AccueilPresse localeWalid Ben Salah : les mesures fiscales de la loi de finances 2023...

Walid Ben Salah : les mesures fiscales de la loi de finances 2023 auront un impact négatif

Dans des déclarations au journal Le Maghreb, du 7 décembre, le président de l’Ordre tunisien des experts comptables, Walid Ben Salah, a estimé que les mesures fiscales décidées dans le cadre du projet de loi de finances 2023, en cours de finalisation, auront un impact négatif, prévoyant l’augmentation de la pression fiscale en Tunisie à un niveau dépassant 34%.

Il a notamment signalé la décision relative au relèvement de la TVA sur les professions libérales qui passera de 13% à 19%, soit les avocats, les experts comptables, les architectes, les conseillers ainsi que les cabinets médicaux de chirurgie plastique qui étaient exemptés puis ajoutés.

Or, a-t-il dit, ces augmentations de la TVA sont de nature à favoriser l’inflation et à affecter négativement le pouvoir d’achat des citoyens.

Il a signalé aussi l’augmentation de la contribution au titre de la solidarité dont les taux passeront de 1% à 2%, pour certaines entreprises et de 2% à 3% pour les entreprises soumises à l’impôt de 35% sur les bénéfices, telles les banques, les assurances, les sociétés pétrolières, les entreprises de communication.

Par ailleurs le montant minimum de l’impôt passera de 300 dinars à 500 dinars, soit l’impôt des entreprises perdantes ne réalisant pas des bénéfices.

Walid ben Salah a dit attendre de connaitre les mesures portant sur l’incitation à l’investissement et l’encouragement des exportations afin de redynamiser l’activité économique.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -