Tags Posts tagged with "autoroute"

autoroute

par -

En Autriche, la vitesse maximale a été relevée de 130 à 140 km/h sur un tronçon d’autoroute depuis mercredi 1er août 2018. Le test, qui doit permettre aux conducteurs de « gagner du temps », durera un an, rapporte ouest-france.

La mesure a été dénoncée par l’opposition au gouvernement d’extrême droite et par des associations écologistes. Le gain de temps sur les 60 km concernés se limiterait à deux minutes.

La nouvelle vitesse a été mise en place sur deux tronçons à six voies de l’autoroute principale, reliant Vienne et Salzbourg. Ce relèvement du plafond autorisé doit permettre aux automobilistes de « gagner du temps », a expliqué le ministre des Transports Norbert Hofer.

par -

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté, mardi 10 avril 2018 en plénière, un projet d’accord de crédit avec la Banque européenne d’investissement (BEI) d’une valeur de 166 millions d’euros (481 millions de dinars) destiné au financement du premier tronçon de l’autoroute du centre reliant Sbikha (Kairouan) à Jelma (Sidi Bouzid) sur une longueur de 99 kilomètres (km).

Le crédit sera remboursé sur 30 ans, dont 4 années de grâce et un taux d’intérêt variable.

Le tronçon objet du projet fait partie de l’autoroute du centre dont le réseau couvrira 186 km, moyennant une enveloppe de 1423 millions de dinars (MD) dont 402 MD mobilisés par le FADES (Fonds arabe pour le développement économique et social) pour la réalisation de 87 km de l’autoroute (le tronçon reliant Tunis à Sbikha) et 481 MD accordés par la BEI (99 km reliant Sbikha à Jelma), outre 540 MD provenant du budget de l’Etat.

Les députés ont mis l’accent sur l’importance d’élargir le réseau autoroutier afin de relier les régions côtières et les gouvernorats du centre à Tunis, appelant à garantir le démarrage des travaux dans les délais fixés et à régler tous les problèmes fonciers liés à ce projet.

Dans ce contexte, la députée Souad Zaouali a recommandé la concrétisation de la loi relative à l’expropriation des terres pour l’intérêt public afin de régler les problèmes en rapport avec les terres appartenant aux privés.

Le député Mohamed Ramzi Khamis a, pour sa part, appelé à renforcer le contrôle et la gouvernance en vue de réaliser les projets dans les délais programmés. Pour la députée Meherzia Laabidi, le ministère est appelé à assurer la bonne réalisation des projets d’autoroutes à la lumière des lacunes enregistrées au niveau de la qualité des routes déjà réalisées.

par -

Les travaux de l’autoroute Gabes-Médenine ont avancé de 45% et ceux de l’autoroute reliant Médenine à Ras Jdir ont progressé de 73%, d’après des données publiées par le ministère de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire.

L’autoroute Gabes- Médenine s’étend sur 84 km et se compose de quatre tronçons. Celle de Médenine-Ras Jdir comporte, quant à elle, cinq tronçons sur une distance de 92 km.

Une séance de travail consacrée au suivi de l’avancement de ces travaux a été tenue, lundi, entre le ministre de l’équipement, Mohamed Salah Arfaoui et des responsables de la société Tunisie autoroutes et des entreprises chargées de l’exécution du projet.

par -

Les travaux de réalisation de l’autoroute Médenine-Ras Jedir et Médenine-Gabès avancent à un rythme inégal, à cause de problèmes fonciers dont la plupart ont été résolus. Le projet sera, totalement, achevé en 2020.
S’agissant de l’autoroute Médenine-Ras Jedir qui s’étend, sur 92 km, quatre tronçons ont été réalisés à 80% et un tronçon, n’a atteint que 10%, n’ayant démarré qu’en juillet 2017, pour des problèmes fonciers. Il devra s’achever, l’été 2019.
Pour ce qui est de l’autoroute Gabès-Médenine (84 km de long), trois tronçons devront s’achever, fin 2018. Un quatrième tronçon n’a pas encore démarré, en raison du changement de promoteur. Les travaux devront démarrer, en février 2018, et prendre fin, début 2020.

par -

Confiant en le potentiel de croissance et des gisements de productivité que représente le site tunisien, la Banque européenne de l’investissement (BEI) reconfirme de nouveau son engagement à soutenir la Tunisie dans cette période de transition démocratique. Pour l’année prochaine, dans laquelle on va basculer dans quelques, la BEI a déjà mobilisé 500 Millions d’euros au titre d’investissements en Tunisie. ” Nous sommes en train de concrétiser l’engagement qu’on a pris lors de la conférence Internationale pour l’investissement “Tunisia 2020”, qui a eu lieu l’année dernière, à Tunis“, a indiqué Ulrich H. Brunnhuber, chef de la représentation diplomatique de la BEI en Tunisie dans une interview accordée à Africanmanager. “On est en train de concrétiser les promesses qu’on avait faites lors de Tunisia 2020 “, a-t-il soutenu.

Il a fait par ailleurs fait remarquer que durant cette rencontre, la BEI a pris un engagement avec le gouvernement tunisien pour investir 2,5 milliards d’euros en Tunisie et ce, entre les années 2016 et 2020, et faire en sorte de dégager près de 500 Millions d’euros chaque année jusqu’à l’achèvement de ce plan d’investissement. Pour l’année 2018, la BEI devrait investir, comme déjà convenu, 500 Millions d’euros en Tunisie. “C’est déjà l’objectif que nous souhaitons atteindre durant cette année“, a-t-il ajouté.

Vos priorités sont les nôtres… Notre mandat est de soutenir la Tunisie, de vous suivre, de bien vous écouter et de voir après où on peut aller et quel sera votre planning que nous devons suivre, analyser pour pouvoir par la suite soutenir“, a indiqué le chef de la représentation diplomatique de la BEI en Tunisie, faisant remarquer à ce propos que la BEI est le premier bailleur de fonds en Tunisie. “Notre partenariat avec la Tunisie est solide et les relations de confiance et de connaissance mutuelle remontent déjà à près de 40 ans“, a-t-il dit.

Évoquant les chiffres, le responsable de la BEI a tenu à préciser qu’aujourd’hui, les encours actifs de la banque en Tunisie ont atteint 4,4 milliards d’euros, soit près de 12% du PIB tunisien, partant de la micro-finance et du financement aux PME jusqu’au financement des grands projets dans divers secteurs d’activités, à savoir l’infrastructure, les routes et l’électricité. En effet, depuis le démarrage de ses activités en Tunisie, la BEI a investi près de 7 Milliards d’euros.

S’agissant de l’ensemble des projets qui ont été soutenus par la BEI durant l’année 2017, Ulrich H. Brunnhuber a fait noter la signature avec la Banque de l’Habitat d’un accord de crédit d’un montant de 120 millions d’euros qui lui permettra de renforcer son financement aux PME et un autre contrat avec la SNCFT pour étoffer le parc du matériel roulant du projet du Réseau ferroviaire rapide ( RFR). Ajoutons à cela la signature de plusieurs autres conventions dans le secteur privé pour principalement soutenir la culture mécatronique et son développement en Tunisie et le financement du projet de l’autoroute du centre Sbikha/Jelma pour une valeur estimée à 166 Millions d’euros (482 Millions de dinars) conclu jeudi dernier, avec le ministère de la Coopération internationale.

Sur les prochains projets de la BEI en Tunisie, le chef de la représentation diplomatique en Tunisie a déclaré que le fonds va poursuivre ses efforts en matière de soutien à l’infrastructure et développement des régions de l’intérieur pour qu’elles puissent contribuer à la transition économique et sociale du pays. ” Pour les années prochaines, nous allons continuer dans ce sens là et aider le gouvernement tunisien à monter et achever les projets qu’il considère prioritaires tout en se basant sur son plan quinquennal”, a précisé le responsable de a BEI, avant d’ajouter : “Nous sommes en train de travailler et en plein espoir que l’année prochaine s’annonce aussi importante pour la Tunisie en termes de soutien aux projets“, a-t-il confié à Africanmanager.

par -

Évoquant la situation de l’autoroute Sfax-Gabès, Mohamed Salah Arfaoui, ministre de l’Équipement et de l’Habitat, a confirmé, lors de son passage, ce lundi 4 septembre 2017 sur Express Fm, que les deux tronçons sont bien fonctionnels sur une centaine de kilomètres dans les deux sens alors que la distance totale séparant les deux villes est de 140 kilomètres.

Le ministre a en outre précisé que le premier tronçon allant de Gabès à Skhira s’étale sur 54 kilomètres alors que la partie allant de Sfax à Mahrès est longue de 43 kilomètres

Il a par ailleurs ajouté que les deux tronçons sont ouverts au public dans les deux sens et répondent aux normes internationales tout en assurant que les glissières placées au milieu ne sont pas obligatoires, mais malgré cela, elles sont en train d’être construites.

par -

Intervenant sur les ondes de la Radio nationale, ce mardi 17 janvier, le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, Mohamed Salah Arfaoui, a déclaré que son département est en train de contacter des partenaires étrangers pour réaliser l’autoroute maghrébine, reliant Jendouba aux frontières algériennes, et ce dans le cadre d’une convention avec des pays africains.

Il a précisé que ce genre de projet coûte cinq fois plus qu’une autoroute ordinaire vu la nature du tracé et du terrain au niveau de ces régions.

par -

L’autoroute Oued Zarga – Boussalem est enfin ouverte aux véhicules. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les automobilistes tunisiens et aussi algériens en visite en Tunisie.
C’est Youssef Chahed, chef du gouvernement qui a annoncé cette bonne nouvelle lors de l’inauguration de l’autoroute, rapporte Mosaïque fm
Pour rappel, l’autouroute Oued Zarga-Bousselm a coûté environ 430 millions de dinars dont 55% assurés par l’Etat Tunisien, le reste sous forme de crédit contracté auprès du Fonds Arabe de Développement Economique et Social (fades).

par -

-L’autoroute A1 “Hammam Lif-Msaken” en direction de Tunis, sera fermée demain jeudi, pendant une demi-heure de 11h à 11h30, au niveau du tronçon allant de l’échangeur de Sidi Bou Ali à l’échangeur de Hergla et ce afin d’installer un portique de signalisations verticales, a annoncé le ministère de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, mercredi, dans un communiqué.
Le ministère a indiqué que les automobilistes circulant sur l’autoroute en direction de Tunis sont appelés à sortir par l’échangeur de Sidi Bou Ali et à accéder à l’autoroute à travers l’échangeur de Hergla via la route nationale n°1 ou la route locale 812.
La société Tunisie Autoroutes appelle les automobilistes à la vigilance, à la réduction de la vitesse et au respect des signalisations routières, de la distance de sécurité et de la ceinture de sécurité …, rappelant que la vitesse est limitée à 110 km/h pour les voitures légères.

par -

Cela se passe à l’autoroute A4 entre Tunis et Bizerte, précisément à la station de péage d’El Alia. Le propriétaire d’une société de transport terrestre a décidé de s’approprier le parking de la station de péage pour y héberger sa flotte, mettre en vente quelques véhicules et remorques, ou encore faire ses travaux d’entretien.

Et comme cela ne suffisait pas, le monsieur se permet même d’utiliser les blocs en plastiques de la société Tunisie Autoroutes pour fermer l’accès à “son” parking pendant la nuit.

Cela se passe sous les yeux bienveillants des agents de Tunisie Autoroutes, et parfois ceux de la Garde Nationale.

Contactés, les agents de la station ont tout simplement répondu qu’ils avaient averti le propriétaire des camions qui leur aurait répondu que ça fait des années qu’il les place là bas et qu’il n’est pas question qu’il soit privé de ce refuge spacieux et sûr pour ses engins…

De peur ou peut-être par négligence, les agents de Tunisie Autoroutes ont tout simplement abandonné l’affaire.

par -

Un bus transportant des touristes s’est renversé, jeudi, sur l’autoroute Tunis-Sousse à un kilomètre de l’entrée nord de Hammamet, faisant un mort et onze blessés, selon un premier bilan, signale le gouverneur de Nabeul, Samir Rouihem, à l’agence TAP.
L’accident est survenu vers 17 heures, indique le gouverneur précisant que deux voitures ont effectué un dépassement dangereux causant le dérapage d’un bus de touristes et son renversement sur le bas-côté. L’un des passages des deux voitures est mort sur le coup et onze personnes de plusieurs nationalités ont été blessées. Le bus transportait 26 touristes notamment des Russes de retour à Hammamet après une excursion à Tunis.
Les blessés ont été transportés à l’hôpital régional de Grombalia (gouvernorat de Nabeul). Cinq cas (3 Russes, 1 Libanais, 1 Irakien) devaient être mis sous observation médicale, signale Rouihem.

par -

L’autoroute Sfax-Gabes sera opérationnelle d’ici fin 2016 et ce, suite à la résolution de tous les problèmes entravant son achèvement dans les délais. Dans une déclaration accordée à Africanmanager, le PDG de « Tunisie Autoroutes », Ahmed Elkamel, a indiqué que les travaux, qui ont démarré en mars 2010, avancent de façon considérable.

Il a par ailleurs rappelé que ce projet, dont le cout est estimé à 817 millions de dinars, s’étend sur 155 kilomètres et porte sur la réalisation de 5 échangeurs, 10 grands ponts, 71 autres ponts, 195 ouvrages hydrauliques, 6 aires de repos et 5 stations de péage.

par -

Les autorités régionales à Gabès sont parvenues à la résolution du litige foncier relatif au parcours du projet de l’autoroute Gabès-Sfax, du côté ouest de Gabès.
Les travaux ont repris à ce niveau après une suspension de plusieurs mois.
Auparavant, les travaux de construction de l’autoroute sur le site de Oudhref près de la carrière de sable ont repris après un accord entre les autorités régionales et le propriétaire de la carrière.
Des efforts intenses sont, actuellement, déployés pour parachever ces travaux cet été comme prévu.

par -

La société Tunisie autoroutes a annoncé que les travaux relatifs au changement et à l’installation des glissières de sécurité sur les abords de l’autoroute Hammam-lif- Hammamet démarreront lundi 30 mai 2016, selon un communiqué publié vendredi par le ministère de l’Equipement.

La société a appelé les utilisateurs de l’autoroute à faire preuve de prudence, à éviter le stationnement sur les plates bandes, sauf dans les cas urgents, et à respecter les signalisations pour assurer leur sécurité.

par -

Les travaux de renforcement de l’autoroute n°1 Hammam Lif-Msaken au niveau du point kilométrique 74, ont démarré le 16 Mai et se poursuivront jusqu’au 30 courant, a annoncé mardi, dans un communiqué la société Tunisie autoroutes.
La société a appelé tous les usagers de la route n°1 à faire preuve de vigilance et à respecter la distance de sécurité au niveau du chantier au point kilométrique n°74 dans les deux sens.

TAP

par -

Le ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui, a affirmé que l’autoroute Sfax/Gabès, dont les travaux ont enregistré un taux d’avancement de 81%, devra entrer en exploitation, au cours de cet été. Dans un communiqué publié, lundi, en marge d’une séance de travail consacrée au suivi de l’état d’avancement du projet, le ministère a précisé que 80% des problèmes fonciers ont été résolus.
Au cours de la même réunion, les participants ont passé en revue les problèmes techniques qui freinent l’avancement du projet, notamment, les questions foncières au niveau des phases 3 et 8.
Le projet est réalisé par la société SOMATRA spécialisée dans l’infrastructure au profit de la société Tunisie

TAP

par -

Dans une déclaration accordée ce mardi 9 février à Mosaique fm, le chargé de communication à la Garde Nationale, Colonel major Khelifa Chibani a annoncé le retour du trafic au niveau de l’autoroute Sfax-Sousse.
Le retour du trafic a eu lieu après le mouvement de protestation observé par les habitants de la délégation d’El Hencha qui ont bloqué la route. Ce mouvement vient en signe de protestation contre la multiplication du nombre d’accidents notamment au niveau du croisement du chemin de fer avec la route reliant Sousse à El Hencha.

par -
La société tunisienne Soroubat

La société tunisienne ”Soroubat”, spécialisé dans le bâtiment et les travaux publics, vient de terminer la réalisation d’une nouvelle autoroute au Burkina Faso. Cette nouvelle autoroute a été inaugurée, récemment, au Burkina Faso, a annoncé le ministère de l’Equipement et de l’Environnement. Les travaux de réalisation de cette autoroute, d’une longueur de 143 kilomètres et qui devra relier la ville Dedougou (frontière du Mali) à la ville burkinabaise de Nouna, ont démarré en janvier 2012, moyennant un financement américain de l’ordre de 194 millions de dollars.

Le ministre de l’Equipement, de l’Environnement et du Développement, Mohamed Hédi Larbi, qui avait co-inauguré cette autoroute aux côtés du ministre burkinabé, Blaise Compaoré, a mis l’accent sur la qualité de ce projet qui vise à désenclaver des régions intérieures du Burkina Faso, à renforcer les télécommunications dans le pays et ses échanges avec le Mali. Pour sa part, Jean Bertin Ouédraogo, ministre burkinabé des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, s’est félicité des efforts déployés par la partie tunisienne et de “sa persévérance à achever ce projet dans les meilleurs délais”.

par -
Après une suspension d’une année

Après une suspension d’une année, le chantier du projet de la liaison routière entre la nationale1 et l’autoroute A1 via Borj Cedria, a repris, ces derniers jours, avec de grands travaux de terrassement.

Les problèmes d’ordre foncier, cause principale de l’arrêt du chantier, étant réglés suite aux efforts déployés conjointent par les services compétents relevant du ministère de l’Equipement, de la direction régionale de l’Equipement et du gouvernorat de Ben Arous, les entreprises de B.T.P en charge de l’exécution du projet se sont engagées à prendre toutes les dispositions nécessaires pour la reprise du chantier.

Le projet financé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) à raison de 33 millions de dinars, consiste à réaliser une liaison express de 8 km en 2 fois 2 voies sur l’itinéraire d’une piste déjà existante communément appelée (la route des allemands) pour relier la route nationale1 au niveau de BorjCedria à l’autoroute Tunis-Hammamet avant la gare de péage de Mornag dans le sens de Tunis.

Le projet comprend un premier diffuseur au niveau de l’intersection nationale 1 /route régionale26 qui assure le franchissement des deux voies ferrées et évite les conflits de circulation dans tous les sens : Sousse, Tunis, A1, Soliman et la cité Erryadh à Borj Cedria.

Un deuxième échangeur complet est prévu au niveau de l’autoroute, de la régionale34 et la gare de péage projetée dans la sortie de l’autoroute vers la cité Erryadh.

Le tracé en plan de la route se situe dans une zone forestière caractérisée par une relief très accidenté et dans laquelle se trouvent plusieurs oueds et cours d’eaux, c’est la raison pour laquelle le nombre des ouvrages hydrauliques est très important (31 ouvrages).

Le nombre des ouvrages d’art (ponts) est au nombre de 6 dont le principal sera construit sur le canal Medjerda.

Outre la réalisation de deux giratoires sur les régionales36 et 34 et une gare de péage à la sortie de l’autoroute vers Borj Cedria, le projet comporte un réseau de drainage des eaux pluviales ainsi que l’éclairage public.

L’impact du projet s’étend sur toute la banlieue sud de la capitale, Tunis, pour les déplacements locaux (marché de gros, zones industrielles ….) pour les déplacements de transit (Tous les déplacements quotidiens venant de Tunis ou du Cap Bon), ce carrefour est un point de passage stratégique du point de vue socio-économique pour la zone sud de la capitale.

 

FOCUS 🔍

Italcar, concessionnaire et distributeur exclusif de plusieurs marques de voitures et de camions en Tunisie (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fiat Professional, Iveco et Jeep), a...

Le meilleur des RS

On l’attendait dans un communiqué officiel, publié par voie de presse, elle préfère les réseaux sociaux pour s’exprimer sur la crise qui secoue Nidaa...

INTERVIEW

Le PDG de la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), Béchir Irmani a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Issa Mahamat Abdelmamout, ministre des Finances et du Budget du Tchad, a été débarqué par un décret du président Idriss Déby Itno. Son secrétaire...

Reseaux Sociaux

SPORT