcèlement de Saied, selon Iyadh Elloumi

L’ex député de Qalb Tounèq, Iyadh Elloumi, a révélé que nombre de ses pairs envisagent sérieusement DE s’installer dans un pays européen et y demander l’asile.

- Publicité-

Dans une déclaration au quotidien Assabah, il a ajouté que la réflexion porte sur le projet de la formation d’un gouvernement en exil suite à la dégradation de la situation politique en Tunisie, soulignant même que les démarches y afférentes ont été déclenchées, car , a-t-il expliqué, « les députés ne sont plus en état de supporter le harcèlement exercé par le président de la République, Kais Saied ».

« Les déclarations de Kais Saied ne sont pas dignes d’un chef de l’Etat, qui, de façon récurrente, s’attaque ouvertement aux députés, et a demandé à la ministre de la Justice de déclencher l’action publique à leur encontre alors que le Parquet a vocation à  assurer la protection des libertés énoncées au titre II de la Constitution de la République Tunisienne », a dit Elloumi qualifiant les déclarations de Saied de « harcèlement manifeste ».    .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles