AccueilMondeLes musulmans de mieux en mieux intégrés en Europe, dit une étude

Les musulmans de mieux en mieux intégrés en Europe, dit une étude

Une fondation allemande, la Bertelsmann Stiftung, a fait la lumière sur l’intégration des immigrés musulmans dans 5 pays pays européens  : l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Autriche et la Suisse. Contre toute attente, les résultats de cette enquête prennent le contrepied de la montée de la xénophobie et de l’islamophobie sur le continent, dopées par les incursions sanglantes de Daech. L’étude, réalisée sur un échantillon de 1500 personnes, a  démontré que l’intégration des immigrés musulmans évolue dans ces 5 pays, rapporte l’AFP.

- Publicité-

A noter que d’après le rapport, 14 millions de musulmans vivent dans ces 5 nations, soit 5% de la population totale installée en l’Europe de l’Ouest. Les rédacteurs du document ont pris des indicateurs tels que le niveau d’éducation, l’emploi et le salaire, l’attachement exprimé avec le pays d’accueil ou encore le fait de côtoyer des non musulmans en dehors de l’espace de travail

L’étude conclue que 67% des descendants d’immigrés de la deuxième génération qui se réclament de confession musulmane font des études supérieures (contre 11% qui décrochent au lycée). La plupart des sondés se disent «connectés» avec leur pays d’accueil. En France et en Allemagne, ils sont même 96% à le revendiquer. L’institut estime que le niveau d’intégration est satisfaisant, surtout que les 5 pays ciblés par l’étude ne font pas de gros efforts pour insérer les immigrés. Des dispositifs pour faire en sorte que les musulmans prennent davantage part à la vie de la cité font cruellement défaut, indique le rapport. Un cinquième des personnes interrogées disent qu’elles sont laissées sur le bord de la route. Par exemple en Autriche 28% des personnes sondées disent ouvertement qu’elles ne veulent pas d’un voisin musulman. Le Royaume-Uni affiche 21%, l’Allemagne 19%, la Suisse 17% et la France 14%.

Par ailleurs l’étude a conclu que les «musulmans pratiquants» qui assument leur foi sont plus rejetés que les autres, que ce soit à l’embauche ou au niveau du salaire. La France est certes félicitée pour son faible niveau de décrochage scolaire après 17 ans (11%, contre 36% en Allemagne), mais en matière de discrimination au recrutement elle brille aussi. Le taux de chômage y monte à 14% pour les immigrés de confession musulmane, contre 9% pour la population totale…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,436SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles