AccueilActualitésBoujarra tire sur son ministre et fait affaire avec Naceur

Boujarra tire sur son ministre et fait affaire avec Naceur

Le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Mohamed Naceur, a souligné que les efforts sont déployés pour appliquer la loi portant organisation du secteur de l’enseignement supérieur, a indiqué mercredi Hassine Boujarra, secrétaire général de la fédération générale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT).
Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion avec le président de l’ARP et le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Mohamed Ali Boughdiri, en présence de nombre de députés et des membres de la commission de l’éducation et de la culture, Boujarra a affirmé un engagement de la part de Mohamed Naceur à résoudre les problèmes survenus entre le syndicat et les enseignants universitaires, d’une part, et avec le ministère de l’enseignement supérieur d’autre part.

- Publicité-

Parmi les revendications figurent notamment l’application de la loi organisant le secteur et la révision de la grille salariale.
Selon un communiqué de l’ARP rendu public, Mohamed Naceur a indiqué que la conjoncture actuelle dans le pays nécessite une conjugaison des efforts et une solidarité entre les différentes parties.
Naceur a souligné par la même occasion l’impératif de respecter la loi et les engagements entre les parties intervenantes.
Des enseignants universitaires ont observé mercredi un sit-in, à l’appel de la Fédération générale de l’enseignement supérieur, devant le siège de l’ARP en parallèle de la grève générale observée les 20 et 21 février 2018 pour appeler à satisfaire leurs revendications légitimes.
En marge de ce mouvement de protestation, Boujarra a appelé, dans une déclaration à la presse, à lutter contre les infractions aux textes juridiques organisant le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique n’a pas honoré ses engagements quant à l’application de plusieurs points d’un accord convenu entre les deux parties visant l’amélioration de la situation des universitaires, a regretté Boujarra.
D’autre formes de militantisme sont prévues en cas de non satisfaction des revendications, a encore estimé Boujarra.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,571SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles