Tunisie : La BEI déjà prête pour 2018, avec un paquet de...

Tunisie : La BEI déjà prête pour 2018, avec un paquet de 500 Millions €

par -

Confiant en le potentiel de croissance et des gisements de productivité que représente le site tunisien, la Banque européenne de l’investissement (BEI) reconfirme de nouveau son engagement à soutenir la Tunisie dans cette période de transition démocratique. Pour l’année prochaine, dans laquelle on va basculer dans quelques, la BEI a déjà mobilisé 500 Millions d’euros au titre d’investissements en Tunisie. ” Nous sommes en train de concrétiser l’engagement qu’on a pris lors de la conférence Internationale pour l’investissement “Tunisia 2020”, qui a eu lieu l’année dernière, à Tunis“, a indiqué Ulrich H. Brunnhuber, chef de la représentation diplomatique de la BEI en Tunisie dans une interview accordée à Africanmanager. “On est en train de concrétiser les promesses qu’on avait faites lors de Tunisia 2020 “, a-t-il soutenu.

Il a fait par ailleurs fait remarquer que durant cette rencontre, la BEI a pris un engagement avec le gouvernement tunisien pour investir 2,5 milliards d’euros en Tunisie et ce, entre les années 2016 et 2020, et faire en sorte de dégager près de 500 Millions d’euros chaque année jusqu’à l’achèvement de ce plan d’investissement. Pour l’année 2018, la BEI devrait investir, comme déjà convenu, 500 Millions d’euros en Tunisie. “C’est déjà l’objectif que nous souhaitons atteindre durant cette année“, a-t-il ajouté.

Vos priorités sont les nôtres… Notre mandat est de soutenir la Tunisie, de vous suivre, de bien vous écouter et de voir après où on peut aller et quel sera votre planning que nous devons suivre, analyser pour pouvoir par la suite soutenir“, a indiqué le chef de la représentation diplomatique de la BEI en Tunisie, faisant remarquer à ce propos que la BEI est le premier bailleur de fonds en Tunisie. “Notre partenariat avec la Tunisie est solide et les relations de confiance et de connaissance mutuelle remontent déjà à près de 40 ans“, a-t-il dit.

Évoquant les chiffres, le responsable de la BEI a tenu à préciser qu’aujourd’hui, les encours actifs de la banque en Tunisie ont atteint 4,4 milliards d’euros, soit près de 12% du PIB tunisien, partant de la micro-finance et du financement aux PME jusqu’au financement des grands projets dans divers secteurs d’activités, à savoir l’infrastructure, les routes et l’électricité. En effet, depuis le démarrage de ses activités en Tunisie, la BEI a investi près de 7 Milliards d’euros.

S’agissant de l’ensemble des projets qui ont été soutenus par la BEI durant l’année 2017, Ulrich H. Brunnhuber a fait noter la signature avec la Banque de l’Habitat d’un accord de crédit d’un montant de 120 millions d’euros qui lui permettra de renforcer son financement aux PME et un autre contrat avec la SNCFT pour étoffer le parc du matériel roulant du projet du Réseau ferroviaire rapide ( RFR). Ajoutons à cela la signature de plusieurs autres conventions dans le secteur privé pour principalement soutenir la culture mécatronique et son développement en Tunisie et le financement du projet de l’autoroute du centre Sbikha/Jelma pour une valeur estimée à 166 Millions d’euros (482 Millions de dinars) conclu jeudi dernier, avec le ministère de la Coopération internationale.

Sur les prochains projets de la BEI en Tunisie, le chef de la représentation diplomatique en Tunisie a déclaré que le fonds va poursuivre ses efforts en matière de soutien à l’infrastructure et développement des régions de l’intérieur pour qu’elles puissent contribuer à la transition économique et sociale du pays. ” Pour les années prochaines, nous allons continuer dans ce sens là et aider le gouvernement tunisien à monter et achever les projets qu’il considère prioritaires tout en se basant sur son plan quinquennal”, a précisé le responsable de a BEI, avant d’ajouter : “Nous sommes en train de travailler et en plein espoir que l’année prochaine s’annonce aussi importante pour la Tunisie en termes de soutien aux projets“, a-t-il confié à Africanmanager.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire