Université El Manar : Un plan pour caser les diplômés à l’étranger

Université El Manar : Un plan pour caser les diplômés à l’étranger

par -

L’université Tunis El Manar œuvre à garantir des opportunités de travail aux étudiants chercheurs inscrits au doctorat et à créer des mécanismes pour faciliter le recrutement de ses diplômés à l’échelle nationale et internationale.
D’après un communiqué publié jeudi, l’université souligne qu’elle compte 27% du total des doctorants au niveau national et 8.88% du total des étudiants inscrits à tous les niveaux.
“Afin de faciliter l’intégration des doctorants dans le marché de l’emploi, l’université a mis en place une série de critères pour l’attribution des bourses d’alternance en vue de permettre aux étudiants chercheurs d’effectuer des stages à l’étranger (en Europe ou au Canada), outre la signature de contrats de prestation de service avec les chercheurs pour réaliser leurs travaux dans les structures de recherche des différents établissements universitaires et le développement des conventions relatives à l’assistance mixte des thèses de doctorat”, ajoute le communiqué.

Selon la même source, l’université a créé des mécanismes pour faciliter le recrutement de ses diplômés à l’échelle nationale et internationale à travers la création d’un bureau de transfert de la technologie depuis 2016 qui constitue le point de liaison entre les résultats de la recherche scientifique et les besoins de l’environnement économique et qui a pour missions d’accompagner les activités relatives à la mobilité des étudiants, le suivi des indicateurs relatifs au transfert de la technologie et la réalisation d’activités innovantes basées sur les résultats des recherches.
Plusieurs projets sont actuellement mis en œuvre par l’université comme le programme Erasmus+ ou le programme Horizon 2020 qui englobe les projets de mobilité des étudiants et cadres académiques et administratives ainsi que le développement des compétences dans le domaine de l’enseignement supérieur.

Le communiqué précise que l’évaluation réalisée dans le cadre du suivi de l’intégration des 20301 diplômés des établissements de l’enseignement supérieur relevant de l’université Tunis El Manar lors des quatre années 2012-2015 a montré que 15185 de ces diplômés sont inscrits dans les bureaux de l’emploi, soit 74.79% et que leur taux d’intégration générale a été aux alentours de 70% sachant que bon nombre des diplômés de la médecine, l’ingénierie, l’infirmerie et des sciences exactes ne s’inscrivent pas dans les bureaux de l’emploi.
A noter que l’université Tunis El Manar a enregistré environ 1000 titulaires de doctorat entre octobre 2016 et décembre 2017 sur un total de 3200 titulaires de doctorat au niveau national durant la même période.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire