AccueilLa UNETunisie : Les touristes britanniques ouvrent le bal, en masse

Tunisie : Les touristes britanniques ouvrent le bal, en masse

Alors que le tourisme tunisien amorce une reprise annonciatrice de retrouvailles avec les chiffres d’antan, les Britanniques y apportent un appoint d’autant plus appréciable qu’il clôt, certes avec beaucoup de retard, un épisode chargé de péripéties qui ont sérieusement mis à mal l’activité touristique du pays, trois années durant.

- Publicité-

Les visiteurs d’outre-manche s’entichent de nouveau de la Tunisie, quelques mois après la levée de l’interdiction d’y voyager décrétée par le foreign Office. Les tour-opérateurs ont pris le relais, graduellement, il est vrai, autant pour s’assurer que la destination est indemne de toute menace pour la sécurité de leurs clients. L’un des plus grands d’entre eux, Thomas Cook, a déclaré, en ce début de semaine, que « les plages sablonneuses allaient de venir la prochaine réussite hivernale dans la foulée des fortes ventes depuis la reprise des vols de sa flotte sur la Tunisie en février dernier ».

« La Tunisie se vend bien »

«  La Tunisie se vend bien et les recherches en ligne portant sur cette destination ont bondi de 790 pour cent depuis la reprise des vols », a indiqué Peter Frankhouser, PDG de Thomas Cook. « Pour beaucoup, beaucoup plus que vous ne le pensez, cet été marquera un retour à des destinations très appréciées auxquelles on a tourné le dos ces dernières années », a-t-il ajouté.

A l’évidence, ce retour des touristiques britanniques a été rendu possible au premier chef grâce l’amélioration de la sécurité après l’attaque terroriste de Sousse voici trois ans. La responsable de la protection des consommateurs chez Thomas Cook, l’époque, Carol MacKenzie, faisant office d’éclaireur, avait déjà assuré il y a quelques mois que « le gouvernement tunisien avait œuvré pour améliorer sa sécurité et la façon dont ses unités de police et de sécurité peuvent répondre aux incidents terroristes ». Lui emboîtant le pas, la chroniqueuse touristique du Telegraph, Chris Leadbeater, en reportage en Tunisie, affirmait « avoir trouvé un pays prêt pour le retour des touristes britanniques ».

Il n’en demeure pas moins qu’une grande partie du Sud et de l’Ouest du pays demeure interdite aux voyageurs, comme le conseille le Foreign Office, mais les stations balnéaires populaires de la côte méditerranéenne ne sont plus déconseillées.

Des prix défiant toute concurrence

L’autre raison qui incite les visiteurs britanniques à venir nombreux en Tunisie tient aux prix très abordables des séjours, forfaits vacances et vols compris. Et malgré l’attaque de Sousse, les « bonnes affaires » attirent massivement les touristes d’outre-manche, dont 44% sont constitués de familles, selon le rapport annuel de Thomas Cook, et « en dépit du danger, l’appétence pour le soleil à un prix bon marché nourrit la demande de revisiter cette destination préférée, explique, pour sa part, le quotidien londonien « The Mirror ».

Les vols et les séjours à l’hôtel sont proposés à des prix défiant toute concurrence en Tunisie, en Egypte et en Turquie, et les offres de forfaits vacances réduisent encore les coûts. Jet2Holidays propose des vols et des séjours tout compris dans des complexes quatre étoiles pour sept nuits, d’un coût inférieur à 500 livres sterling.

Au regard de ce premier jet, on ne serait sans doute pas loin du chiffre de plus de 400.000 touristes britanniques qui visitaient la Tunisie avant l’attaque de Sousse, alors que dans les années qui ont suivi, les flux ont été significativement plus faibles, pour rebondir tout aussi significativement ces temps-ci.

En février, le ministre britannique de la Sécurité, Ben Wallace, a salué les efforts déployés par la Tunisie pour renforcer la sécurité et a déclaré qu’il s’attendait à un retour des touristes. Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a souligné que la décision de Londres d’assouplir l’interdiction de voyager « a eu un impact positif ». « Si Dieu le veut, la saison prochaine verra une affluence de touristes britanniques en Tunisie », a-t-il assuré. Ce ne semble pas un vœu pieux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,579SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles