Un accord de prêt de 82 millions d’euros a été signé, ce mardi 22 mai 2018, entre la Banque Allemande de Développement (KFW) et le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale. L’argent financera une station de dessalement d’eau de mer d’une capacité de 50.000m³ / jour (extensible à 100.000 m³ / jour) à Zarat, près de la ville de Gabes.

Le coût total du projet est estimé à 96.5 millions d’euros, soit 231.6 millions de dinars tunisiens. La contribution de la Tunisie est donc de l’ordre de 14.5 millions d’euros. Ce prêt est remboursable sur 15 ans avec 5 ans de grâce et un taux d’intérêt de 1,86%.

Ce projet sera réalisé par la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE) dans l’objectif de couvrir les besoins en eau potable de 1,145 million d’habitants des gouvernorats de Gabès, à l’horizon 2035.

Il permettra également de faire face à la pénurie d’eau à travers le dessalement des eaux de mer et d’atténuer la surexploitation des eaux souterraines.

A signaler que la Tunisie souffre pour la troisième année consécutive d’un déficit hydrique estimé à 163 millions m3.

Les barrages maintiennent les mêmes taux de remplissage que l’année dernière, à l’exception du barrage de Nebhana qui ne renferme aujourd’hui que 3 millions m3 contre 11 millions m3 en 2017.

On rappelle également que la Banque Allemande de Développement agit pour le compte du Gouvernement Fédéral Allemand. Elle soutient les réformes, les infrastructures et les systèmes financiers pour une croissance économique socialement équitable et respectueuse de l’environnement dans les pays en voie de développement.

Ses objectifs comprennent la réduction de la pauvreté, le maintien de la sécurité et de la paix, la protection de l’environnement et du climat ainsi que la promotion de la mondialisation dans des conditions équitables.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire