AccueilMondeUSA: Une inflation "extraordinairement élevée" en mars, selon la Maison Blanche

USA: Une inflation « extraordinairement élevée » en mars, selon la Maison Blanche

L’inflation du mois de mars aux États-Unis, dont les chiffres sont publiés mardi 12 avril, devrait être « extraordinairement élevée » , a averti lundi la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, pointant du doigt la flambée supplémentaire des prix liée à la guerre en Ukraine . « Nous nous attendons à ce que l’inflation CPI (indice des prix à la consommation, ndlr) en mars soit extraordinairement élevée en raison de la hausse des prix causée par  Poutine », a déclaré Jen Psaki lors de son point presse quotidien.

Elle a précisé que la Maison Blanche s’attendait à observer une « grande différence » entre le chiffre général de l’inflation et celui de l’inflation dite « sous-jacente », qui exclut les prix de l’énergie et de l’alimentation, ceux-là mêmes qui ont bondi depuis l’invasion russe de l’Ukraine. Le président Joe Biden a prévu de s’exprimer mardi sur le sujet depuis l’Iowa lors d’un déplacement consacré notamment à ce sujet.

Déjà élevée aux États-Unis, l’inflation a encore augmenté en février avec le début du conflit en Ukraine à la toute fin du mois. Les prix à la consommation avaient ainsi grimpé de 7,9% sur un an, du jamais-vu depuis 1982, selon l’indice CPI, sur lequel sont indexées notamment les retraites. Et l’inflation devrait donc accélérer en mars, qui sera le premier à être touché en totalité par les conséquences de la guerre en Ukraine sur les prix aux Etats-Unis.

L’inflation sur un mois est attendue à 1,2%, contre 0,8% en février . L’inflation sous-jacente, elle, devrait être stable, à 0,5%, ce qui confirme que la hausse des prix est tirée par l’énergie et l’alimentation. L’inflation ne devrait pas ralentir avant plusieurs mois, alertent les économistes.

La banque centrale américaine (Fed), pour y faire face, a commencé mi-mars à relever ses taux directeurs, ce qui accroît le coût du crédit et doit donc ralentir la consommation et l’investissement pour alléger la pression sur les prix. L’institution a averti qu’elle allait continuer à resserrer sa politique monétaire dans les mois à venir.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,999SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -